Bienvenue à Sott.net
dim., 29 jan. 2023
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Family

Le Palmarès des Cassiopéens n°4 - La nature, l'éducation et mes gènes de singe

Image

Le lecteur devrait maintenant saisir l'idée : l'approche de SOTT.net envers l'Expérience Cassiopéenne est réellement de celles composées de 10 % d'inspiration et de 90 % de transpiration. Une question posée, ou une réponse donnée, suffit souvent à inspirer toute une lignée de recherches qui mènent à des données et des conclusions qui ne peuvent être que secondairement liées à la question d'origine. C'est tout ce qui importe : la découverte, et en ce sens, les données des transmissions cassiopéennes relèvent plus du Fil d'Ariane que du Livre des « Révélations Divines ». Les indices fournis amènent les personnes intéressées à entreprendre des recherches à travers un vaste labyrinthe d'informations et de « désinformation » vers ce que j'aime à appeler le cœur du sujet : ces domaines d'études qui ne sont pas seulement cruciaux pour parvenir à comprendre la condition humaine et la nature du cosmos, mais qui sont aussi étroitement interconnectés et toujours apparemment une étape au-delà de ce qui est couramment considéré comme la « connaissance ordinaire ». En d'autres termes, un mystère en révèle un autre, et puis un autre. C'est un voyage sans fin de découverte, ce qui, je pense, se situe au cœur de la science et du mysticisme. N'importe quoi d'autre, comme la croyance que « nous savons maintenant tout ce qu'il y a à savoir sur le sujet » ne mène qu'à la stagnation intellectuelle et à la mort de la curiosité. Comme nous aimons à le dire par ici, il n'y a pas de repas gratuit... ni de textes infaillibles.

Pour les curieux, la recherche inspirée par l'expérience cassiopéenne a mené l'équipe de SOTT vers de nombreux sujets sur lesquels nous nous concentrons. Sans eux, et les expériences de la vie que nous n'aurions sûrement jamais vécues si nous ne nous étions pas engagés dans ce projet, nous n'aurions probablement jamais appris tout ce que nous savons sur l'histoire et le danger d'une catastrophe cométaire, la nature électrique de l'univers, la psychopathie, la ponérologie, la théorie polyvagale et la séparation du bon grain de l'ivraie quand on aborde le nombre immense de « théories conspirationnistes » sur le marché. Ou du moins, cela nous aurait pris beaucoup plus de temps. Après tout, tous ces domaines ont leurs spécialistes et défenseurs respectifs, ces francs-tireurs scientifiques qui sont arrivés à la conclusion que tout n'était pas correct dans leur champ d'étude particulier, que ce soit en histoire, en politique, en psychologie, en ufologie, en astrophysique, en météorologie ou n'importe quelle autre science. Mais ils le font généralement d'eux-mêmes, déconnectés du tableau plus vaste et de la manière dont tout cela s'imbrique. Souvent, ce processus leur prendra toute une vie de recherches, avec l'inconvénient que d'autres domaines possibles de recherches demeurent inabordés. (Observez les chercheurs en paranormal qui se moquent des « théories du complot » ou les conspirationnistes du 11 septembre qui se moquent des ufologues.) Mais nous essayons d'en assembler autant que possible pour fournir une vision de la réalité aussi complète que possible autant que nous le pouvons. Un de ces domaines, celui que je vais aborder ci-dessous a rapport à la génétique et aux possibilités inhérentes à cette mystérieuse brique de la vie : l'ADN.

Meteor

Le Palmarès des Cassiopéens n°3 - L'Histoire, c'est des foutaises

Image
© Inconnu
Hale-Bopp au-dessus de Stonehenge
Mise à jour : Nous avons relaté une liste de prophéties dans la première partie de cette série. L'idée de la Californie « tombant dans la mer » a été mentionnée. Il y a juste quelques jours, un autre morceau l'a fait. Précisément, une partie de la route Paseo del Mar à San Pedro est tombée dans l'Océan Pacifique après un glissement de terrain le 21 novembre. Nous ne pensons pas que ce glissement de terrain particulier est ce à quoi faisaient allusion les Cs, nous pensons seulement que le timing est intéressant !

