Bienvenue à Sott.net
mer., 20 oct. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Bad Guys

Le covidisme, le vaccinalisme et le pape

Dans un entretien télévisé, le Pape François avait déclaré solennellement avoir lui-même « pris rendez-vous » pour se faire « vacciner » contre la Covid-19, le mercredi 13 janvier 2021, qualifiant l'opposition au vaccin de « négationnisme suicidaire » et affirmant qu'il s'agissait d'un « choix éthique » fondamental pour protéger la vie des autres !
kiol
Le Pape adhérait corps et âme au pan-médicalisme actuel reléguant les valeurs chrétiennes en seconde zone. Pourtant, Dieu n'avait pas dit aux Apôtres, « occupez-vous de votre santé comme je m'occupe de la mienne », faisait remarquer récemment le philosophe André Comte Sponville !

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Binoculars

La Grande-Bretagne veut que la guerre en Afghanistan reprenne

Immédiatement après la victoire des talibans, une énorme campagne de désinformation a été lancée pour les dénigrer. On entend soudain toutes sortes d'allégations disant que les talibans font ceci ou cela de mal. Ces accusations sont pour la plupart fondées sur des ouï-dire et ne sont accompagnées d'aucune ou de très peu de preuves. Ne les croyez pas sans une confirmation directe des sources originales.
hyuj

L'Empire Britannique quitte l'Afghanistan après 13 ans d'invasion
Le lancement d'Amrullah Saleh et d'Ahmed Massoud comme chefs de la nouvelle résistance contre les talibans a dû être préparé de longue date. On n'obtient pas article d'opinion dans le Washington Post et plusieurs grands journaux européens, trois jours seulement après la chute de Kaboul, sans un certain délai et sans un soutien « occidental » sérieux.

Commentaire: Lire aussi : Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Target

Afghanistan — Sept mensonges de la propagande occidentale à propos de la chute de Kaboul

En couvrant la chute de Kaboul, les médias occidentaux répètent sans réfléchir sept mensonges de la propagande occidentale. En se trompant sur l'histoire de l'Afghanistan, ils masquent les crimes commis dans ce pays et rendent impossible de prévoir le destin que Washington lui a écrit. Et si les Talibans n'étaient pas les plus méchants...
Panique aéroport Kaboul Talibans
© Inconnu
Scène de panique à l’aéroport de Kaboul où les anciens Collaborateurs de la CIA tentent de fuir la vengeance du peuple afghan.
Les présidents français, Emmanuel Macron, et états-unien, Joe Biden, se sont adressés solennellement à leurs nations à propos de la prise de Kaboul par les Talibans, le 15 août 2021.

1 — La guerre d'Afghanistan n'est pas une réponse au 11-Septembre, elle avait été planifiée avant les attentats

Selon ces deux responsables politiques, l'invasion de l'Afghanistan par les États-Unis en 2001 aurait eu pour seul objet de
« poursuivre ceux qui nous ont attaqués le 11 septembre 2001 et faire en sorte qu'Al-Qaïda ne puisse pas se servir de l'Afghanistan comme base pour perpétrer de nouvelles attaques. »[1]
Joseph Goebbels, le ministre de la Propagande du IIIème Reich, aurait dit que
« Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois, il devient la vérité. »

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


TV

Éteignez la télévision - La programmation neurolinguistique a été utilisée contre les populations dans de nombreux pays et le Royaume-Uni pourrait être aux commandes

Il existe un exemple célèbre de Derren Brown utilisant la programmation neurolinguistique (« PNL ») pour influencer la sélection d'un cadeau par Simon Pegg. Brown est un illusionniste, mentaliste, hypnothérapeute et auteur britannique bien connu. Sur la base du scénario - « Imaginez, au lieu d'essayer de déterminer ce que votre amie compliquée veut pour son anniversaire, vous pourriez simplement sortir, acheter ce que vous voulez et la convaincre ensuite que c'est ce qu'elle veut, la vie serait beaucoup plus facile » - Brown démontre l'hypnose conversationnelle utilisant des techniques telles que l'ancrage, les repères visuels, la suggestion et le remplacement.
fghjk
En tant que technologie, la PNL a une feuille de route incroyable pour initier un changement rapide et efficace chez les individus et les groupes.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Eye 1

Peut-on imaginer que l'élite globale ait déclaré la guerre à l'humanité sous couvert de déclarer la guerre au Covid-19 ?

