Bienvenue à Sott.net
lun., 26 sept. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Feu dans le Ciel
Carte

Fireball 3

Tahiti : la mystérieuse détonation était une météorite

Image
Le laboratoire de géophysique de Pamatai a enregistré dimanche soir la déflagration d'une météorite à 21 km d'altitude, au droit d'un point situé en mer à 7 km à l'Est de Tautira. Le mystère dont ont été témoins de nombreux Polynésiens est donc levé.

Il était très précisément 17 heures 48 minutes et 35 secondes quand les capteurs infra-soniques du Laboratoire géophysique de Pamatai ont enregistré la première détonation. Au total, il y a en eu quatre à quelques secondes d'intervalle. Des déflagrations détectées et enregistrées par ce laboratoire plus connu pour surveiller ce qui se passe sous nos pieds, mais qui enregistre également ce qui se passe au dessus de nos têtes. Des enregistrements permettant de localiser très précisément le lieu de la déflagration. Selon les calculs des sismologues, elle s'est produite à 21 km d'altitude au droit d'un point situé à 7 km à l'Est de Tautira, en pleine mer.

Fireball 3

Un météore explose dans le ciel thaïlandais



Une impressionnante boule de feu a illuminé le ciel de Thaïlande lundi soir et a été vue aux deux extrémités du pays d'est en ouest. C'est la deuxième fois en deux mois qu'un tel phénomène se produit en Thaïlande.


Des centaines de personnes ont aperçu lundi soir une furtive trainée lumineuse descendre en diagonale dans le ciel de Thaïlande avant d'éclairer la nuit d'un intense flash bleu-vert. Le phénomène, dont nous avons nous-mêmes été témoins, s'est produit vers 20h40. L'objet est passé au nord de Bangkok traversant le ciel d'est en ouest.

Selon plusieurs témoignages recueillis par la presse thaïlandaise, il aurait été vu à Khon Kaen, dans le nord-est du pays mais aussi à Kanchanaburi, à la frontière ouest, ce qui laisse supposer que le phénomène s'est produit à plusieurs kilomètres d'altitude.

La Thai Astronomy Society a fait savoir sur sa page Facebook qu'il s'agissait très probablement d'un météore.

Fireball 4

Un spectaculaire météore traverse les cieux polonais

Une boule de feu spectaculaire a illuminé le ciel polonais ce samedi soir, regardez les images de la météorite qui a traversé notre atmosphère.


La boule de feu qui a traversé le ciel polonais a été particulièrement spectaculaire : très lumineuse et d'une couleur bleue/verte qui s'apparente, soit au magnésium, soit à une très grande vitesse. C'est plutôt la deuxième hypothèse qui est retenue pour l'objet spatial qui voyageait dans notre atmosphère ce dimanche soir : il s'agit d'un caillou issu de l'essaim d'étoiles filantes Taurides, bien connu pour leur très grande luminosité et leur vitesse de 27 km/s.


Fireball 3

Deux morceaux de la comète de Encke tombent sur l'Espagne créant d'impressionnantes boules de feu


Ce mercredi 28 octobre au matin vers 3 h, un fabuleux phénomène s'est déroulé au-dessus de la tête des Espagnols. Un morceau de comète, la comète de Encke, a traversé l'atmosphère au-dessus de la Méditerranée à l'est de Murcia. Entré dans l'atmosphère à quelque 100 000 km / h, il a créé un énorme "boule de feu" plus lumineuse que la pleine lune. L'analyse des données relevées par les observatoires espagnols à l'université de Huelva a permis de conclure qu'une infime partie de cette première météorite (100 g disent les scientifiques) n'avait pas été détruite et avait atteint la mer Méditerranée.

Le second morceau de la comète a traversé le ciel au-dessus de Madrid à la même vitesse que le premier mais vers 23 h. Cette météorite-ci s'est totalement détruite à 57 km au-dessus du sol.

Fireball 2

Sibérie : une petite météorite percute le lac Baïkal

L'observatoire astronomique de l'université d'Irkutsk en Sibérie a rapporté qu'une petite météorite était tombée sur le lac Baïkal le 22 octobre.

La vidéo montre le météore tel qu'il a été enregistré par des télescope à large champs de vision (Badary à gauche, et Tory à droite - voir la carte) dans sa course vers le lac Baïkal.

Fireball 2

Plusieurs météores aperçus de la Suède au Japon

Dans la nuit du 23 octobre, plusieurs météores ont été observés au-dessus de la Scandinavie, de la Californie du Sud et du Japon.
Image

Un météore photographié au-dessus de la Suède.
Image

Une boule de feu observé au-dessus du Japon.