De même que de nouvelles découvertes en science peuvent renverser en un clin d'œil un « consensus » soutenu antérieurement (souvent au grand dam ou à la consternation obstinée de ceux qui promeuvent ce consensus), de nouvelles données historiques peuvent changer nos idées sur ce que nous pensons qu'il s'est passé dans notre histoire. Nous prenons souvent pour argent comptant que l'événement X s'est produit dans l'année Y, oubliant que l'une ou l'autre ou même ces deux variables peuvent être complètement fausses. L'événement peut s'avérer être une fiction, créé par des scribes et des dirigeants de l'époque (ou des années plus tard) dans des buts de propagande politique. Les méthodes de datation peuvent être imprécises ou posséder d'éventuels facteurs perturbateurs endommageant la chronologie. Ou bien, lorsque de nouveaux documents ou données scientifiques sont découverts, l'événement peut s'avérer avoir peu de ressemblance aux idées antérieures sur la manière dont cela était arrivé. De nouveaux acteurs apparaissent avec de nouvelles motivations, nécessitant une révision des livres d'histoire et la manière dont nous voyons les événements et les personnages de notre passé proche et lointain.

Alarm Clock

2012 - À la veille de la destruction ?

Image

Bonne année 2012 ?
Nous y voilà, St Sylvestre 2011, et tout un tas de gens croient que la la Fin du Monde va arriver - d'une manière ou d'une autre - (à nouveau) un jour de décembre de la nouvelle année : 2012. Tout ce que je peux dire c'est « Mon dieu ! Nous y revoilà ! »

En 1996 et 1997, il y a eu le flop Hale-Bopp qui s'est soldé par le suicide collectif de 39 membres de la secte Heaven's Gate. A l'époque, j'étais là à essayer désespérément de convaincre les gens que la plupart des choses qui circulaient sur Internet n'étaient qu'un tas de conneries, et tout ce que j'ai récolté dans cet effort, ce sont critiques et diffamation. Mais j'avais raison !

Et puis, il y a eu la Folie du Millénaire qui s'est embrasée en 1999. À cette époque, nous avions déjà un site web, et je ne faisais pas que batailler sur les listes de discussions : j'ai publié un article en novembre de cette année-là pour essayer de calmer un peu les choses. C'était tellement bizarre que même mon cousin qui était, à l'époque, ingénieur en aérospatiale employé par la NASA, m'a assuré que les choses ALLAIENT s'emballer parce qu'il y avait une faille dans les systèmes informatiques et le réseau informatique mondial allait bugger de manière imprévisible et engendrer le chaos. Eh bien, même ça, ça n'est pas arrivé ! Quoi qu'il en soit, le message essentiel de mon article à l'époque était plutôt clair :

USA

C'est là que se termine l'illusion américaine - 2012, la fin du monde tel que nous le connaissons

« Tout comme la nuit, l'oppression ne tombe pas d'un seul coup... Il y a un crépuscule où tout reste en apparence inchangé. Et c'est dans un tel crépuscule que nous devons être le plus conscient du changement - quoique subtil - qui se profile, de crainte que nous ne devenions les victimes involontaires de l'obscurité. » William O. Douglas, Cour suprême des États-Unis de 1939 à 1975.
US flag at Guantanamo
© Brennan Linsley/Pool/Reuters
Un drapeau des États-Unis flotte à travers l'enceinte en fils barbelés de la prison de Camp Delta au camp de Guantanamo en 2006

Depuis que le Sénat des États-Unis a approuvé l'infâme FY 2012 National Defense Authorization Act [NDAA, loi qui établit le budget et les dépenses du Département de la Défense pour l'année fiscale 2012], je suis d'humeur très pessimiste. Il y a quelques jours, il y avait l'espoir qu'Obama y oppose son veto - non pas parce que l'homme et ses conseillers juridiques se souciaient de la raclée que se prendraient alors les droits de l'homme et du citoyen mais parce que le code « récuserait ou gênerait la capacité du président à recueillir des renseignements, à mettre hors d'état de nuire de dangereux terroristes et à protéger le peuple américain » ; en d'autres termes, parce que l'autorité du président pourrait être en quelque sorte limitée (Dieu nous en préserve). Maintenant ce mince espoir s'est envolé ; Obama a renoncé à la menace du veto et plus rien n'empêche un talon de fer d'expédier n'importe lequel d'entre nous - Américain ou non - au camp de Guantanamo.

Cela pourrait-il être pire que cela ? La situation était déjà mauvaise avec Bush et sa clique de néocons qui repoussaient les limites du démantèlement de la Constitution des États-Unis. Vous souvenez-vous à quel point nous étions naïfs de croire qu'un changement d'administration ferait cesser ces absurdités draconiennes ? Que Barack Obama allait vraiment « changer les choses » et redresser ce qui allait si mal sous l'administration de Bush ? Certaines personnes s'accrochent toujours à cet espoir parce qu'elles croient sincèrement que les États-Unis sont essentiellement un pays démocratique fondé sur de solides principes de moralité et de justice, même s'il dévie ici ou là. Sûrement que le beau et éloquent Barack arrangera les choses, non ?


