Bienvenue à Sott.net
mer., 08 juil. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Histoire Secrète
Carte

Family

7 000 ans d'Histoire démographique en France

Le génome des hommes préhistoriques confirme l'arrivée de deux grandes vagues de migrants dans l'Hexagone, l'une pendant le Néolithique, il y a environ 6 300 ans, et la deuxième pendant l'Âge du bronze, il y a environ 4 200 ans.

samantha brunel
© Eva-Maria Geigl et Thierry Grange, Institut Jacques Monod (CNRS/Université de Paris)
Samantha Brunel examinant un crâne dans le laboratoire de haut confinement de l’Institut Jacques Monod (CNRS/Université de Paris)
Qu'ont découvert les généticiens ?

Pour la première fois en France, une étude menée par Eva-Maria Geigl et Thierry Grange, paléogénéticiens, et leur équipe à l'Institut Jacques Monod (CNRS/Université de Paris), a mis en évidence, en étudiant le génome de fossiles d'hommes et de femmes remontant jusqu'à 7 000 ans avant le présent, que le métissage, entre les chasseurs-cueilleurs autochtones du mésolithique et les premiers migrants du néolithique venant d'Anatolie persiste jusqu'à nos jours dans le génome des Français (1).

Les chercheurs ont également montré que le métissage des populations néolithiques avec celles des steppes pontiques venues du nord-est de la Mer Noire (actuelle Ukraine), les Yamnayas, arrivées il y a 4 200 ans sur ce qui est aujourd'hui le territoire français, a laissé une empreinte pérenne. En effet, le chromosome Y de la majorité des hommes en France porte, aujourd'hui encore, la signature de ces hommes des steppes.

Vader

L'histoire secrète de Fort Detrick, la base de la CIA pour les expériences de contrôle de l'esprit

Fort Detrick
20 septembre 2019 - Aujourd'hui, c'est un laboratoire de pointe. Dans les années 1950 et 1960, il a été le centre des expériences les plus sombres du gouvernement américain.

En 1954, un médecin de prison au Kentucky a isolé sept détenus noirs et leur a administré des doses « doubles, triples et quadruples » de LSD pendant 77 jours d'affilée. Personne ne sait ce qu'il est advenu des victimes. Elles sont peut-être mortes sans savoir qu'elles faisaient partie du programme très secret de la CIA visant à développer des moyens de contrôler les esprits - un programme élaboré à partir d'une base militaire peu connue au passé sombre, Fort Detrick.

L'expansion des banlieues a englouti Fort Detrick, une base militaire située à 80 km de Washington, dans la ville de Frederick, dans le Maryland. Il y a 73 ans, cependant, lorsque l'armée a choisi Detrick pour développer ses plans super-secrets de guerre bactériologique, la zone autour de la base était bien différente. En fait, elle a été choisie pour son isolement. La raison en est que Detrick, toujours florissante aujourd'hui en tant que base principale de l'armée pour la recherche biologique et comprenant maintenant près de 600 bâtiments sur 13 000 acres, a été pendant des années le centre nerveux de l'empire caché de la CIA pour les armes chimiques et le contrôle des esprits.

Cult

Les meurtres d'enfants pour des rituels - Algérie kabbalistiques et les caricatures du prophète Mohamed

Kemikem 2
Extraits :
«
Pâques de sang - Ariel Toaff
Dans son ouvrage "Pâques de sang" paru en 2007, il (Ariel Toaff) démontre que les dépositions sont propres à la magie noire pratiquée par les kabbalistes ashkénazes venus de Pologne et qu'il était tout simplement inaccessible que toutes ces données qui ont été récoltées, étaient tout simplement inaccessible par le clergé catholique chrétien à cette époque. C'était un secret cabalistique très bien gardé.

Et il a insisté sur le sang brûlé et séché, réduit en poudre d'une efficacité extraordinaire lorsqu'il était appliqué sur les plaies causées par la circoncision. Suite à ces conclusions, le rabbin va être soumis à des pressions internationales énormes et le 14 février 2007 il va demander à son éditeur italien d'arrêter immédiatement la distribution de son livre. Le journal Le Monde dans un article intitulé "Une curieuse provocation" va prendre position contre Ariel Toaff le rabbin et ses conclusions. »
« Et pourtant dans l'histoire des meurtres rituels sur les enfants et bien il y un livre, l'ancienne Jewish Encyclopedia volume 3, page 266, qui fait référence à ces meurtres d'enfants pour des rituels cabalistiques. Alors, commençons par William de Norwish,
  • 5 au XIIe siècle
  • 15 au XIIIe siècle
  • 10 au XIVe siècle
  • 16 au XVe siècle
  • 13 au XVIe siècle
  • 8 au XVIIe siècle
  • 15 au XVIIIe siècle
  • et 39 au XIXe siècle
Le compte va s'arrêter en 1900. Au total 113 meurtres de rituels sur enfants. Historiquement le grand dernier crime rituel commis contre des adultes et non des enfants est connu sous la sphère de Damas. »

Commentaire:

Voir la vidéo de France 3 : « Les viols d'enfants la fin du silence » Elise Lucet.

Aussi :


USA

« Il est impossible de le tolérer » : Moscou sur le tweet de Washington au sujet de la Victoire du 8 mai 1945

Moscou
« Que ce soit qualifié de "falsification, raillerie du bon sens ou réécriture de l'Histoire", il est impossible de tolérer des déclarations comme celle de Washington qui a affirmé que les États-Unis et le Royaume-Uni seuls étaient les vainqueurs du nazisme » a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a commenté le tweet publié par la Maison-Blanche, affirmant que la victoire sur le nazisme avait été remportée par les États-Unis et le Royaume-Uni. Elle a déclaré qu'il était impossible de tolérer de tels propos.
« Aujourd'hui, "au lieu de cartes postales", certains ont reçu des captures d'écran du tweet de la Maison-Blanche indiquant ce qui suit : "Le 8 mai 1945, l'Amérique et le Royaume-Uni ont remporté la victoire sur les nazis. L'esprit américain l'emportera toujours. En fin de compte, c'est ce qui se passe." C'est ce qui est écrit, mot à mot, sur le compte de la Maison-Blanche », a-t-elle constaté.

Commentaire: Traduction Sott du message Facebook :
« Aujourd'hui, "au lieu de cartes postales", certains ont reçu des captures d'écran du tweet de la Maison Blanche indiquant ce qui suit : "Le 8 mai 1945, les États-Unis et la Royaume-Uni ont vaincu le nazisme. "L'esprit américain l'emportera toujours. En fin de compte, c'est ce qui se passe."

C'est exact, mot pour mot, écrit sur le compte de Belodome.

Il semble que ce message vise à neutraliser l'effet de la déclaration conjointe des deux présidents à l'occasion du 75e anniversaire de la rencontre des soldats soviétiques et américains sur l'Elbe, qui soulignait le rôle de nombreux pays et peuples, le sacrifice de millions de soldats et de civils dans la lutte contre le régime nazi. La déclaration russo-américaine a chanté "L'esprit de l'Elbe", dans le tweet Belodome - uniquement américain. La déclaration américano-russe disait à propos de l'exemple de l'unification des États, contrairement aux contradictions, que dans le tweet Belodomov, tous les gagnants sauf deux étaient exclus.

Appelez ça comme vous voulez : falsification, dérision du bon sens, réécriture de l'histoire. Mais lorsqu'un tel commentaire est autorisé par les autorités officielles d'un pays qui se dit "leader du monde libre" et "protecteur de la démocratie", un combattant irréductible contre les farces, on ne peut le tolérer. »



Binoculars

Question de perspective : quand l'Europe se moquait des épidémies

1969 grippe de Hong Kong
© Getty Images/Bettmann
1969, Russie. Quand la grippe de Hong Kong faisait rage. Au moins on pouvait encore aller au resto !
1969. L'Europe a les yeux rivés sur la guerre du Vietnam, la catastrophe du Biafra, les soubresauts de Mai 68, les premiers pas de l'homme sur la Lune. Tout à la frénésie des Trente Glorieuses, le Vieux-Continent ne saurait laisser un virus venir gâcher l'ambiance. Il détourne donc le regard des hôpitaux et leur lot de misères. Pourtant, ceux-ci comptent les morts.

La faute à la grippe de Hongkong, aussi appelée grippe de 68, l'année où elle apparaît en Asie. Fin 1968, le virus débarque aux Etats-Unis, faisant plus de 50 000 victimes en trois mois. Début 1969, il s'invite en Europe, observe une pause estivale avant de provoquer une hécatombe au tournant 1969-1970: 35 000 morts en France en deux mois. Il n'épargne pas la Grande-Bretagne et franchit même le Rideau de fer.