Fireball 2

Un astéroïde va frôler la Terre à Halloween

Image

La trajectoire de l'astéroïde 2015 TB145
Le jour de l'Halloween, un astéroïde géant de 2,5 km de diamètre va "frôler" la terre, selon les calculs de la NASA.


Commentaire : Il n'est pas possible de commenter sur le diamètre de 2.5km à ce point. Les estimations à partir d'une magnitude absolue de 19.8 donnent par exemple un diamètre entre 290 et 650 mètres. Il se peut que l'auteur ait confondu mètres et pieds.


Il s'appelle "2015 TB145", se propulse à 125,500 km/h et s'approchera de la Terre, au plus près, d'une distance de 499,000 kilomètres. Les astronomes pourront apercevoir cet astéroïde avec des télescopes, selon le Daily Mail. Il "frôlera" la Terre le 31 octobre, à 11h04.


Commentaire : Cette distance équivaut à environ 1.3 fois la distance Terre-Lune. L'orbite est très excentrique (0.86) et inclinée à environ 40°. Les paramètres orbitaux peuvent suggérer une origine cométaire à cet astéroïde. La vitesse relative au moment de la rencontre rapprochée est de 35km/s, ce qui est aussi relativement élevé.


La NASA vient de repérer "2015 TB145": son orbite est erratique, avec une inclinaison prononcée. Le 10 octobre dernier, un autre astéroïde de taille semblable s'était approché de la Terre et des prophètes de malheur avaient même parlé de fin du monde.


Commentaire : Bien qu'il y ait très peu de chances de collision avec cet astéroïde en particulier, on se rappellera le météore surprise de Tcheliabinsk le 15 février 2013 lorsque tous les yeux étaient tournés vers l'astéroïde 2012 DA14. La découverte de 2015 TB145 est tardive, et il n'est pas certain que des impacteurs sérieux soient détectés à temps. L'ironie, peut-être symbolique, de 2015 TB145 est la date à laquelle il passera au plus proche de la Terre, et que les astronomes amateurs pourront l'observer dans la constellation du Taureau: Guerres, pestilence, et sorcières.


Fireball

Un météore traverse le ciel de Washington

Le mardi 8 septembre, la NASA a filmé un météore au-dessus de Washington. Le météore a aussi été aperçu dans l'Ohio, la Pennsylvanie, la Virginie, la Caroline du Nord et le Maryland.


Fireball

Un météore explosif dans le ciel thaïlandais

L'agence de presse russe RT rapporte la chute d'un objet céleste en plein jour dans le ciel thaïlandais le 7 septembre 2015, à 8h45 heure locale.

Cette même agence était en première ligne pour couvrir la chute du météore de Tcheliabinsk en 2013. Ce nouveau cas thaïlandais présente de nombreuses similitudes.



Bizarro Earth

Un gros météore aperçu dans le ciel d'Arras ce dimanche soir

Une « grosse étoile filante » pour certains, « une boule de feu » pour d'autres... Plusieurs internautes ont signalé dimanche vers 21 h 30, dans les environs d'Arras et de Bruay-la-Buissière, ce qui ressemble à « l'entrée dans l'atmosphère d'une météorite », estime le Groupe d'études et d'information sur les phénomènes aérospatiaux non-identifiés (GEIPAN). Des recherches sont en cours.

« Personne n'a vu une grosse traînée jaune-orangée, très rapide, dans le ciel du Pas-de-Calais ? » Cet internaute, ainsi que des dizaines d'autres, se sont empressés de témoigner sur les réseaux sociaux après avoir remarqué un phénomène « étrange » dans le ciel. Il était aux alentours de 21 h 30 ce dimanche, alors que la nuit était à peine tombée. « 21 h 28 exactement, à Bailleul-Sire-Berthoult », signale une internaute.

Les témoignages sont légion. Sur Twitter et suite à notre appel Facebook. « Avec mes enfants nous l'avons vue, nous prenions l'air frais dans le jardin, raconte cette habitante de Souchez, entre Lens et Arras. Nous avons tout d'abord pensé a une étoile filante. C'est impressionnant ! »

Une autre internaute était sur « l'A26, dans le secteur de Noeux-les-Mines », quand le ciel s'est illuminé. « On n'a pas eu le temps de prendre l'appareil photo », regrette-t-elle. Mais Coralie, d'Arras, parle d'« une grosse boule avec une traînée derrière comme du feu ».