Better Earth

Le Palmarès des Cassiopéens n°2 - La science de l'espace et du climat s'est déchaînée

Traduction SOTT
Image
© MODIS - NASA Terra satellite
Des millions de personnes se sont retrouvées sans électricité alors qu'une tempête de neige a laissé jusqu'à 81 cm de neige sur certaines parties du nord-est des États-Unis à la fin d’octobre 2011

Nous avons démarré cette série avec un sujet un peu « décalé » : la prophétie. Mais l'Expérience Cassiopéenne, bien qu'un peu « décalée » pour commencer (du moins selon la perspective traditionnelle) aborde aussi des sujets plus « terre-à-terre ». Des questions liées à la science telle qu'elle est comprise et pratiquée de manière classique (quoi que souvent avec des interprétations peu conventionnelles) constituent une grande partie des données reçues.

De par mon expérience, les gens tendent à oublier que les scientifiques sont aussi des « êtres humains », ou plus précisément, les scientifiques peuvent être tout aussi obstinément aveugles, égoïstes, conformistes, peureux et menteurs que n'importe qui d'autre. Certains d'entre eux sont même des escrocs décomplexés qui falsifient leurs données, ou des prostituées intellectuelles qui produiront les résultats pour lesquels ils sont payés, qu'ils y croient ou non. Juste parce que ça a été revu par des pairs, ou écrit par une personne avec une ribambelle de diplômes, cela ne signifie pas que c'est vrai et ni même vaguement. Et si l'histoire nous dit quoi que ce soit, c'est que l'histoire de la science a un long passif d'idées incomplètes ou fausses. Donc il vaut mieux être sceptique à chaque fois que des scientifiques parlent en termes d'absolu avec certitude, à chaque fois qu'ils poussent le bouchon jusqu'à tester des hypothèses alternatives. Il y a des risques qu'ils s'abusent simplement eux-mêmes, et vous.

La science est une œuvre en progression. Les théories qui sont présumées être vraies peuvent très bien s'avérer totalement fausses à la suite de nouvelles découvertes ou innovations. Tristement, la science de l'espace et la climatologie sont deux domaines où non seulement l'innovation ne se produit que rarement mais aussi qui est activement entravée par des scientifiques et politiciens qui ont tout intérêt à conserver les vieilles théories inadéquates au premier plan des systèmes de croyance populaire et académique. Comme bon nombre d'exemples qui suivront dans les épisodes suivants de cette série, ceux ci-dessous ne sont qu'un échantillon d'idées qui, à première vue, pourraient sembler entièrement fausses. Mais de nouvelles découvertes ont prouvé que de nombreuses préconceptions dépassées n'étaient que ça.

Clock

Le Palmarès des Cassiopéens n°1 - Prophétie, prédiction et présages de choses à venir

Traduction SOTT


Commentaire : Cet article est le premier d'une série sur les états de service des Cs (Cassiopéens), ces possibles intelligences du futur parfois sarcastiques et toujours perspicaces qui sont le sujet de l'Expérience Cassiopéenne. Nous comptons présenter ces exemples de déclarations qui se sont avérées exactes, à un plus ou moins grand degré, à la suite d'événements ultérieurs, de recherches et de découvertes. Ces épisodes seront publiés sur une base semi-régulière, autrement dit, quand nous trouverons le temps de les écrire.

« Exprime ma Volonté, Fais de toi un Prophète ! »

Cassiopeia A
© Chandra
Cassiopée A, le rémanent d'une supernova, est « âgée » d'environ 300 ans et a la particularité d'être la plus forte source radio observable en dehors de notre système solaire.
A n'importe quel moment donné de l'histoire, il semble y avoir au moins un charlatan qui traîne et prédit la fin imminente du monde. En 2011, le radio évangéliste Harold Camping a prédit que les fidèles du monde seraient « ravis » le 21 mai 2011. Bien sûr, la date s'est avérée être un bide total, poussant Camping à « réviser » sa prédiction pour le 21 octobre. Inutile de dire, au moment où nous écrivons, que nous ne retenions pas notre souffle, et à juste titre. Nous aurions pu nous évanouir et rater un autre non-événement apocalyptique !