Deloitte, en champion des cabinets de conseil, qui couvre le secteur de la santé, nous offre cette vidéo qui remonte à mars 2019. Bien avant les histoires covidiennes donc.

Dans ce document, nous démontrons que l'individu sain devient, par une volonté de mettre en place une autre forme de médecine, un malade qui s'ignore et que les appareils vont prédire ces maladies avant même que les symptômes apparaissent. Pour ce faire, le personnel de santé est invité à faire évoluer ses compétences pour être capable de répondre à la demande. Le contrôle sera sévère, n'en doutons pas.

Ainsi, les populations humaines sont sommées à accepter un nouveau paradigme techno-médico-sanitaire qui doit changer en profondeur leur identité, leur droit à disposer de leur corps, ET de leur intimité. Sont-elles consentantes ou pas est le dernier des soucis de ces individus qui s'acharnent à modifier la nature humaine afin de réaliser leur rêve, au minimum centenaire: contrôler la vie sur terre par la technologie.

Deloitte ne met pas au conditionnel le modèle de la nouvelle médecine. Il vous l'affirme en invitant ses clients à se mettre à jour avec ce qui s'en vient. Ecoutez plutôt. (Comme ce genre de vidéos n'est pas censuré, profitez de la traduction offerte par Youtube)

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bad Guys

Le rapport du GIEC et le « passage du Covid au climat » ou comment la brigade de la Nouvelle normalité nous prépare à un changement de direction

Le dernier rapport du GIEC sur le changement climatique a été publié la semaine dernière et ce rapport envoie le signal d'un tournant radical quant à ce « grand sujet ». La pandémie a bien été sympa le temps qu'elle a duré, mais il est temps qu'elle s'estompe et que nous passions à l'étape suivante. Ce n'est pas seulement mon interprétation, ils le disent littéralement eux-mêmes.
Citation Paul Valéry
© Sott.net
Habituellement, lorsqu'un grand changement narratif est imminent, vous pouvez trouver un article clé qui vous dit tout ce que vous devez savoir sur le « plan ». Pour le rapport du GIEC, cet article [publié le 14 août 2021 - NdT] est celui d'Andrew Marr sur iNews, dans lequel il parle littéralement et plusieurs fois de la « transition du Covid au climat » :
« Un grand tournant se prépare, un changement dans les termes du débat politique, une période charnière. Nous sommes dans une période de transition entre les nombreux mois caractérisés par l'obsession du coronavirus et l'automne qui sera dominé, à juste titre, par l'urgence climatique. Mais une grande partie de ce que nous avons appris pendant les événements du Covid-19 — sur l'État, l'autorité, le journalisme et la société civile — est directement applicable à ce qui va suivre. »
Les médias ont, bien entendu, fait leurs gros titres sur ce rapport du GIEC, à des degrés divers d'alarmisme et de folie.

« C'est maintenant ou jamais ! » s'insurge The Guardian, parce que les « estimations en matière de climat » sont sur le point de se produire. Quant à lui, The Sun parle d'un « véritable incendie criminel commis contre la planète ! »

Mais aucun d'entre eux ne décrit mieux que Andrew Marr ce que les prochains mois nous réservent. On peut toujours compter sur l'establishment démoniaque — lequel a encouragé Blair de manière nauséabonde en Irak — pour ne pas dévier de son discours. Il est toujours là pour dire la bonne chose au bon moment. Et cet article ne fait pas exception.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


USA

Ce serait le moment idéal pour George W Bush de fermer sa gueule

George W Bush a publié une déclaration sur la situation en Afghanistan, et il n'y a pas assez de chaussures dans le monde pour y répondre de manière adéquate.

bush
"Laura et moi avons suivi avec une profonde tristesse les événements tragiques qui se déroulent en Afghanistan", écrit le fugitif de La Haye. "Nos cœurs sont lourds à la fois pour le peuple afghan qui a tant souffert et pour les Américains et les alliés de l'OTAN qui ont tant sacrifié."

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Pourquoi les globalistes et les gouvernements veulent-ils à tout prix un taux d'injection anti-Covid-19 de 100 pour cent ?

