Bienvenue à Sott.net
mer., 25 mai 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Cloud Lightning

Cyclones, séismes, volcans et autres phénomènes électriques

Traduction SOTT

Tornade et éclair
© Inconnu
Les récents événements nous procurent une excellente étude de cas des forces cosmiques qui peuvent se trouver derrière les grandes tempêtes comme les cyclones, les ouragans, les blizzards et bien d'autres. Les récents événements dont je parle comprennent le blizzard majeur qui a balayé les Etats-Unis dans le Midwest et l'Est, ainsi que le cyclone Yasi qui a infligé une correction à l'est de l'Australie au début de la semaine dernière. Ces deux tempêtes ont augmenté jusqu'à des tailles énormes pendant une période qui a coïncidé avec une tempête solaire qui a frappé la Terre juste après la nouvelle Lune. Aussi étrange que cela puisse paraître, ce n'est pas la première fois que des alignements célestes réunis à l'activité solaire ont stimulé ce genre d'événements. Si une corrélation existe entre ces facteurs comme nous le soupçonnons, alors cela renverse beaucoup de ce que nous croyons communément sur le climat de la Terre, comme nous le verrons, et même la géologie.

Pour comprendre comment tout ceci fonctionne, commençons par le Soleil. Le 31 janvier, un trou coronal massif s'est ouvert sur le Soleil, lançant un autre « marteau » de particules chargées en direction de la Terre. Elles devaient nous impacter entre le 2 et le 4 février. Non seulement cela, mais nous sommes passés récemment par une Nouvelle Lune le 2 février. Mais on pourrait se demander pourquoi la Lune est de quelque importance ici ?

Comme l'explique James McCanney dans une interview pour Spectrum Magazine en 2003 :
La [Nouvelle] Lune se déplace devant la Terre, rompt ce flux électrique [entre le Soleil et la Terre] et ensuite s'écarte. Cela nous donne un bombardement énorme après que la Lune s'écarte, le premier et le deuxième jour après la Nouvelle Lune. C'est la condition qui a été identifiée comme étant une des causes majeures du déclenchement des ouragans et des tempêtes de grande taille. Son action est celle-ci : La Lune interagit avec le champ électrique solaire. C'est ce CHANGEMENT qui provoque les tempêtes et pousse l'environnement autour de la Terre à changer et donc affecte le temps la température sur la Terre.
Donc l'image que nous décrivons est celle-ci : Le Soleil lance un front de vent solaire massif en direction de la Terre. Lorsque la Lune se déplace hors de la ligne Soleil-Terre, cela crée, en soi, une augmentation significative de particules chargées frappant la Terre. Avec l'excès de particules chargées de cette tempête solaire qui nous frappe presque simultanément, tout cet excès de charge se termine dans les ceintures de radiation entourant la Terre. La Terre trouve ensuite des moyens pour décharger ce déséquilibre comme les deux grandes tempêtes que nous avons vues. Une tempête prend la forme d'un blizzard massif couvrant la moitié des Etats-Unis. L'autre prend la forme d'un cyclone, Yasi, qui martèle la côte est de l'Australie déjà inondée. Une activité volcanique et séismique accrue a aussi été notée cette fois-ci.

Bizarro Earth

Mouvement des pôles ? Regardez le ciel !

Image
© Inconnu
Magnétosphère de la Terre
Dans mon article précédent, « Elles marchent... », j'évoquais la possibilité que la mort massive de carouges au dessus de Beebe en Arkansas avait été causée par l'onde de choc d'un fragment de bolide ou de comète. Bien que cette explication semble correspondre aux faits de ce cas spécifique, il est apparent que ces morts massives d'animaux sont actuellement un phénomène global ; et des explosions de comètes en altitude ne sont pas la cause des morts dans tous les cas. En outre, les animaux qui meurent sont de divers types. Des vaches et des poulpes, même des criquets meurent en masse dans des régions disparates autour du globe. Bien que des maladies et des virus spécifiques aux animaux puissent être responsables dans certains cas, il y a nettement un processus plus important ici à l'œuvre que personne dans les grands médias n'a réellement saisi.

Peu après avoir écrit cet article, Kniall a mentionné dans son article, « Procession des damnés... », la possibilité que ces morts massives d'animaux soient causées par des changements magnétiques. Apparemment, il n'est pas le seul à avoir pensé à l'idée des changements magnétiques. Jeter un coup d'œil aux tendances Google pour l'expression « pole shift » (mouvement du pôle) au cours des 12 derniers mois (et plus loin) montre une graphique montant en flèche juste après le Nouvel An !

