Bienvenue à Sott.net
mar., 07 fév. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Wolf

Ce charmant psychopathe : comment repérer les prédateurs sociaux avant qu'ils n'attaquent

Traduction : SOTT

man behind mask
Jeffrey Dahmer. Ted Bundy. Hannibal Lecter. Voici certains des psychopathes dont on voit le manque de conscience ahurissant dans les films et les tabloïdes. Cependant, comme le démontre nettement ce rapport, ces prédateurs, aussi bien hommes que femmes, hantent nos vies de tous les jours, au travail, à la maison et dans nos relations sociales. Voici comment les repérer avant qu'eux ne vous repèrent.

Elle l'a rencontré dans une laverie automatique à Londres. Il était ouvert et amical et ils se sont entendus tout de suite. Dès le départ, elle l'a trouvé hilarant. Bien sûr elle se sentait seule. Le temps était gris et humide, et elle ne connaissait pas une âme à l'est de l'Atlantique.

"Ha, la solitude du voyageur", murmura-t-il gentiment pendant le dîner. "C'est la pire."

Après dîner, il fut embarrassé de découvrir qu'il avait oublié de prendre son portefeuille. Elle fut plus qu'heureuse de régler sa note. Au bar, en prenant un verre, il lui a dit qu'il était traducteur pour les Nations Unies. Il était pour l'instant entre deux affectations.

Eye 1

La victime oubliée : les femmes qui aiment les psychopathes

Traduction : SOTT

[Cet article est paru pour la première fois dans le Numéro 13 du Dot Connector Magazine]

Image
« On ne peut prévenir ce qu'on n'identifie pas, on ne peut traiter ce qu'on ne diagnostique pas. Et l'on ne peut enseigner la façon de les repérer à moins de comprendre soi-même la pathologie. »
Des millions de dollars ont été investis dans la recherche et la publication d'études sur les psychopathes, tandis que rien n'a été consacré, aussi bien en termes de temps que d'argent, au « sous-produit » alarmant de la psychopathie - ses victimes. Puisqu'il y a 3 ou 4 fois plus d'hommes psychopathes que de femmes psychopathes, je parlerai essentiellement des femmes victimes d'hommes psychopathes dans cet article.

En dépit du fait que les psychopathes dévastent tout et tout le monde sur leur passage, y compris les femmes et les enfants qui les aiment, pourquoi les cliniciens n'ont-ils pas jugé bon d'étudier et de parler, dans leurs écrits, de la source la plus évidente de compréhension de ce problème : les personnes ayant survécu à des relations intimes avec des psychopathes ? L'étude de toute maladie implique la collecte et l'analyse minutieuse de ses symptômes, et la psychopathie est assurément une maladie sociétale. Même notre système judiciaire rassemble des informations sur les criminels en recueillant sur place des récits de témoins directs. Alors, à nouveau : pourquoi n'existe t-il pas d'informations cliniques sur - et encore moins d'intérêt pour - les compagnes des psychopathes ?

Better Earth

D'où je me trouve : « Raindrops Keep Fallin' On My Head* »

*« Des gouttes de pluie me tombent sur la tête ». Titre d'une chanson.

Traduction : SOTT

BS Meter
© na
Foutaise-o-mètre en alerte maximale

Un ami vient de m'envoyer un lien vers un article : Iran accused of September 11 role [article en français : des avocats veulent que l'Iran soit déclaré coupable des attentats de 2001 - NdT]

Tout ce que je peux dire, c'est : absolument PATHÉTIQUE !

Mais passons. La seule raison pour laquelle j'écris si tard ce soir, c'est que quelque chose me tracasse.

Ce qui m'a frappée ce soir, c'est un grand nombre d'étranges « juxtapositions ». D'abord, les informations sur les armes climatiques et sismiques qui ont circulé cette semaine. La première était à propos de l'ex-secrétaire à la Défense Cohen, qui a ouvertement mentionné HAARP en admettant l'existence de programmes capables d' « altérer le climat, de déclencher des tremblements de terre et des éruptions volcaniques à distance via l'utilisation d'ondes électromagnétiques. » Cherchez sur le Net, vous trouverez une liste de sites de conspiration qui en parlent (non pas qu'ici, à SOTT, nous ne pensions pas que ça conspire à tout va).

Admettre être en possession de programmes qui peuvent altérer le climat, déclencher des tremblements de terre, etc. est un peu ambitieux, et n'a vraiment rien à voir avec HAARP. L'objectif de HAARP est le contrôle mental.

Toutefois, des tremblements de terre peuvent être déclenchés via des armes à impulsion électromagnétique depuis des satellites.

M'est avis que ces clowns aimeraient beaucoup que la population pense qu'ils peuvent contrôler le climat - et peut-être le peuvent-il s'ils provoquent l'éruption d'un volcan. Mais ce qu'ils essaient de faire en réalité, c'est de poser un écran de fumée sur les VÉRITABLES changements terrestres ; des changements contre lesquels ils ne possèdent aucune arme. Et ces Changements terrestres sont ce qui, on peut le concevoir, pourrait détruire la quasi-totalité de la vie sur Terre.