Crusader

La Fondation Rockefeller et le programme international pour la santé ou l'ancêtre des fondements de l'OMS

Bien qu'elle ne soit plus la seule institution philanthropique assimilée à la santé mondiale, la Fondation Rockefeller a marqué ce domaine comme aucune autre organisation. Créée il y a un siècle ce mois-ci [l'article est de 2013 - NdT], la Fondation Rockefeller a fait de la coopération en matière de santé une initiative qui est à la fois un organisme intergouvernemental officiel et une agence privée, et en a façonné les principes, les pratiques et les institutions clés dans le domaine de la santé internationale [dont les fondements sont les mêmes que ceux que l'on retrouve aujourd'hui au sein de l'OMS et de la Fondation Bill & Melinda Gates - NdT]. Contrairement aux acteurs de la santé mondiale qui sont aujourd'hui à l'aise avec les médias, la Fondation Rockefeller n'a pas fait étalage de son rôle, ce qui ne l'a pas empêché de rester dans les coulisses : on pourrait comparer son omniprésente influence à la manière dont son fondateur éponyme fonctionnait, comme l'a observé son secrétaire de longue date en 1925 : « Il n'est jamais là, et pourtant il est toujours là ».
Fondation Rockfeller et la Santé
© Inconnu
La Fondation Rockefeller a été créée en 1913 par le magnat de la Standard Oil, John D Rockefeller, « pour promouvoir le bien-être de l'humanité dans le monde entier ». Ses efforts s'inscrivaient dans un nouveau mouvement américain de « philanthropie scientifique », lancé par le magnat de l'acier d'origine écossaise Andrew Carnegie dans son essai de 1889 L'évangile de la richesse. Cette approche appelait les riches à canaliser leurs richesses pour le bien de la société en remplaçant la charité individuelle par un soutien à l'amélioration sociale systématique, qui était propice à l'ordre, à la productivité et au progrès séculaire. Dans la tumultueuse ère progressiste du début du XXe siècle, de nombreux contemporains considéraient la philanthropie comme une utilisation cynique des profits tirés de l'exploitation pour contrer la menace de l'agitation de la classe ouvrière et du radicalisme politique croissant. Ces efforts philanthropiques ont contribué à repousser l'État-providence aux États-Unis et ont donné aux intérêts privés un contrôle considérable sur le bien-être social.

Commentaire: Voir aussi :


Blue Planet

Découverte de roches coniques préhistoriques sculptées uniques dans le sud de l'Iran

prehistoric rock carving
Les roches reposant les unes sur les autres ont été trouvées dans le village de "Tall Chegah-e Sofla" près de la ville de Behbahan dans la province du Khuzestan.

Le village a été découvert par une équipe d'archéologues dirigée par Hans Nielsen de l'Université de Chicago. Plus tard, Reinhard Dittmann a exposé les modes d'habitation dans les déserts locaux de la région. Dittmann désigne Tall Chegah-e Sofla comme l'un des principaux centres d'habitation de la fin du 5e millénaire avant Jésus-Christ.

En 2009, Tall Chegah-e Sofla a été inscrit sur la liste des sites du patrimoine national de l'Iran. En 2015, les opérations menées pour délimiter le site archéologique de Tall Chegah-e Sofla, l'un des plus grands sites préhistoriques du Kouzestan, ont conduit à la découverte de tombes datant de 7 000 ans. Cela a entraîné un projet de cinq ans de fouilles archéologiques sur le site, qui ont maintenant abouti à la découverte de ces roches coniques.

Caesar

De Gaulle et le Covid-19

Suite à la lecture de son excellent De Gaulle et les grands publié chez Perrin, je me suis entretenu avec l'historien et journaliste Éric Branca à propos du général et de la crise de la Covid-19. Voici, sans plus de cérémonies, le contenu de notre échange, pour lequel je lui suis d'ailleurs sincèrement très reconnaissant.

De Gaulle

Charles De Gaulle
Est-ce que Charles de Gaulle serait bien équipé pour affronter une crise comme celle de la Covid-19 et pourquoi ?

Vous savez, il est toujours imprudent de refaire l'histoire avec des « si »! Mais votre question est pleine d'intérêt parce que, dans ce cas précis, on sait très exactement ce que de Gaulle aurait fait... puisqu'il l'a fait ! De Gaulle ou plutôt la France redevenue une très grande puissance économique grâce à son action.
Le monde a connu une crise sanitaire très semblable à celle de 2020 : la grippe de Hong Kong de 1968.
On l'a oublié aujourd'hui, mais le monde a connu une crise sanitaire très semblable à celle de 2020 : la grippe de Hong Kong de 1968 qui a tué non pas 130 000 personnes dans le monde, comme le Covid-19 à la mi-avril, mais largement plus d'1 million, à une époque où la planète comptait moins de 4 milliards d'hommes. La moitié moins qu'aujourd'hui... En France, cette même grippe de 1968 a tué 17 000 personnes, sur une population de 50 millions d'habitants (contre 65 millions en 2020). C'est dire si l'alerte a été sévère.

Pour autant, le système de santé n'a pas été débordé, on n'a pas confiné toute une population chez elle, l'économie ne s'est pas arrêtée, bref, personne n'a pensé une seconde qu'une grippe, aussi contagieuse soit-elle, allait provoquer un collapsus économique planétaire semblable à la crise de 1929.

Commentaire: Hôpital : 17 500 lits de nuit fermés en six ans


People 2

Murmures imprudents : Comment le peuple allemand a utilisé et abusé de la Gestapo

Heinrich Himmler addresses a group of female Hitler youth in 1937. The Gestapo relied on such civilian loyalists to be their eyes and ears.
© Universal History Archive/UIG via Getty Images
Heinrich Himmler s'adresse à un groupe de jeunes femmes hitlériennes en 1937. La Gestapo s'est appuyée sur de tels civils loyalistes pour être ses yeux et ses oreilles.
La Gestapo était une très petite organisation qui dépendait d'informateurs pour dénoncer les ennemis du régime, mais les conjoints et voisins jaloux l'utilisaient souvent pour régler leurs comptes

La Gestapo était un élément clé du système de terreur nazi. Le mot même évoque l'image cauchemardesque d'une force de police secrète toute-puissante de style "Big Brother" orwellien, qui surveillait constamment le public allemand. Les films, les romans et les documentaires télévisés ont ancré cette image dans l'esprit du public. Mais est-ce vrai ? En réalité, la Gestapo était une toute petite organisation. En 1933, elle comptait 1 000 employés et même à son apogée en 1944, ses agents actifs en Allemagne étaient au nombre de 16 000, assurant la police auprès d'une population de 66 millions de personnes. À Düsselfdorf, avec une population de 500 000 habitants, il y avait 126 officiers de la Gestapo en 1937. Essen comptait 650 000 habitants et n'en comptait que 43. Le même schéma s'est répété dans toutes les autres grandes villes allemandes. La plupart des villes rurales n'avaient aucune présence de la Gestapo. La Gestapo était sous-financée, manquait de ressources et était surchargée.

Commentaire:


Star of David

Macron fait coïncider le début de la levée du confinement avec la fête juive de Lag Baomer (fin d'une épidémie)

macron
Qu'est-ce que Lag BaOmer ?

Lag BaOmer, le 33ème jour du compte du Omer - cette année le mardi 12 mai 2020 - est un jour de fête dans le calendrier juif, traditionnellement célébré par des sorties (lors desquelles les enfants jouent à tirer à l'arc), des feux de joie, et d'autres réjouissances. Des milliers de Juifs se rendent à Mérone, dans le nord d'Israël, auprès du tombeau du grand sage et mystique Rabbi Chimone bar Yo'haï dont ce jour est la Hiloula (l'anniversaire de son décès).

Le sens du nom

Lag BaOmer tombe toujours le 18ème jour du mois d'Iyar. Alors, que signifie son nom ? Le mot « Lag » est constitué des lettres hébraïques lamed (ל) Et guimel (ג), qui ont ensemble la valeur numérique de 33. « BaOmer » signifie « dans le Omer ». Le Omer est la période du compte qui commence le deuxième jour de Pessa'h et s'achève à la fête de Chavouot, après le 49ème jour.

Ainsi, Lag BaOmer est le 33ème jour du compte du Omer, qui coïncide avec 18 Iyar. Qu'est-il arrivé le 18 Iyar qui mérite d'être célébré ?