Mais une chose telle qu'une prophétie valable ou une prédiction d'événements futurs, existe-t-elle ? Les résultats de l'Expérience Cassiopéenne suggèrent qu'une telle chose existe réellement, et davantage encore (par ex : l'accès à distance à une connaissance marginale, qu'elle soit obscure ou que l'on en ait simplement pas entendu parler auparavant). Mais les Cs ont offert une perspective très singulière sur le sujet de la prédiction. Elle est intimement liée à leur cosmologie et à leur vision du « temps ». Selon les Cs, notre univers est un univers de « libre arbitre » et le temps n'est pas un phénomène « unique » strictement linéaire. Cela signifie que le futur est ouvert. Davantage là dessus plus bas.


Bad Guys

Guerre en Irak : la fin ? Vraiment ?

Nous y sommes, l'année 2011 est presque finie. Après huit longues années et demie, des millions de vies perdues, un pays laissé ravagé par rapport à 2003, des milliards de dollars perdus, Obama a appelé à la fin de la guerre. S'il le dit c'est que ce doit être vrai.


Et c'est ainsi que tout a commencé

Après les attaques du 11 septembre, vendues par le pouvoir en place comme des « attaques terroristes » manigancées par des extrémistes musulmans, la Guerre contre la terreur™ a débuté. Définie alors comme une guerre « fille », l'invasion et l'occupation de l'Irak a été initiée après que le gouvernement des États-Unis et du Royaume-uni aient accusé l'Irak d'avoir déployé des armes de destruction massive et que ceci impliquait une menace de leur état souverain. Évidemment, le fait que l'Irak possédait des armes de destruction massive a été plus tard complètement exclu et de telles armes n'ont jamais été trouvées. Après la contestable arrestation du président irakien Saddam Hussein, les gouvernements de l'Ouest ont commencé à justifier leur occupation de l'Irak par le fait « d'apporter la démocratie » à ce pays.

V

Défier la marche du fascisme dans des États-Unis d'Euramérique en pleine déliquescence

« À intervalles réguliers de nouveaux décrets d'urgence apparaissaient environ tous les six mois, réduisant chaque fois, les salaires, les retraites, les acquis sociaux, et finalement, même les revenus privés et les taux d'intérêt. Chacun étant la conséquence logique du précédent, et chaque fois Bruning (chancelier allemand de 1930 à 1932), serrant les dents, imposait sa douloureuse logique. »
Extraits de Mémoires d'un Allemand, écrit par Sebastian Haffner en 1939. Ce manuscrit a été découvert par son fils après la mort d'Haffner et a été publié en 2000.
Ces mots obsédants ont été écrits par Sebastian Haffner dans son mémoire alors qu'il est un jeune avocat à Berlin qui expérimente de première main la prise de pouvoir par les nazis.
Fascisme en Euramérique
© Inconnu
Les circonstances économiques auxquels les Allemands furent assujettis semblent être une description sinistrement pertinente de ce que nous expérimentons aujourd'hui. L'histoire semble se répéter elle-même alors que nous sommes actuellement soumis aux répétitives mesures fiscales d'urgence et l'imposition de « mesures d'austérité » jusqu'à en avoir la nausée. Si vous écoutez attentivement le langage émotionnel et fataliste des politiciens « désespérés », vous entendrez un écho pas si faible, du tristement célèbre chancelier du troisième Reich.

MIB

Ponérologie politique : une science sur la nature du mal adaptée à des buts politiques

Commentaires et citations complémentaires de Laura Knight-Jadczyk
Le livre de Andrew M. Lobczewski est maintenant disponible chez Les Éditions Pilule Rouge.

Cet article est en deux parties. Je dois notifier le lecteur que l'information vraiment bonne est dans la seconde partie, donc ne la sautez pas!

Wolf

La violence contre les femmes : aucun « vrai homme » ne ferait ça

Image
Le 25 novembre 2011 est la Journée Internationale pour l'Elimination de la violence contre les Femmes. Il existe de nombreux types de violences contre les femmes. L'une d'entre elles est la violence conjugale.

Qu'est-ce que la violence conjugale?

La violence conjugale, c'est lorsque l'un des conjoints ( dans 98% des cas, l'homme) exerce un contrôle et/ou une violence sur le plan psychologique, émotionnel, physique, sexuel ou économique sur l'autre. Elle est en grande partie subie par des femmes. Elle peut se manifester de différentes manières, notamment :
- Interdire à sa conjointe de voir ou parler à des amis, sa famille, d'autres hommes
- Critiquer ce que fait ou dit sa conjointe ou son physique
- Imposer à sa conjointe sa façon d'agir, de se comporter
- Bloquer l'accès aux ressources financières du ménage
- Etre insultant, violent envers sa conjointe
- Violer sa conjointe