Bienvenue à Sott.net
lun., 25 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Bomb

Israël frappé à Dubaï : 5 morts

dubai frappé aéroport
Un document secret de la police de Dubaï révèle que l'incident du port de Jebel Ali, le mois dernier, s'est produit à la suite de l'explosion d'une bombe dans l'une des cargaisons garées dans le port, tuant 3 Israéliens et en blessant d'autres.

La chaîne libanaise Al-Mayadeen a obtenu un document secret délivré par la police de Dubaï, concernant l'explosion dans la zone protégée du centre principal du port de Jebel Ali, le 7 juillet, classé comme « très important ».

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Star of David

Israël et la Russie pourraient-ils se battre dans une bataille militaire sur la Syrie ?

avion israel
Dans une analyse réalisée par Michael Peck, contributeur à Forbes Défense, rédacteur en chef de Uncommon Defense, analyste senior pour Wikistrat, celui-ci rappelle que lors des guerres arabo-israéliennes de 1967 et 1973, un tel combat n'était nullement exclu.

Dans son analyse, on observe les manœuvres dangereuses de l'Etat hébreu dans cette région alors que les braises sont très actives et menacent de faire sauter le baril de poudre qu'est cette zone si sensible.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Health

Haro sur les médecins non alignés sur l'Agenda totalitaire des mondialistes implanté en France par son VRP Macron !

L'ordonnance n° 2021-961 du 19 juillet 2021 relative à la certification périodique de certains professionnels de santé, fait apparaître la mainmise de l'État sur une corporation qui jusque-là jouissait d'une indépendance dans l'exercice de leur art, en regard des ingérences du pouvoir politique. Mais cette époque de liberté est désormais révolue, car la Haute Autorité de santé devra partager ses prérogatives avec l'Exécutif, en ce qui concerne le pilotage de ses actions menées pour surveiller, encadrer et actualiser les niveaux de compétences et la qualité des professionnels salariés, mais surtout de la médecine libérale (article L. 4022-3).
Macron & Véran
© Inconnu
Note des Éditeurs : Le 19 juillet dernier, donc, le Conseil des ministres, sans doute insatisfait d'un Conseil de l'Ordre des médecins qui ne frapperait pas assez fort pour faire rentrer dans le rang du Nouvel Ordre mondial des Raoult et autres Perronne et Fouché, a créé un nouvel organisme ayant le pouvoir d'évaluer chaque médecin à tout moment de sa carrière, et donc de l'empêcher d'exercer s'il n'aligne pas ses propos et ses actes avec ceux du VRP de l'Agenda totalitaire des mondialistes, le nommé actuel président de la République Emmanuel Macron, qui ne prête l'oreille qu'aux individus qui l'ont placé là où il est pour exactement conduire leur Plan conçu pour prendre tout le pouvoir et s'assurer d'un contrôle total en détruisant tout sur leur passage. Ce qu'il faut bien comprendre ici, c'est que l'État français n'existe plus. Il est aux mains de corporations qui entendent bien contrôler d'une main de fer dans un gant de velours qui lacère.

Ce qu'il faut également comprendre, c'est que la volonté de ces mondialistes avides de totalitarisme est d'instaurer une médecine basée sur l'intelligence artificielle. Ce sont les applications mobiles santé en nombre croissant qui remplaceront les consultations chez le médecin, ce qui constituera l'un des pans du contrôle absolu des Pouvoirs en place sur les différents aspects de votre santé... et de votre vie.
« Il n'y a plus que les médecins retraités qui peuvent dire des vérités et ne pas se soumettre. »

~ Docteur Dominique Schwander
L'hôpital publique est mis à mort, Vive l'intelligence artificielle !

L'autorité et/ou le pouvoir politique dont il est question dans l'article n'est pas celui d'un État, mais bien celui d'un Supra-État que le totalitarisme mondialisé appelle de ses vœux. Voir nos articles sur la Grande réinitialisation, les ouvrages de Pierre HIllard, La décomposition des nations européennes — De l'union euro-atlantique à l'État mondial, et La marche irrésistible du nouvel ordre mondial ou ces quelques articles : ... ainsi que dans une perspective plus large l'article magistral d'Ariane Bilheran : Les chroniques du totalitarisme
Un Conseil national de certification, entièrement soumis à l'autorité politique, est constitué pour délivrer, reconduire ou retirer le droit d'exercer. Ces prérequis, à travers certaines contingences politico-sanitaires, fixent des objectifs et des obligations aux médecins.