Je ne pense pas être la seule personne à l'avoir remarqué — Au cours du mois dernier, nous avons assisté à un déluge soudain de propagande sur la campagne d'injections anti-Covid-19 et sur le passeport vaccinal, plus que ce que nous avons vu, je pense, depuis le début de l'année. Je parle des États-Unis en particulier, mais il est important de souligner qu'aux États-Unis, l'establishment réclame toujours désespérément un taux d'injection beaucoup plus élevé. Dans des pays comme l'Europe, le Royaume-Uni et l'Australie, les taux d'injection y sont plus élevés et les gouvernements sont passés à la phase de leur programme intitulée « passeport vaccinal ».
Projet pour les vies humaines
© Inconnu
Certaines personnes peuvent être déconcertées par le fait que la plupart des pays s'engagent sur la voie des obligations d'injection de ces produits expérimentaux nommés « vaccins » anti-Covid-19 et des restrictions. Comment est-il possible que presque tous les gouvernements de la planète soient en phase avec un totalitarisme médical ? Eh bien, c'est assez facile à comprendre quand on sait qu'ils sont pour la plupart étroitement liés à des institutions globalistes comme le Forum économique global, qui a qualifié à plusieurs reprises la pandémie d'« occasion parfaite » pour faire passer ses projets de « Grande réinitialisation ».

La « Grande réinitialisation » est une usurpation idéologique à long terme de ce qui reste de la liberté individuelle et des économies de marché, et son objectif est d'imposer une dictature globale de type socialiste/communiste. Les globalistes enveloppent ces objectifs dans de jolis mots et des aspirations humanitaires, mais au fond, la « Réinitialisation » vise à mettre fin à la liberté telle que nous la connaissons. Ce n'est pas une exagération, c'est la réalité ; c'est ce que ces gens désirent par-dessus tout. Mais comment atteindre un tel objectif ?

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Syringe

Passe sanitaire et injection anti-Covid obligatoire ou la stratégie machiavélique de Macron VRP du Nouvel Ordre mondial

C'est un fait que les vaccinés simple, double ou triple (avec le « rappel » Bourla) se sont fait avoir : ils pensaient être libres après leur injection, ils sont ferrés dans un lieu sinistre qui se referme derrière eux. Maintenant, il faut un passe pour avoir une vie prétendument normale, alors que tout est anormal avec un passeport intérieur, qui en outre flique le citoyen du matin au soir. Le premier pas vers l'acceptation de la non-liberté a été fait, le retour en arrière sera beaucoup plus dur. Heureusement, grâce aux non-« vaccinés » et aux anti-passe, il reste un espoir. Les citoyens encore libres attendent donc la dégradation de la situation pour que les prisonniers réalisent leur erreur, et tendent la main aux hommes libres. Cela viendra.
Pacte faustien
© Inconnu
En attendant, une nouvelle, ou plutôt une fuite organisée a retenu notre attention, et elle révèle bien des choses sur la stratégie de ce président maléfique. Si l'on considère que Macron est un simple président de la République, un petit banquier de chez Rothschild, forcément néolibéral, progressiste et malin, on ne peut pas tout comprendre à la situation actuelle.

Si l'on ajoute qu'il se prend pour l'antéchrist, pour le fils du Diable, alors les choses deviennent plus claires. Ce n'est pas de gaieté de cœur qu'on utilise les termes du registre diabolique pour qualifier Macron et sa stratégie, c'est parce que les points de concordance sont multiples : le tableau de l'Élysée, la Bête de l'événement, le séparatisme forcené (la joie sadique d'être le Grand Diviseur), la destruction de Notre-Dame, les prêtres assassinés... Là on n'est plus dans un film de série B, mais bien dans le réel, un réel dont la structure cachée affleure.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Sheeple

Le Canada vassal des États-Unis

trudeau biden
Ceux et celles qui pensent que le Canada est un pays souverain et indépendant ne réalisent tout simplement pas qu'il est une dépendance de l'Oncle Sam et qu'il ajuste sa politique extérieure selon la volonté de ce dernier.

Loin de répondre à l'application de la Charte des droits des Nations Unies, il se fait complice de son voisin du sud en s'ingérant indûment dans les affaires internes des autres nations. Sa complicité avec ce dernier en fait un État délinquant.

De fait, de quel droit le gouvernement canadien intervient-il dans les affaires internes du Venezuela et de Cuba, entre autres, pour les forcer à changer leurs politiques intérieures de manière à complaire à l'Oncle Sam ?

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :