Bienvenue à Sott.net
lun., 23 avr. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Holly

Vœux de fin d'année 2017, remerciements et demande de soutien continu

Winter forest comet
© Inconnu
Chers lecteurs,

2017 a été une autre année pleine de surprises. Le monde ne cesse de changer, et nous tous avec lui. Cette année pourrait être décrite comme une année de folie (tant à propos du climat que de la scène sociopolitique), de division et de polarisation.

Tout comme l'année dernière, les gens semblent faire un choix, pour le meilleur ou pour le pire. Certains s'alignent sur les mensonges de plus en plus flagrants colportés par les médias grand public et les gouvernements pathologiques de notre monde, et d'autres prennent position contre ces mensonges et parviennent à ce point de compréhension où ils comprennent finalement que la version de la réalité qui leur est présentée contient en substance quelque chose de terriblement mauvais.

Plus que les minorités versus les majorités de toutes sortes, ce qui suit est peut-être la plus grande division qui soit : le choix entre s'aligner sur les mensonges ou la vérité, et d'être prêt à faire le travail nécessaire afin d'être en mesure d'en distinguer les différences. Nous pensons que beaucoup de nos lecteurs ont naturellement choisi « la bonne voie », et nous espérons que ce savoir vous protégera toujours.

Jet3

L'hypocrisie bon teint de Justin Trudeau : le dirigeant bobo vend des armes à l'Ukraine

« Que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite » ~ Matthieu 6:3
Il paraît que le génie se définit par la capacité d'avoir deux idées opposées présentes à l'esprit en même temps, sans cesser de fonctionner pour autant. Mais une personne qui, en plus d'avoir deux idées opposées présentes à l'esprit en même temps, les met en application, est un fieffé imbécile. C'est le cas de Justin Trudeau.
JT Pride Photo
© Toronto Pride
Oui Trudeau, c'est là que se trouvait ton cœur (autrefois).
Quand il n'est pas occupé à fanfaronner (ou, en novlangue, à faire du « virtue signalling ») sur la diversité et l'« inclusivité », à se faire passer pour un féministe, à poser avec des femmes à moitié nues, à verser 10 millons de dollars à des individus condamnés pour terrorisme, à s'excuser auprès de telle ou telle minorité pour toutes les injustices possibles et imaginables que l'Histoire a pu leur faire subir, et à réintégrer des combattants de l'État islamique au sein de la société canadienne, il s'amuse à vendre des armes de guerre.

Star of David

Quelles raisons pour mettre Jérusalem capitale d'Israël ?

Tout le monde a réagi à l'annonce de faire de Jérusalem la capitale d'Israël. Pourtant tous savaient que cela allait se produire. Les investigateurs de cette démarche savaient aussi que cela entraînerait des réactions adverses et que la violence allait s'accroître entre Palestiniens et Israël. Alors pourquoi ce choix ?
musulmans
© Sputnik. Erhan Demirtaş
Ils disent non
La promesse de Trump s'est donc réalisée : Jérusalem est maintenant capitale d'Israël. Déjà en 2016 on en parlait :
C'est une promesse vivement dénoncée par les Palestiniens. Lundi, ces derniers critiquent la promesse électorale du républicain Donald Trump. Le candidat promet de reconnaître Jérusalem comme la capitale indivisible d'Israël s'il est élu à la présidence américaine. « Cette déclaration méprise le droit international et la politique menée de longue date par les États-Unis au sujet du statut de Jérusalem, notamment l'occupation et l'annexion illégale de Jérusalem-Est », la partie palestinienne de Jérusalem, s'est ému le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat, dans un communiqué.

Source : Le Point

Star of David

Comment Israël a fait de la Palestine la plus grande prison du monde

La guerre des Six jours de 1967 entre Israël et les armées arabes a entraîné l'occupation de la Cisjordanie et de la bande de Gaza. Israël a fait passer cette guerre pour une guerre fortuite. Mais de nouveaux documents historiques et minutes d'archives montrent qu'Israël l'avait, au contraire, bien préparée.
palestine
© Inconnu
Un ouvrage historique sur l’occupation israélienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza décrit les techniques militaires utilisées pour contrôler la vie des Palestiniens.
En 1963, des personnalités de l'armée, des autorités judiciaires et civiles israéliennes ont participé à l'Université hébraïque de Jérusalem à l'étude d'un plan global de gestion des territoires qu'Israël allait occuper quatre ans plus tard et du million et demi de Palestiniens qui y vivaient.

Commentaire: Lire aussi :


Cow

Les mensonges et les dissimulations du FBI à propos du « dossier Trump » ont été dévoilés à l'audience du Comité judiciaire du Sénat - Silence médiatique total

Trump a récemment tweeté : « la réputation du FBI a volé en éclats ». Certains verront dans cette remarque une nouvelle saillie diffamatoire infondée de la part d'un président qui fait actuellement l'objet d'une enquête du FBI pour « collusion » avec les Russes. Pourtant, quiconque a deux sous de jugeote sait que toute cette histoire de « collusion russe » dans laquelle est empêtrée l'administration Trump depuis la fin de la campagne présidentielle n'est rien d'autre qu'une mascarade, un « scandale » créé de toutes pièces par l'« État profond » américain et qui n' a rien à voir avec une quelconque « collusion russe » ou un quelconque « piratage de l'élection présidentielle américaine ». Au contraire, il s'agit d'une tentative désespérée de la part de ce même État profond d'atteindre deux objectifs reliés : 1) empêcher Trump de réaliser le projet qu'il avait annoncé dès après son élection : améliorer les relations entre les États-Unis et la Russie, 2) ternir la réputation de la Russie au sein de la communauté internationale et, ce faisant, « contenir » le seul pays qui, aujourd"hui, constitue une menace directe à l'hégémonie mondiale déclinante des États-Unis.
Christopher Wray
© Capture FoxNews
Christopher Wray
Voilà les faits, chers lecteurs, mais si vous vous contentez de lire la presse mainstream occidentale, on vous pardonnera d'être totalement ignorants de ces faits et de souscrire à la croyance erronée selon laquelle Trump serait une espèce de criminel perfide. Heureusement, ce traquenard cynique ourdi par certains éléments au sein de l'État profond américain - dominé par les agences de renseignement - est en passe d'être dévoilé.

Attention

Pourquoi la justice est si lente ? Humiliations, brûlures : La justice confirme les actes de cruauté de l'armée britannique en Irak

A Londres, la Haute cour de Justice a confirmé que l'armée britannique avait infligé des traitements inhumains à des civils irakiens en 2003. Le verdict tombe plus de 14 ans après les faits alors que la Cour pénale internationale commence à bouger.

Anglais
© Inconnu
Humilier, torturer

Commentaire : Pourquoi les hauts responsables de ces atrocités ne sont jamais mis en prison pour leurs délits ? Mais au contraire admirés et récompensés ? Pourquoi la justice, même Haute, prend 14 ans a faire un jugement ? Pourquoi les victimes de guerre sont en plus victimes d'humiliation et d'atrocités ? Qui décide que des sadiques et des assassins, des psychopathes, des brutes, des meurtriers, puissent vivre en paix sans payer de leurs crimes ? C'est un monde bizarro le notre, sans aucun doute. Un monde à l'envers, de haut en bas. Et le plus bizarre est que la majorité des gens pensent toujours que " tout va bien dans le meilleur des mondes..."


.

Dominoes

Eric Schmidt de Google admet qu'il y a une censure politique des résultats du moteur de recherche

Éric Schmidt, président exécutif de la société mère de Google, Alphabet, a confirmé ce week-end que la plus grande société Internet du monde, en étroite coordination avec l'État, manipule les résultats de la recherche pour censurer les sites critiques du gouvernement américain.
Eric Schmidt, Google
© Inconnu
Répondant à une question sur la « manipulation de l'information » sur Internet lors d'une participation au « Forum sur la sécurité internationale de Halifax », Schmidt a annoncé que Google travaillait sur des algorithmes qui « déclassent » les sites d'information russes RT (Russia Today) et Sputnik du service de nouvelles Google, bloquant effectivement l'accès des usagers aux deux sites.

Les remarques de Schmidt lors du rassemblement des responsables de la sécurité militaire et nationale confirment les accusations du World Socialist Web Site selon lesquelles Google aurait délibérément modifié ses algorithmes de recherche et pris d'autres mesures pour empêcher les gens d'accéder à certaines informations par ses moteurs de recherche. Le WSWS a lui-même été la cible principale de ces efforts.

Ces déclarations révèlent le mensonge de l'affirmation précédente de l'entreprise selon laquelle les changements apportés à son moteur de recherche visaient à « améliorer les résultats de recherche », et que ces changements étaient politiquement impartiaux.

Les efforts de Google ne sont qu'une partie d'un effort partagé entre le gouvernement et des entreprises privées beaucoup plus larges pour contrôler le flux d'informations sur Internet, impliquant Amazon, Twitter et Facebook, ainsi que les fournisseurs de services Internet tels que Comcast, Time Warner Cable, Verizon et AT&T. La FCC a annoncé cette semaine qu'elle éliminerait les règlements de « neutralité du net », permettant aux fournisseurs de services de limiter les sites auxquels les clients peuvent accéder, soit en limitant la vitesse de téléchargement sur Internet, soit en facturant des frais supplémentaires.

Commentaire:




Star of David

L'invasion israélienne en Patagonie

La disparition mystérieuse du sous-marin argentin San Juan, le 21 novembre 2017, a relancé l'animosité nationale traditionnelle contre les Britanniques. Mais si les visées impériales britanniques sur les Îles Malouines et au détriment de l'Argentine sont bien connues, il y a lieu de rappeler que les Anglais ont toujours utilisé les juifs comme avant-garde pour leurs projets coloniaux, en particulier en Palestine. Or la colonisation israélienne de l'Argentine et du Chili est fort avancée, quoique jamais reconnue comme telle, en particulier dans sa dimension militaire.
ppaaaaa
© Marta Music
En la Patagonie, l’entrée de la communauté du Lof en Resistencia

USA

L'ambassade US à Jérusalem : diplomatie ou provocation ?

Avec la décision de déplacer l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem, les États-Unis viennent de perdre le peu de crédibilité qui leur restait aux yeux des plus naïfs en tant qu'« intermédiaires honnêtes » dans un improbable accord de paix au Moyen-Orient. Si le locataire de la Maison Blanche a changé, les États-Unis tiennent toujours le même cap. Obama avait accordé 38 milliards de dollars d'aide militaire à Israël, et la dernière décision confirme s'il en était besoin le mépris de l'Oncle Sam pour le droit international en même temps qu'elle fait tomber son masque de défenseur des droits de l'homme.
jerusa
© Inconnu
Le gouvernement américain a donc décidé de mettre le feu aux poudres et de lancer une provocation ouverte à tous ceux qui soutiennent le peuple palestinien. Chacun peut constater que le rôle de « gendarme du monde » était une fable reléguée maintenant au rayon des contes pour enfants pour faire place à la réalisation du véritable objectif : le remodelage géopolitique du Moyen-Orient.

Beaker

L'armée américaine mais aussi Bill Gates investissent dans la manipulation génétique à grande échelle

DNA strand
Vous avez apprécié les OGM ? Vous allez adorer le « forçage génétique ». Une agence militaire états-unienne, l'Agence pour les projets de recherche avancée de la défense (Defense Advanced Research Projects Agency, Darpa), aurait investi 100 millions de dollars dans cette technique. Le « forçage génétique » vise à modifier un gène et à faire en sorte que ce trait nouveau se transmette ensuite le plus rapidement possible à toute une espèce animale ou végétale, dans le but, par exemple, de limiter sa capacité de reproduction ou de la rendre plus vulnérable à une maladie ou à un produit chimique.

Pour le moment, les recherches connues se concentrent sur la lutte antiparasitaire et l'éradication, notamment des moustiques vecteurs du paludisme, de Zika, ou de la dengue, et de populations de rongeurs jugés nuisibles. Avec quels effets ? Certains experts des Nations-Unies s'inquiètent de conséquences imprévues et d'« effets irréversibles dans l'environnement ». « Vous pouvez peut-être éliminer les virus ou l'ensemble de la population de moustiques, mais cela peut aussi avoir des effets écologiques en aval sur les espèces qui en dépendent », confie l'un de ces experts au Guardian.