Bienvenue à Sott.net
mer., 28 sept. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Covid

Eye 1

Ukraine : après le désastre du Covid-19, l'AP-HM se lance en géopolitique...

Voici le contenu d'un courrier interne envoyé aux milliers de salariés de l'AP-HM à Marseille ! Après avoir géré de manière catastrophique la crise sanitaire du Covid-19, voilà que le directeur des hôpitaux publics de Marseille, François Crémieux, se transforme en géopoliticien !
hyuj
On peut également remarquer à quel point il se montre généreux avec les Ukrainiens pensant que nous avons déjà oublié que les infirmières étaient obligées, il y a à peine un an et demi, de soigner avec des sacs-poubelle !

Commentaire: Où est donc passé COVID-19 ?


Syringe

Les injections anti-covid induisent des problèmes au niveau des cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse

Il s'agit d'une information inquiétante et grave qui s'ajoute aux autres effets « indésirables » lourds de la « vaccination » à ARNm.
Neutrophiles
© Institut Pasteur
Neutrophiles
Ce n'est pas une nouveauté, la baisse des plaquettes a très vite été signalée. Sans oublier les désordres au niveau de l'hémostase (AVC, thromboses...) ! Les cellules ont des durées de vie précises, 90 jours pour les globules rouges. Si ces derniers disparaissent en quelques jours seulement, cela veut dire que la moelle ne les fabrique plus et qu'ils sont détruits par l'organisme de manière pathologique.


Commentaire : L'étude en question a été publiée le 18 février 2022 dans le Journal of Blood Medicine et peut être consulté ICI.


Malgré ces effets graves, les morticoles décérébrés continuent d'affirmer qu'il est essentiel de « vacciner » ! C'est la première fois dans l'histoire de la médecine moderne qu'un tel comportement est constaté ; de coutume, au moindre constat d'effets indésirables aussi graves, l'essai clinique est stoppé et la commercialisation cesse aussitôt également.

Reste à savoir maintenant combien vont coûter toutes ces hospitalisations, transfusions, greffes de moelle... à la Sécurité sociale ? Combien de lits d'hospitalisation vont être occupés par ces effets « indésirables » graves ?

Megaphone

Ottawa - Le sénateur Jean-Guy Dagenais : allocution contre l'acte d'urgence du 14 février 2022

sénateur jean-guy dagenais

Sénateur Jean-Guy Dagenais
Le premier ministre canadien M. Justin Trudeau révoquait la loi sur les mesures d'urgence le 23 février au moment où les sénateurs avaient un débat pour voter en faveur ou contre cette loi.

Tout indiquait que les sénateurs voteraient contre la loi des mesures d'urgence comme le souligne M. Jean-Guy Dagenais dans son allocution au sénat:

Megaphone

Tests - vaccins - pass : fabrique de la panique, braquage des comptes publics

Cela fait 2 ans que la crise du coronavirus a démarré. Nous avons montré sur cette chaîne de différentes manières que la mortalité depuis 2020 en France et en Europe est finalement dans la norme de la décennie, et que les hôpitaux sont finalement loin d'avoir été saturés en 2020, services de réanimation compris.
juyh
La psychose depuis 2 ans n'est donc pas maintenue à cause d'une surmortalité, ou d'un surnombre d'arrivées à l'hôpital, mais uniquement en faisant le compte de "cas Covid". Ces "cas Covid" sont des personnes déclarées porteuses du virus de la Covid, dans l'ensemble de la population, dans l'ensemble des hospitalisations et dans l'ensemble des décès.

Bad Guys

Canada : Rétropédalage ? Trudeau abolit la loi d'urgence, la droite va lancer une enquête sur ses agissements

Un rétropédalage en catastrophe ? Ce mercredi 23 février, le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé la révocation de la Loi sur les mesures d'urgence invoquée par son gouvernement le 14 février dans le cadre de la dispersion des manifestations et des blocages entrepris par le Convoi de la liberté.

trudeau
« La situation n'est plus une urgence », a déclaré Justin Trudeau lors d'une conférence de presse. « Nous sommes convaincus que les lois et règlements existants sont désormais suffisants pour assurer la sécurité des personnes. » Cette révocation devrait être effective « dans les heures à venir », a-t-il précisé, ce qui mettra officiellement fin à l'état d'urgence.

Bell

Une urgence nationale À l'ENDROIT des « mandats COVID » de Trudeau qui « mettent gravement en danger la vie, la santé ou la sécurité des Canadiens »

hytg
J'ai lu attentivement la Loi sur les urgences ainsi que les sections pertinentes de la Charte des droits et libertés. Je doute que Justin Trudeau ait une compréhension des implications de ses actions, sans parler de ses accusations sans fondement dirigées contre le Convoi canadien de la Liberté :

Cult

Agenda du chaos : comment Big Pharma a industrialisé le « narratif » de la protection par le vaccin

Je publie aujourd'hui le troisième chapitre de mon Agenda du Chaos, consacré au "narratif" vaccinal. Par quel miracle ce qui n'a pas marché en 2009 avec la pandémie de H1N1 a-t-il pu fonctionner à merveille dix ans plus tard avec le COVID ? Peut-être parce que, pendant la décennie 2010, Bill Gates a fourni l'effort d'influence qui manquait pour structurer mondialement la stratégie du "tout-vaccinal" ?

vaxx

Candle

Lumière sur le dernier travail colossal du Professeur Montagnier

Demain le Professeur Montagnier ne recevra ni médailles ni décorations, encore moins de tweets ou d'hommages des politiques pour sa disparition soudaine mais une haie d'honneur du peuple. Quoi de mieux ? Ceux qui ont les reconnaissances et les petits privilèges de l'État termine souvent seuls ou détestés de tous, souvent d'eux même.
kiol

Luc Montagnier
Le professeur Montagnier c'est tout le contraire. L'occasion pour Charles Sannat, entrepreneur et analyste économique, de revenir sur les derniers travaux d'un très grand Professeur.

NPC

Les masques pourraient générer des cancers : l'avocat Jean-Pierre Joseph lance une procédure

jean-pierre joseph
© Pixabay License / Jean-Pierre Joseph
Pourquoi certains masques ne présentent pas leur composition ?
ENTRETIEN — Avec l'avocat au barreau de Grenoble et doyen de l'Ordre, Jean-Pierre Joseph, cette fois au sujet de la procédure qu'il a lancée contre le défaut de marquage de la composition sur les boîtes de masques commercialisées. Certains masques ne présenteraient pas leur composition et ceux contenant du graphène pourraient être extrêmement nocifs pour la santé.

Candle

Il n'a pas été forcé, n'est ce pas ?

Après avoir vu un de mes oncles déclarer un syndrome de Guillain-Barré à sa troisième dose, j'étais déjà inquiet. Il s'en est sorti avec difficulté et une mauvaise période pour lui et nous. Trois semaines de soins intensifs à l'hôpital, au prix d'un traitement supérieur à 300 000 euros. Ce n'est pas le « quoi qu'il en coûte » auquel je pensais.
hyujki
Mais ce samedi, c'est avec une profonde tristesse que je vais enterrer un de mes cousins