Les Maîtres du MondeS


Star of David

À Jérusalem, la « Conférence pour la Victoire d'Israël » menace Londres et Washington

Le rabbin Uzi Sharba
Le rabbin Uzi Sharbaf, condamné à la prison à perpétuité, en 1984, s’exprime devant des milliers de suprémacistes juifs.
La « Conférence pour la victoire d'Israël - les colonies apportent la sécurité : retourner dans la bande de Gaza et le nord de la Samarie » n'était pas une simple réunion de suprémacistes juifs. Un rabbin, condamné en Israël à la prison à perpétuité pour ses crimes, s'y est exprimé au nom des successeurs du groupe Stern qui assassina les dirigeants britanniques de la Palestine mandataire. C'était une déclaration de guerre contre les Anglo-Saxons. En participant à cet événement, le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, menaçait Washington et Londres. Le président Joe Biden a immédiatement interdit toute collecte de fonds et transfert d'argent vers ces extrémistes. C'est la première fois que les États-Unis prennent des sanctions contre des Israéliens.

Tank

Une attaque contre Rafah pourrait être l'étincelle qui déclenchera la grande explosion

Rafah
© AP Photo / Fatima Shbair
Le Moyen-Orient est sur le point d'exploser.
Rapport : L'Egypte avertit Israël que l'offensive sur Rafah pourrait conduire à la suspension du traité de paix - Times of Israel, Feb 10 2024
L'Égypte et l'Arabie Saoudite ont ajouté leurs voix à la vague croissante de critiques contre une offensive terrestre israélienne prévue dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ait indiqué qu'une telle campagne était imminente.

Netanyahu a annoncé vendredi qu'il avait ordonné à l'armée israélienne de présenter au cabinet un plan visant à la fois à évacuer la population civile de la ville - à laquelle s'ajoutent plus d'un million de réfugiés du nord et du centre de la bande de Gaza - et à détruire les derniers bataillons du Hamas dans la région.

Gold Seal

SOTT Focus: Psychopathie — « La science du mal » : analyse personnelle de l'ouvrage « La Ponérologie politique »

Une nouvelle édition de La Ponérologie politique d'Andrew M. Łobaczewski, proposée par Harrison Koehli, est désormais disponible. Ce livre singulier et provocateur soutient que le totalitarisme résulte de la propagation d'une psychopathologie dans l'ensemble du corps politique - systèmes économiques compris - à partir d'un foyer de psychopathes. La Ponérologie politique constitue une lecture essentielle pour les penseurs consciencieux et toutes les victimes du totalitarisme, passées et présentes. Cet ouvrage est d'autant plus fondamental aujourd'hui que le totalitarisme refait à nouveau surface, cette fois en Occident, où il affecte quasiment tous les aspects de la vie et notamment nos esprits.
la ponérologie politique
Avant de découvrir La Ponérologie Politique d'Andrew Łobaczewski, je peinais à comprendre comment le gauchisme autoritariste avait pu, au fond, s'emparer des États-Unis d'Amérique. Dès que je me suis trouvé confronté à ces Social Justice Warriors1 enragés en tant que professeur à l'Université de New York — comme je le raconte dans mon livre Springtime for Snowflakes2 — j'ai commencé à remarquer, avec une vive inquiétude, le caractère autoritariste de la gauche contemporaine. Puis, l'émergence de l'idéologie « woke »3 qui, telle une métastase, a dépassé le cadre du monde universitaire pour envahir le corps social tout entier, m'a mis en quête de comprendre la montée du totalitarisme — car je croyais, et crois toujours, que le wokisme est totalitaire.

Commentaire: Et voici une vidéo de Michel Drac sur la première édition francophone du livre :
Une note de lecture sur un essai transdisciplinaire psychosociologique rédigé par un psychologue polonais confronté au système du bloc de l'Est : L'étude de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques.



Broom

L'Occident politique veut sanctionner Tucker Carlson à propos de l'interview de Poutine

Lorsque Tucker Carlson a été licencié par Fox News en avril de l'année dernière (pour avoir fait son travail, n'est-ce pas), il semblait que les derniers vestiges de la liberté de la presse aux États-Unis avaient été détruits. Et c'est certainement vrai quand il s'agit de médias d'entreprise.
nbvc
Cependant, malgré l'aspect négatif de la situation à l'époque, cela s'est avéré être l'une des meilleures choses qui se soient produites dans la carrière professionnelle de Carlson. À savoir, le fait qu'il ait travaillé pour l'un des plus grands réseaux d'information d'Amérique signifiait qu'il était limité par leurs politiques éditoriales et qu'il n'aurait jamais atteint son plein potentiel en tant que journaliste de classe mondiale.

Uzi

Paul C. Roberts : Le conflit israélo-gaza est le début d'une guerre plus large, « se propageant vers l'Iran »

Brzezinski
© HuffPostZbigniew Brzezinski
« Selon la version officielle de l'histoire (a déclaré Brzezinski), l'aide de la CIA aux moudjahidines a commencé en 1980, c'est-à-dire après que l'armée soviétique a envahi l'Afghanistan, le 24 décembre 1979. Mais la réalité, secrètement gardée jusqu'à présent, est complètement différente ; en effet, c'est le 2 juillet 1979 que le président Carter a signé la première directive sur l'aide secrète aux opposants au régime pro-soviétique à Kaboul. Et ce jour-là, j'ai écrit une note au président dans laquelle je lui ai expliqué, à mon avis, que cette aide allait induire une intervention militaire soviétique. » - Le Nouvel Observateur

Tank

L'exercice « Steadfast Defender 2024 » de l'OTAN

Un exercice « de seuil » entre une guerre à but limité (Ukraine) et une guerre aux buts illimités, opposant Heartland et Rimland.
steadfast defender 2024
L'exercice militaire de l'OTAN, d'ampleur exceptionnelle et qualifié de « dissuasif », se déroule du mois de février au mois de mai 2024 dans l'aire des pays baltes et de la Pologne. Il est conçu pour l'hypothèse d'un scénario du pire, une invasion russe. Il a pour but, selon les planificateurs occidentaux, d'adresser un message fort à la Russie, soupçonnée de préparer un plan de conquête de l'Europe centrale et du Nord, jugé inacceptable par les pays européens, l'Otan et les Etats-Unis et vise à l'en dissuader. Medvedev, vice Président du Conseil de Sécurité russe n'a pas tardé à re-dire: « l'Otan joue avec le feu dans un chemin très dangereux». Dans le même sens, Alexander Grouchko, Vice- Ministre russe des Affaires Étrangères constate « qu'il s'agit d'un retour définitif et irrévocable aux schémas de la guerre froide,.... pour préparer une confrontation avec la Russie ». L'Otan depuis le début de l'opération spéciale russe contre l'Ukraine continue de renforcer sa « présence avancée » sur le flanc oriental par la constitution de quatre groupements tactiques multinationaux en Bulgarie, Hongrie, Roumanie et Slovaquie.

Putin

Le Tsar parle...

poutine carlson
Tucker Carlson - l'un des plus grands journalistes américains, pourtant marginalisé aujourd'hui précisément parce qu'il fait son travail et n'obéit pas aux pontes du pouvoir - interviewe nul autre que Vladimir Poutine.

L'interview du siècle, diront certains. Peu, en fait... car pour les grands médias occidentaux, italiens en particulier, c'est comme si rien ne s'était passé. Ce qui est plus important, sans doute, c'est ce John Travolta qui fait la danse du "qua qua". Ou les déclarations de ce chanteur - je crois qu'il se fait appeler Big Mama - sur le fait qu'il est bon d'être "queer"...

Putin

Version française sous-titrée de l'entretien Poutine-Carlson

Ci-dessous, la version intégrale (2 heures et 7 minutes) sous-titrée en français de l'entretien entre Tucker Carlson et le président Vladimir Poutine, diffusé hier soir à minuit heure française sur le site et le compte X du journaliste américain.
ghjk
© Tucker Carlson / DREn milieu de journée ce vendredi 9 février, la vidéo de l'interview de Vladimir Poutine par Tucker Carlson avait déjà été visionnée par près de 90 millions de personnes sur le compte X officiel du journaliste américain.
En milieu de journée, ce vendredi 9 février, cette interview très attendue, avait été visionnée par près de 90 millions de personnes sur le site officiel X du journaliste américain...

Commentaire: Nous avons trouvé une version doublée en français.




Safe

Meilleur du Web: La confiscation des actifs russes serait une victoire stratégique de Moscou

Dès le déclenchement de l'opération militaire russe sur le territoire de l'Ukraine, le 24 février 2022, parallèlement à la mise en place d'une série de sanctions contre la Russie, les décideurs du bloc « atlantiste » ont promptement trouvé le consensus sur le gel des actifs financiers que la banque centrale de la Fédération de Russie a confiés auparavant à leur institutions financières en investissant dans des produits financiers, dont les titres de dettes gouvernementales des pays qu'ils représentent.
confiscation
De la certitude revanchiste vers la frénésie des sanctions

Dans la nuit du 27 février 2022, Ursula van der Layen, la patronne de la Commission européenne, a annoncé que l'Union Européenne et ses partenaires ont pris la décision de « paralyser » les actifs de la banque centrale russe, « pour ne pas permettre à la banque de Russie d'utiliser ses propres réserves internationales, afin d'affaiblir l'effet des sanctions occidentales ».

Le 1er mars 2022, M. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie français dans une interview à France Info a fait le résumé précis des projets et certitudes du camp Occidental vis-à-vis de Moscou : « Oui, les sanctions sont efficaces. Les sanctions économiques et financières sont même d'une efficacité redoutable. Et je ne veux laisser planer aucune ambiguïté sur la détermination européenne sur ce sujet. Nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie [...] Nous allons donc provoquer l'effondrement de l'économie russe ».

Chess

Le Hamas présente un accord de trêve en trois étapes impliquant le retrait total d'Israël de la bande de Gaza

Égypte, Qatar, Turquie, Russie & ONU doivent de se porter garants de l'accord de trêve. Les exigences ne feront pas l'objet de compromis, tout obstacle pouvant être "aplani" au fil des négociations.
dfgh
Le 6 février, le Hamas a répondu à l'offre de cessez-le-feu présentée par les médiateurs qatari et égyptien par une contre-proposition qui appelle à une trêve de 135 jours comprenant un processus d'échange de prisonniers en trois étapes, la cessation de toutes les opérations militaires par les parties belligérantes, le retrait complet des troupes israéliennes de Gaza, l'entrée sans restriction de l'aide humanitaire dans la bande et la fin des incursions violentes des colons dans la mosquée d'Al-Aqsa.