Curieusement, cette ordonnance ne fait jamais apparaître l'existence du Conseil de l'Ordre corporatif des médecins, lui-même compartimenté par degrés de juridictions géographiques, comme s'il n'existait pas, ou que le Gouvernement méprisamment l'occulterait. Certes, ce Conseil administratif et juridictionnel de défense et de régulation est déjà placé sous la tutelle du ministère de la Santé, mais il conserve sa spécificité socio-médicale, avec sa déontologie, ses instances disciplinaires et ses activités formatrices.

Dans un monde collectiviste où la corruption fait loi, l'argent et le pouvoir sont les deux mamelles de cette oligarchie dominante. Ces collaborateurs de la toute-puissance élyséenne ; la Haute Autorité de santé et le Conseil national de certification, tels deux gendarmes, seront désormais l'oreille et la voix de l'exécutif pour mieux contrôler le Conseil de l'Ordre des médecins. Cette institution de droit privé devra désormais se ranger à la politique inquisitoriale de l'État en dénonçant, en sanctionnant voire en révoquant les médecins qui refusent de relayer l'obligation vaccinale pour leurs patients et pour eux-mêmes, ou en récompensant les bons élèves qui savent piquer sans compter.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Gold Coins

Seules DEUX sociétés, Vanguard et BlackRock, contrôlent la planète

Si vous vous demandez comment l'économie mondiale a été détournée et l'humanité kidnappée par un récit complètement faux, lisez la suite de l'article ci-dessous.
vanguard blackrock
© Kevin Hong
Les actions des plus grandes entreprises du monde sont détenues par les mêmes investisseurs institutionnels. Ils sont tous propriétaires les uns des autres.

Cela signifie que des marques « concurrentes », comme Coke et Pepsi, ne le sont pas vraiment, puisque leurs actions sont détenues par exactement les mêmes sociétés d'investissement, fonds de placement, compagnies d'assurance, banques et, dans certains cas, gouvernements. C'est le cas dans toutes les industries.

Les petits investisseurs sont détenus par de plus gros investisseurs. Ceux-ci sont détenus par des investisseurs encore plus grands. Le sommet visible de cette pyramide ne comporte que deux sociétés dont nous avons souvent vu le nom...

Ce sont Vanguard et BlackRock.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Blue Pill

Olivier Véran, ministre de la Désinformation meurtrière lance une alerte au « tsunami » !

Note des Éditeurs : Dans cet article Les injections expérimentales anti-Covid-19 doivent devenir obligatoires pour tout le monde... Obéissez !, publié le 2 août dernier, un de nos auteurs évoquait la possibilité que soit prochainement utilisé le terme de « tsunami » comme prochain cri d'alerte au Covid, puisque parler de « vagues » n'est plus suffisant... C'est aujourd'hui chose faite avec Olivier Véran.
De deux choses l'une : soit les soignants qui œuvrent sur le terrain mentent, soit la hiérarchie médicale ment.
Olivier Véran
© Inconun
On aurait tendance à plus croire ceux qui sont en bas, les mains dans le cambouis, plutôt que les hiérarques qui pérorent dans les émissions de télé mainstream et qui tentent du matin au soir de refiler la trouille aux Français, une trouille qui permet d'abaisser l'immunité des plus fragiles et de les exposer à toutes les maladies qui traînent dans l'air. En gros, il y a ceux qui soignent, et ceux qui affaiblissent, ce n'est pas exactement la même engeance.


La France, après la fuite en Suisse dans les instances mondialistes de la très troublante Agnès Buzyn, c'est un petit ambitieux, sorti des écuries Bachelot pendant sa période H1N1 le premier test mondialiste de fabrication médiatique d'une pandémie au profit des grands labos qui est devenu ministre de la Santé.

Mais comme nous sommes en 1984, ministre de la Santé veut plutôt dire ministre de la Santé du Big Pharma, ou ministre de la Mauvaise Santé. L'homme énonce tout et son contraire selon les besoins du moment, à l'image de son modèle Emmanuel macron, le Petit Dictateur de l'Élysée, posé là par la puissance rothschildienne.

Commentaire: Voir notre article Covid-19, changement climatique et Grande réinitialisation — La « nouvelle troïka » comme façade et « solution » au système financier défaillant de l'Occident

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Document

Les chroniques du totalitarisme

Note des Éditeurs : Ariane Bilheran — philosophe, psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, spécialisée dans l'étude de la manipulation, de la paranoïa, de la perversion, du harcèlement et du totalitarisme — a commencé à écrire des articles qui relatent les Chroniques du totalitarisme. Nous supposons que ces trois premières parties réunies en un seul article auront une, voire plus sûrement, des suites. Nous surveillerons donc ces (éventuelles) suites pour donner à nos lectrices et à nos lecteurs accès aux travaux d'Ariane Bilheran — Ô Combien fondamentaux pour comprendre le monde dans lequel nous vivons, à l'instar — entre autres — de l'ouvrage de Andrew Labczewski, La ponérologie politique — Étude de la genèse du mal appliqué à des fins politiques.

Nos lectrices et à nos lecteurs pourront aussi se référer à cet autre article d'Ariane Bilheran que nous avons publié en juin dernier et qui est constitué de trois parties réunies, Psychopathologie du totalitarisme — Le délire paranoïaque, les aspects du projet totalitaire, et comment sortir de l'aliénation collective.

Un autre article, fondamental en ce qui concerne le totalitarisme, a par ailleurs été traduit par l'équipe éditoriale française de SOTT : La psychopathie et les origines du totalitarisme.

Bonne lecture !
Un immense merci à Slobodan Despot et à l'Antipresse, pour faire vivre le contradictoire, et tracer l'étroit sentier de vérité des témoins.
« Nous avons poussé si loin la logique dans la libération des êtres humains des entraves de l'exploitation industrielle, que nous avons envoyé environ dix millions de personnes aux travaux forcés dans les régions arctiques et dans les forêts orientales, dans des conditions analogues à celles des galériens de l'Antiquité. Nous avons poussé si loin la logique, que pour régler une divergence d'opinions, nous ne connaissons qu'un seul argument : la mort. »

Arthur Koestler, Le Zéro et l'Infini
Arthur Koestler
© Inconnu
Arthur Koestler
1 La mise au pas du 12 juillet 2021

Nous avons poussé si loin la logique dans notre politique sanitaire au nom de la santé pour tous, que nous persécutons les soignants, médecins et infirmiers, et les malades. Notre nouvelle définition de la santé est l'indifférence au consentement, le refus des soins adaptés et de la prescription par les médecins. Nous soignons les bien-portants (nous nommons malades des gens qui ne le sont pas) et délaissons les vrais malades. Le corps de chaque citoyen appartient désormais à l'État qui peut en jouir comme bon lui semble pour ses expérimentations médicales, et celui qui ne s'y soumettra pas, nous le négligerons, le maltraiterons puis le tuerons, qu'il s'agisse d'un malade qui désirait être soigné, ou d'un soignant qui désirait travailler », pourra tout aussi bien dire un haut cadre repentant du nouveau parti du totalitarisme sanitaire actuel.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Pirates

Covid-19, changement climatique et Grande réinitialisation — La « nouvelle troïka » comme façade et « solution » au système financier défaillant de l'Occident