Meteor

Flashback : Que cachent-ils ? Vol AF447 et événements de type Toungouska

Traduction : SOTT

Mise à jour : 06 mai 2010

La prétendue récente découverte des boîtes noires de l'AF447 nous fournit l'occasion de relire cet intéressant article de Joe Quinn sur le crash du vol Rio-Paris :


Le vol Air France 447 Rio de Janeiro - Paris s'est désintégré juste au-dessus de l'Atlantique (juste au Nord de l'équateur) à approximativement 1h33 TUC[1], le 1er juin 2009.

Nuke

Détoxique-toi ou meurs* : thérapies naturelles de protection contre les retombées radioactives de Fukushima

* Référence à l'ouvrage du Dr Sherry Rogers Detoxify or Die.

Les tergiversations pour reconnaître des problèmes manifestes, entraînant des retards dans la prévention de l'exposition et la diminution des effets, viennent des défenseurs de la puissance nucléaire, plus motivés pour préserver le statu quo que pour aider des millions de personnes innocentes qui souffrent alors qu'elles n'y sont pour rien. - Nesterenko, A. V., Nesterenko, V. B. et Yablokov, Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment.

Image
© AP/NTV
Fumée se dégageant de l’Unité 3 de la centrale nucléaire de Dai-ichi le lundi 14 après une deuxième explosion d’hydrogène.
Les reportages et articles publiés par les médias officiels concernant l'urgence nucléaire à Fukushima sont contradictoires. Certains disent que ce n'est pas aussi grave que la catastrophe de Tchernobyl, d'autres que ce sera bien pire. Que devons-nous en penser ? À qui pouvons-nous faire confiance ?

Au vu de la situation actuelle, je pense qu'il est raisonnable de s'attendre et se préparer au pire, tout en restant optimiste et n'en anticipant rien. C'est dans cet état d'esprit que je vais passer en revue la littérature disponible sur les thérapies accessibles et alternatives en cas de désastre nucléaire, ainsi sur les données sur la catastrophe de Tchernobyl. Ce que j'ai découvert est choquant en soi, mais sachez que des recherches essentielles bien documentées existent sur le sujet, qui pourront vous protéger, vous et vos proches.

Le présent article inclut un résumé de la publication Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment qui est parue dans Annals of the New York Academy (2009). Les auteurs, Alexey V. Nesterenko (Institute of Radiation Safety (BELRAD), Biélorussie), Alexey V. Yablokov (Russian Academy of Sciences) et Vassily B. Nesterenko ont fait la synthèse d'informations trouvées dans plusieurs milliers de rapports scientifiques référencés et dans d'autres supports ; ces informations portent également sur les thérapies naturelles, efficaces, effectives et à la portée de tous. Il existe de nombreuses études sur les traitements alternatifs efficaces en cas de radiation. Cet article vous donnera une idée claire de ce à quoi vous attendre et de ce que vous pouvez faire en cas de catastrophe nucléaire au Japon.

C'est un sujet qui nous concerne tous, car aucun pays au monde n'est capable d'offrir une protection exhaustive contre les radiations à ceux qui vivent dans les zones à risque, ni contre les aliments cultivés localement et contaminés par les radiations.

Sun

Météorites, astéroïdes et comètes : dommages, désastres, blessures, morts et passages très rapprochés

comet
© Julian Baum
Au cours des dernières années, tandis que « sott.net » traquait le flux croissant de boules de feu et de météorites entrant dans l'atmosphère terrestre, nous avons été tour à tour amusés et horrifiés par les réactions et les déclarations ignorantes qui venaient du milieu universitaire et des médias concernant ces incursions. Il y a quelques années, nous lisions que « c'est un événement qui n'arrive que tous les cent ans ! » Peu de temps après, c'était « une fois au cours d'une vie. » Encore plus tard, après un certain nombre d'incidents cela devint « une fois par décennie. » Plus récemment, il a été admis dans certains milieux que des météorites heurtaient le sol (par opposition à une combustion sans risque dans l'atmosphère) plusieurs fois par an !
« Les livres et les articles d'astronomie, bien trop nombreux à citer, offrent l'assurance que « personne n'a jamais été tué par une météorite. »
~ John S. Lewis, université de l'Arizona
Et bien sûr, nous avons découvert le fait que les gouvernements de notre planète sont bien au courant qu'il y a des explosions atmosphériques dues à ces corps de nombreuses fois chaque année. Nous avons aussi appris dans cette série que les fréquents rapports de « boums » inhabituels et tremblements de terre sont souvent dus à ces explosions en altitude. Pourtant les médias refusent fermement de soulever honnêtement cette question, bien que nous ayons noté une pléthore de récents articles présentant des arguments académiques contraires conçus pour rendormir la population, les rassurer qu'il n'y a rien dont il faille se soucier, que ce genre de choses n'arrive que tous les 100 000 ans environ, et que très certainement, le Space Watch Program (Programme de Surveillance Spatiale) va trouver tous les impacteurs possibles et s'en occuper avec diligence.

Meteor

La comète Biela et la vache de Mme O'Leary

chicagofire
© Inconnu
Ruines incendiées par suite d'une comète, vues du carrefour des rues Dearborn et Monroe, Chicago 1871
La nuit dernière nous regardions « Super Comet - After the Impact1 », une émission spéciale de Discovery Channel qui étudie fondamentalement la comète qui a contribué à la disparition des dinosaures et ravagé la planète à l'époque moderne. Les présentateurs ont ajouté un drame minable, qui suit les luttes de plusieurs individus ou groupes, avant, pendant et après l'impact, pour montrer comment les gens réagiraient à un tel cataclysme global. Ils ont utilisé le même type de corps cométaire supposé avoir causé l'extinction des dinosaures, la même taille, le même lieu d'impact, et ont utilisé tous les logiciels de modélisation informatique sur cet événement passé pour essayer de montrer ce qui pourrait arriver (et ce qu'ils pensent être survenu à cette époque).

Pas terriblement créatif et cela suggère qu'ils ne connaissent pas réellement tous les effets d'un tel impact mais assemblent seulement les éléments qu'ils ont été en mesure de comprendre à ce sujet. Une grande part tient peut être seulement de la spéculation, bien que je sois sûre qu'il présente un excellent sujet d'étude.

Light Saber

DMSO, la vraie solution miracle

Le DMSO est un antalgique efficace, il bloque les fibres nerveuses conductrices à l'origine de la douleur. Il réduit l'inflammation et le gonflement en éliminant les produits chimiques inflammatoires. Il augmente l'apport de sang vers une blessure en dilatant les vaisseaux sanguins et il augmente l'apport d'oxygène en réduisant la viscosité des plaquettes sanguines. Il stimule le processus de guérison ce qui le rend utile face à tous les maux.
DMSO
© Inconnu
C'est l'un des chasseurs de radicaux libres connu de l'homme les plus efficaces si ce n'est le plus efficace. En 1866, Alexander Saytzeff, un scientifique russe, isolait un composé chimique particulièrement curieux. Il était cristallin, inodore, non-toxique et avait le goût de l'ail. A cette époque, Saytzeff ne pouvait prédire que, tout au long de son histoire médicale, sa découverte allait être l'objet d'une vaste controverse, qu'elle serait testée dans des milliers d'études et qu'elle allait constituer un remède miraculeux pour nombre de patients.
Je vous parle du diméthyl sulfoxyde (DMSO), un composé soufré organique qui était utilisé comme solvant industriel jusqu'à ce que ses propriétés médicales soient découvertes en 1963 par une équipe de recherche dirigée par le docteur Stanley W. Jacob.
Alexander Saytzeff
© Inconnu
Alexander Saytzeff
Le DMSO est un produit dérivé du processus de fabrication de la pâte à papier kraft (« procédé au sulfate ») qui permet de transformer le bois en pulpe constituée de fibre de cellulose quasiment pure. Aussi industriel que cela puisse paraître, ce procédé se résume à un traitement des copeaux de bois avec un mélange d'hydroxyde de sodium (NaOH) et de sulfure de sodium (Na2S), connu sous le nom de « liqueur blanche », qui permet de briser les liens entre la lignine (du latin lignum, signifiant bois) et la cellulose.

Le DMSO permet de traiter les douleurs, brûlures, acné, arthrite, arriération mentale, AVC, amyloïdes, traumatismes crâniens, sclérodermies ; il soigne les maux de dents, les maux de tête, les hémorroïdes, les douleurs musculaires ; il prévient les paralysies découlant d'une lésion de la moelle épinière, il assouplit les cicatrices. En fait le DMSO permet de traiter plus de 300 maladies et son usage est sans risque.

Vous pourriez penser qu'un composé avec autant d'usages et de bienfaits est automatiquement suspect, mais un examen approfondi de ses propriétés et des données publiées vont faire la lumière sur cette substance miraculeuse.

Alarm Clock

The Dot Connector - Âge d'or, Psychopathie et Sixième extinction

Traduction : SOTT

La dernière édition de l'édition papier de Sott.net - le magazine Dot Connector - analyse en profondeur les vérités concernant l'Histoire humaine, les catastrophes cycliques, et le gouffre au bord duquel nous nous trouvons tous actuellement. Si votre propre avenir et celui de vos enfants vous importent, ces informations sont d'une importance capitale.


Evil Rays

Podcast 63 : Haarp, contrôle mental et catastrophe à venir

Henry Bienvenue au podcast Signs-of-the-Times de cette semaine.

Henry Je suis Henry.

Scott Et je suis Scott.

Joe Je suis Joe.

Henry Et nous avons avec nous, une fois encore , Laura.

Laura Bonjour.