Bad Guys

Trente ans de sectes et de comètes

Image
© Inconnu
Comète de 1532

Ce matin, je feuilletais un livre nouvellement arrivé : « Comet/Asteroid Impacts and Human Society » (Les impacts des comètes/astéroïdes et la société humaine), publié par la distinguée maison d'édition scientifique Springer, édité par Peter T. Bobrowski et Hans Rickman. Ce livre est une collection d'articles scientifiques présentés à un atelier sous l'égide du Concile International pour la science. Dans l'introduction, nous lisons :
Le Concile International pour la science a reconnu récemment que les implications sociétales (sociales, culturelles, politiques et économiques) d'un impact de comète/astéroïde sur la Terre justifie une considération immédiate de tous les pays du monde.
Et bien ! Pensiez-vous une chose pareille ? Voulez- vous dire qu'il n'y a pas que nous ici à SOTT (et quelques autres sur le net) qui suivent à la trace le nombre croissant de Boules de feu et de météorites qui suggèrent que nous traversons une zone assez dangereuse de l'espace, ou que peut-être un cataclysme se prépare ?

Sherlock

Le bébé et l'eau du bain - WikiLeaks et le principe de Vérité

Traduction : SOTT

Image
Comme le savent nos lecteurs, à Sott.net, nous ne choisissons pas toujours la voie de la facilité, mais nous essayons par contre de suivre la bonne voie, et nous n'aimons pas avoir l'air ridicule. Si nous pensons que nous avons raison contre tous, nous nous accrochons. De même, si nous découvrons que nous avons fait une erreur, nous le reconnaissons et la corrigeons. Comme nous n'aimons guère devoir admettre que nous avons fait une erreur et qu'il faut la corriger, nous faisons de notre mieux pour éviter d'en faire.

Le vieux dicton « Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain » n'a jamais été plus d'actualité qu'aujourd'hui, avec l'affaire Wikileaks/Julian Assange. Ce dicton concerne particulièrement ceux qui dénigrent Wikileaks et Assange, soulignant les nombreuses incohérences de l'affaire auxquelles se retrouvent confrontés le penseur et le chercheur scrupuleux. Ce dicton nous concerne aussi dans un certain sens, à Sott.net. Nous avons discuté et réfléchi intensément à cette affaire, et ce qui suit est le résultat de cette réflexion.

Magnify

Chemtrails ? Contrails ? Cieux étranges

Image
© Nasa
Contrails (sillages d’avions) vus de l’espace : le fait que les contrails persistent si longtemps est en soi un signe que quelque chose cloche, mais ça ne prouve pas qu’il s’agit de « chemtrails »
Quelques points à considérer lorsque l'on parle des prétendus « chemtrails » :

1) Manifestement, il y a bien des épandages qui se produisent, et ce n'est pas au bénéfice de l'humanité. J'ai entendu plusieurs récits à propos d'avions volant à basse altitude et dispersant des trucs qui atterrissent partout ou rendent les gens malades. Et quand je dis basse altitude, c'est BASSE altitude.

2) L'épandage qui affecte une zone désignée sous le diffuseur (l'avion en question) doit se faire à une altitude assez basse, sans quoi, ce qui est répandu ne descendra pas sur la zone se trouvant sous l'épandage. Cela est dû au fait que notre atmosphère est constituée d'un certain nombre de couches, et que chaque couche a sa propre température, vitesse de vent et direction de vent ; très souvent, les éléments d'une couche prennent très longtemps, et sur une grande distance, pour se mélanger à d'autres couches - SI elles se mélangent, d'ailleurs. Habituellement, les vitesses de vent dans les couches supérieures sont telles que tout ce qui y est déposé ne pourrait pénétrer les couches inférieures qu'après avoir voyagé pendant de nombreux kilomètres. C'est une situation totalement non linéaire et hautement imprévisible, voire impossible à prédire.

3) Donc, si vous parlez d'épandage de produits chimiques que vous pouvez voir dans le ciel et qui tombent ensuite sur la zone qui se trouve en dessous, vous parlez obligatoirement d'épandage à basse altitude.

4) En conséquence, les traînées qui sont très haut dans le ciel, ne pouvant interagir avec le sol en dessous, ne peuvent être appelées « chemtrails » sauf, peut-être, si on parle d'un produit chimique censé affecter la météo (ce qui se fait aussi à relativement basse altitude, de toute façon). L'ensemencement des nuages se fait par dispersion d'éléments tels que des cristaux de glace secs ou de l'iodure d'argent dans l'atmosphère, avec un avion ou même depuis des stations au sol. On pense que l'ensemencement des nuages favorise la condensation de gouttelettes d'eau, donc la pluie.

Yoda

La mystique contre Hitler

Traduction SOTT

Image
Récemment, John Kaminski, l'ancien essayiste du web hautement respecté, a écrit un nouvel article intitulé "Alerte aux parasites: Exclure ceux qui prétendent être des amis de la vérité" dans lequel il envoie une pique étrange à votre serviteur comme suit:
[...] Il est aussi intéressant que Daryl écrive sur les Sionistes mais soit d'accord avec la loi française qui dit qu'on ne doive pas parler de l'Holocauste, un acte colossal de couardise qui devrait faire fuir les gens hors de son site et délégitimerait tout ce qu'il dit dans l'esprit de quiconque peut penser. [...]
Une autre personne qui tombe dans cette catégorie est le channeler Laura Knight-Jadczyk, qui a séduit beaucoup de personnes avec ses déclarations psychologiques prescientes disant qu'il y a un pourcentage de psychopathes qui tiennent le monde en esclavage par la sauvagerie. Les articles encyclopédiques et infiniment parfaits de K-J sur les aspects du comportement humain me fichent la trouille, parce que sa nouvelle science de la ponérologie pourrait parfaitement servir comme un nouveau modèle pour le totalitarisme, à imposer par les gens même qui financent des équipes de spécialistes effrayantes comme celles-ci
Heureusement, elle ne s'est pas répandue dans les groupes que j'observe travailler sur les problèmes du monde. [Voir notre Fil de Forum pour l'essai complet]
John a raison: comprendre ce qui se passe réellement ici sur la BBM (NdT: Big Blue Marble = Grosse Boule Bleue) ne s'est pas répandu dans les groupes qu'il observe "travailler sur les problèmes du monde." Nous pouvons aussi noter qu'aucun de ces groupes ne semble être en train de faire des progrès parce que la science même qui pourrait les aider à comprendre le premier niveau de ce qu'ils ont besoin de résoudre avant que toute chose puisse être faite "leur fiche la trouille."

Maintenant, pourquoi cela serait-il?

C'est une question intéressante, et je veux partager une histoire à propos de quelqu'un d'autre qui travaillait à résoudre les problèmes du monde à une autre époque et un autre lieu dans l'histoire, similaires à notre jour présent, dans le but de soutenir un argument particulier. Je veux parler de Bloody Spectacles (Lunettes Sanglantes) de Fritz Gehrlich.

Maintenant, avant d'en venir à Fritz, laissez-moi dire quelques mots sur David Irving. Dans mon précédent blogpost, j'ai discuté de l'idée vraiment effrayante qu'il prend en main beaucoup de cercles anti-sionistes, parce que les Sionistes semblent être à la racine des problèmes d'aujourd'hui, que Hitler doit avoir été un brave type parce qu'il a vu les Juifs comme étant à la racine de tous les maux du monde alors. David Irving semble être un des leaders de cette idée.

Meteor

La comète Elenin arrive

L'un des membres de notre équipe de recherche est astronome pour un important observatoire. Nous avons eu de nombreux échanges à propose des théories de James McCanney. Malheureusement, je n'ai pas trouvé de vidéo vraiment bonnes de McCanney présentant ses idées. J'ai trouvé ces deux vidéos qui se résument à un enregistrement audio avec un minimum d'illustrations graphiques. Il y explique ses idées, par conséquent visionnez-les avant de continuer la lecture de cet article. Si vous trouvez un lien vers de meilleures vidéos, envoyez-le moi !



Wall Street

Guerres, pestilence et sorcières

Traduction : SOTT

Image
© Inconnu
L'après-midi était chaud et clair dans la capitale. L'agitation du commerce et du tourisme métropolitain emplissait les rues. De petits voiliers parsemaient les eaux à l'abri du vent, visibles depuis les bâtiments gouvernementaux, poussés par une brise du sud. Le Soleil scintillait sur la houle et les sillages, prêtant un éclat lumineux aux coquelicots et aux tulipes qui se balançaient dans les parcs le long du bord de l'eau. Tout était en ordre.

Mais soudain, le ciel s'illumina comme s'il y avait un second soleil plus brillant. Un second jeu d'ombres apparut ; d'abord longues et pâles, elles se raccourcirent et s'accentuèrent rapidement. Un bruit étrange de sifflement et de vrombissement sembla venir de partout d'un seul coup. Des milliers de personnes tendirent le cou et regardèrent en l'air, cherchant dans le ciel le nouveau soleil. Au-dessus d'eux, une gigantesque boule de feu blanche s'épanouit, comme le déploiement d'une grande fleur de papier, mais maintenant d'une brillance aveuglante. Pendant plusieurs secondes la boule de feu domina le ciel, faisant honte au Soleil. Le ciel devint chauffé à blanc, puis pâlit lentement en passant par le jaune et l'orange jusqu'à un rouge cuivré hostile. Le vrombissement horrible cessa. Les spectateurs, aveuglés par le flash, brûlés par sa chaleur torride, couvrirent leurs yeux et reculèrent de terreur. Les occupants des bureaux et des appartements se précipitèrent à leurs fenêtres, cherchant dans le ciel la source de l'éclat brillant qui avait illuminé leur pièce. Une grande couverture de nuages cuivrés et turbulents emplit la moitié du ciel. Juste le temps de compter douze battements de cœur, la ville se trouva frappée de terreur, hébétée et silencieuse.

Bulb

Pas prête à être « gentille »

Traduction : SOTT

Image
Écoutons d'abord un petit interlude musical pour nous mettre en condition pour cet essai :

Tom Petty And The Heartbreakers - I Won't Back Down [Je ne reculerai pas - NdT]

C'est clair que j'ai mis les pieds dans le plat en écrivant sur les prétendus « chemtrails ». Les « flamers »[1] et agresseurs ad hominem sont sortis du bois, et lorsque ça arrive, vous savez que vous venez d'aborder un sujet brûlant ou de toucher un point sensible. Aurions-nous affaire à un groupe de béni-oui contrôlés par COINTELPRO et dont le but est de distraire l'attention du public afin que personne ne comprenne ce qui se passe réellement ?

Mes lecteurs savent que j'étudie les complots - je le fais depuis 1985, après avoir lu None Dare Call it Conspiracy [Personne n'ose appeler ça « complot » - NdT] et tenté de me convaincre qu'il s'agissait d'absurdités paranoïaques - en vain. De plus, j'ai payé le prix fort pour ce que j'ai appris et partagé. Je ne fais pas cela pour ma santé ou pour remporter un prix de popularité. Après tout, les tenants des religions officielles me haïssent et ont peur de moi, les types de la science officielle me haïssent, les New Agers me haïssent et même un tas de théoriciens du complot me haïssent. Je pense que c'est parce que je ne crois pas à l'adage « l'ami de mon ami est mon ami, et l'ennemi de mon ami est mon ennemi » ; je préfère prendre chaque situation à part et l'examiner selon ses propres mérites. Et lorsqu'on voit le genre de réactions que j'ai provoquées avec mon petit article sur les chemtrails, on se rend compte qu'il y a quelque chose de pourri au Danemark, que ça pue de plus en plus chaque jour et que cette puanteur ne vient pas des produits chimiques largués par des avions commerciaux.

Question

Elles marchent ! L'étrange histoire des oiseaux de Beebe

Image
© Inconnu
Un défilé de damnés.
Par les damnés, j'entends les exclus.
Contemplons ensemble un cortège composé de faits exclus de la Cité scientifique.
Guidés par les faits exhumés sous mes soins, des bataillons de données maudites marcheront au grand jour. Elles s'animeront sous vos yeux. Certaines sont blêmes, d'autres enflammées, d'autres encore proches de la décomposition.


Charles Fort, Le Livre des Damnés

Décomposition - c'est sur ce mot qu'ont résonné les premières heures de 2011 dans la ville de Beebe, en Arkansas : des masses de carouges à épaulettes en décomposition. Les premiers chiffres mentionnent environ 5000 oiseaux morts jonchant les jardins et les rues de Beebe.
En outre, à environ 200 km à l'ouest, à Ozark, en Arkansas, une centaine de milliers de poissons tambours ont été retrouvés morts le long de la rivière Arkansas.

Que se passe-t-il donc ?

En parallèle à l'hécatombe touchant les oiseaux et les poissons en Arkansas, le Chili a également connu une hécatombe de puffins fuligineux, retrouvés morts sur une zone de 10 km, dans la région de Colmuyao (Biobio). Cet événement est survenu dans la foulée d'un séisme de magnitude 7.0 dans la région de Santiago Del Estero.

Mise-à-jour 09/01/11 : il semble que l'hécatombe au Chili date en fait de mai 2010 et non de janvier 2011. Le phénomème de chutes d'oiseaux est récurrent au Chili.

D'autre part, de l'autre côté du continent sud-américain, au moins 100 tonnes de poissons morts - pour la plupart des sardines, des perciformes et des poissons-chats - ont été découverts sur les côtes brésiliennes, dans l'État du Paraná, depuis jeudi dernier [30 décembre - NdT]. Ces signes n'annoncent rien de bon pour 2011 !

Commentaire: Pour plus d'informations sur l'histoire secrète des interactions entre la Terre et les comètes et astéroïdes, nous conseillons au lecteur la série d'articles de Laura Knight-Jadczyk Comètes et Catastrophes - colonne de gauche sur la page d'accueil du site fr.sott.net.

Pour voir le nombre impressionnant d'hécatombes de par le monde sur une carte (avec liens vers des articles), cliquez ici.