Note du traducteur : L'auteur de cet article effectue ici un vrai travail d'investigation. Il a en outre le mérite de relier des points qui pourraient être inconnus à certains de nos lectrices et lecteurs. En un mot, il s'agit d'un article assez fondamental.
La Grande réinitialisation du Forum économique mondial a été vendue au public comme une occasion de construire un avenir durable et neutre en carbone. L'omniprésence de l'expression « reconstruire en mieux », ou « reconstruire en plus vert », comme l'a récemment reformulé le Premier ministre britannique Boris Johnson, suggère que la reprise après la dévastation économique consécutive à la prétendue pandémie est une chance pour le monde de se « réinitialiser ».
la tour de la Banque des règlements internationaux à Bâle
© Inconnu
La tour de la Banque des règlements internationaux, à Bâle, en Suisse
L'objectif de développement durable 11 (b) de l'Agenda 2030 de l'ONU stipule qu'il faut d'ici 2020 :
« [...]augmenter sensiblement le nombre de villes et d'établissements humains qui adoptent et mettent en œuvre des politiques et des plans intégrés en vue [...] de l'adaptation au changement climatique, de la résilience aux catastrophes naturelles, et élaborer et mettre en œuvre une gestion holistique des risques de catastrophe à tous les niveaux, conformément au Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030. »
Le Cadre de Sendai pour la Réduction des risques de catastrophes, rédigé en 2015, indique :
« La phase de récupération [au sens de « se remettre d'un choc » - NdT], de réadaptation et de reconstruction, qui doit être préparée avant une catastrophe, est une occasion cruciale de reconstruire en mieux. »
Compte tenu de l'émergence en 2020 de la prétendue pandémie mondiale, il est évident que des plans ont été mis en œuvre par certains groupes humains. S'inscrivant parfaitement dans le cadre de l'Agenda 2030, les efforts de nos dirigeants pour « reconstruire en mieux » sont axés sur une reprise qui semble avoir été planifiée bien avant que quiconque n'ait entendu parler du Sras-CoV-2.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Et nous devrions faire confiance à la « science » de l'industrie pharmaceutique ?

fauci masque
L'indéboulonnable chef du NIAID, Tony Fauci, a demandé à plusieurs reprises au public de « faire confiance à la science », alors qu'il passe lui-même d'une opinion scientifique à une autre. Ce qui n'est jamais mentionné dans les grands médias occidentaux et presque partout dans le monde, c'est le bilan scientifique des principaux géants pharmaceutiques mondiaux fabricants de vaccins. En bref, il est abyssal et alarmant à l'extrême. Ce seul fait devrait empêcher les gouvernements d'imposer à leurs populations des injections expérimentales radicales et non testées, sans avoir procédé à des tests approfondis à long terme pour garantir leur sécurité.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Vader

France : sans surprise, le passe sanitaire est validé par le Conseil constitutionnel

Passe sanitaire vacciné (validé) bien sûr par Fabius et le Conseil constitutionnel ; il va donc falloir une révolution. Mais attention : car leur France QR avec sa masse de vaccinés, de soumis, de bobos, de « jeunes filles », de retraités et de technophiles, ce n'est pas le modèle de la Liberté : c'est le coq hérétique. Je suis le seul à le dire [Note de Nouveau-Monde : peut-être pas tout à fait. Voir notamment :

Le pass sanitaire et son QR Code associé permettront à terme de faire accepter aux gens la puce RFID,
Discrimination, ennemie inacceptable de la devise française : Liberté, Égalité, Fraternité,
Note sur les manifestations sous le règne du NOM,
Garçon, la carte s'il vous plaît !,
Le Conseil Constitutionnel osera-t-il enterrer la République Française ?]

macon 1er
, et je le maintiens. Pass sanitaire pour les touristes étrangers vaccinés... La France passe sous administration étrangère (Rothschild, McKinsey, KPMG, Pfizer, Microsoft and Co.), est privatisée, fascisée, et ses ressortissants sont des actifs financiers à plumer (souvent volontaires). Les bourreaux volontaires ? Richard Boutry craque et incrimine les loges et la dictature maçonnique. J'ai parlé il y a un an de dressage maçonnique (strategika.fr). Richard prie la vierge Marie, on va tous en avoir besoin avec nos chaînes à QR code.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Dollars

Quand Cahuzac affirmait en 2016 que Pfizer finançait de manière occulte la politique française

De nombreux « anti-vax » accusant les fabricants de vaccins contre le Covid d'être corrompus, François Asselineau rappelle que Pfizer a, par le passé, financé de manière occulte le Parti socialiste français. Et les amendes payées par le géant américain dans le cadre de plusieurs procès attestent de ses pratiques douteuses.

pfizer
© Vladimir Trefilov
Alors que l'un des principaux fabricants de vaccin anti-Covid, Pfizer, procède à une hausse des prix sur ses produits en pleine pandémie, François Asselineau évoque sur Twitter «une longue histoire de corruption et d'escroquerie» du laboratoire, pointant non seulement de nombreux procès visant l'entreprise américaine, mais aussi son financement occulte de la politique française.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :