Les Maîtres du MondeS


Display

Jacques Baud : Comprendre l'opération Déluge d'al-Aqsa et ses conséquences

frtg
Même si des voix se font de plus en plus entendre, qui ne s'alignent pas sur la bien-pensance pro-israélienne, dans les médias de grand chemin, il suffit d'écouter les propos mesurés de Jacques Baud pour comprendre pourquoi on n'est pas près de l'entendre sur un média d'« information » pour masses endormies.

Star of David

Qui sont les terroristes à Gaza ?

Alain Corvez (géopoliticien) s'exprime sur Canal Algérie.

Le Colonel (er), ancien conseiller du Général commandant la Force des Nations unies au Sud Liban (Finul), ancien conseiller en relations internationales au ministère de l'Intérieur, actuellement conseiller en stratégie internationale.
Alain Corvez
Dès le 7 octobre 2023, la propagande de guerre israélienne a fait passer le soulèvement palestinien pour des actes terroristes, avec de fausses informations sur des crimes inventés du Hamas contre des civils, des enfants, voire des bébés et des montages de vidéos fallacieux, (voir le témoignage du Général Delawarde). Et ça marche dans les principaux médias français et européens qui sont entre les mains des sionistes. C'est l'inverse qui est vrai depuis la résolution du partage de la Palestine de l'ONU de 1947 (et même avant contre les Britanniques mandataires) et l'établissement de l'état en 1948.

Boat

La guerre du gaz : de la Baltique au Sinaï, la zone de crise s'étend. Analyse

De nos jours, nous assistons rarement à des guerres d'anéantissement, c'est-à-dire des guerres dans lesquelles les belligérants visent à la destruction complète et à la capitulation du pays adverse. Naturellement, cela s'applique surtout aux grandes puissances dotées d'armes technologiquement avancées et de capacités de destruction souvent dévastatrices.
fghj
© EPA-EFE/ALEXEI NIKOLSKY/SPUTNIK
En général, lorsque des conflits opposent ces dernières, on assiste à des guerres dites par procuration, c'est-à-dire des guerres dans lesquelles un pays fantoche sacrifie son propre territoire, et souvent aussi sa propre population, pour attaquer la puissance adverse, de son propre Dominus ou un autre pays fantoche allié à son tour à l'adversaire de son propre Dominus.

Bulb

Le génocide est profondément inscrit dans les cerveaux occidentaux

Là où j'ai grandi, dans la banlieue de l'Ohio, le génocide était une bonne chose. Je l'ai lu positivement en cours d'histoire, au même titre que la découverte de nouvelles terres, l'exploration et la colonisation. J'ai joué à la colonisation dans un jeu vidéo au laboratoire d'informatique. Le génocide est codé dans le cerveau occidental.
fghj
C'est ainsi qu'ils se sont construits, pourquoi lâcheraient-ils leur dernière colonie, Israël ? C'est pourquoi le soutien ouvert à Israël, ouvertement génocidaire, est si facile. Ils suivent le même vieux programme génocidaire, mais avec des bombes et des médias modernes.

Star of David

Les États-Unis préparent l'opinion publique au remplacement de Netanyahou

Apparemment, Benjamin Netanyahu n'est pas en situation de confiance au sein du gouvernement israélien. Outre la pression politique que subit le premier ministre au niveau national et international, même ses alliés semblent désormais indiquer clairement que sa stabilité politique est terminée et qu'il n'y a plus d'espoir d'un avenir durable pour son gouvernement.
kjhg
© InfoBrics
Dans une récente déclaration faite lors d'une réunion avec des conseillers à la Maison-Blanche, le président américain Joe Biden a révélé qu'il pensait que les jours de son partenaire israélien étaient comptés. Il doute de la capacité de M. Netanyahou à surmonter les effets de la grave crise politique et sécuritaire israélienne, quelle que soit l'issue du conflit.

Green Light

Gaza : la Russie dénonce « un désastre humanitaire de proportions bibliques »

Allocution du Représentant permanent de la Russie à l'ONU Vassily Nebenzia lors de la réunion d'information du Conseil de sécurité sur la question palestinienne, le 30 octobre 2023.
gthj
Monsieur le Président,

Nous soutenons pleinement l'initiative des délégations des Émirats arabes unis et de la Chine visant à convoquer une réunion d'urgence sur la situation humanitaire à Gaza. C'est avec la plus grande inquiétude que nous avons écouté les évaluations de la situation sur le terrain par le commissaire général de l'UNRWA (Office de secours des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens) P. Lazzarini, le directeur exécutif de l'UNICEF (Fonds des Nations unies pour l'enfance) C. Russell et le directeur d'OCHA (Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires) L. Doughten.

Collègues,

Le moment est venu d'appeler les choses par leur nom : un désastre humanitaire d'ampleur biblique se déroule dans les territoires palestiniens occupés, à savoir la Cisjordanie et la bande de Gaza. Selon les informations reçues, le bilan des morts dans l'enclave a dépassé les 8 000 personnes, dont la moitié sont des enfants, des femmes et des personnes âgées. Plus de 2 000 personnes restent sous les décombres, dont la moitié sont également des enfants. Plus de 21 000 personnes ont été blessées. Le nombre de personnes déplacées à Gaza a atteint 1,6 million. Rien que dans les camps de l'UNRWA, 640 000 Palestiniens ont trouvé refuge. En Cisjordanie, plus de 100 personnes ont été tuées et 3 000 blessées.

Bell

Le maintien de la domination occidentale l'emporte désormais sur la vie des Palestiniens

Nous assistons impuissants au massacre de la population de Gaza. Déjà 8 000 morts ! Les puissances occidentales ont abandonné les civils à leur sort. Elles ne se préoccupent plus que de maintenir leur domination sur le monde. Ce qui se joue désormais à Gaza n'est plus la question palestinienne, mais l'ordre international.
mnbv
Après la défaite de l'Otan en Ukraine, celle d'Israël à Gaza marquerait la fin d'un monde.
Jamais, depuis trois-quart de siècle, nous n'avons été aussi prêts de la confrontation générale.

Star of David

Avec le soutien occidental, le projet israélien est d'expulser la population de Gaza vers le Sinaï

destruction palestine octobre 2023
© MohammedZaanoun / Activestills29 octobre 2023 - La dévastation règne dans différentes parties de la ville de Gaza - dans la zone de Yarmuk et le camp de réfugiés d'Ash Shati - après une nouvelle nuit de bombardements massifs et incessants par les forces coloniales israéliennes qui ont également causé une coupure totale de téléphone et d'Internet pendant la nuit, coupant ainsi les Palestiniens du monde extérieur. Les bombardements israéliens massifs ont tué plus de 8000 Palestiniens, dont près de 4000 enfants, depuis le 7 octobre. Environ 1,4 million de Palestiniens ont été déplacés
Alors que le Royaume-Uni et les États-Unis [ainsi que l'Union Européenne] soutiennent le carnage à Gaza, y compris une invasion terrestre imminente, sont-ils également sur le point de soutenir le plan de nettoyage ethnique d'Israël pour un « Grand Gaza » - en Égypte ?

Whistle

Pourquoi l'offensive terrestre de Tsahal tarde tant ?

« Nous détruirons le Hamas et nous vaincrons. » Telle fut la promesse que le président Benyamin Netanyahou adressa à un peuple israélien traumatisé par l'attaque surprise de la résistance palestinienne du 7 octobre dernier. Une violente et meurtrière campagne de bombardements aériens s'abattit alors sur la bande de Gaza.
fghj
Cependant, comme le savent trop bien les experts militaires, les bombardements aériens, aussi massifs soient-ils, ne suffiront jamais pour venir à bout des combattants du Hamas, qui se cachent sous terre dans un vaste réseau de tunnels.

Book 2

Jean-Loup Izambert - Tous vaccinés, tous en danger ?

Jean-Loup Izambert a de la suite dans les idées et poursuit son analyse de la crise Covid dans un nouvel ouvrage axé sur les conséquences de ces dites "vaccinations" qui devaient nous sauver d'une crise sanitaire mondiale. Dans le précédent ouvrage avec Claude Janvier, on avait beaucoup parlé de ce virus et de ce qu'il nous disait de la classe politico-économique française et de l'état de la France après 40 à 50 ans de cette gestion européiste voire globaliste.
cvfr
On rappellera aussi un autre ouvrage récent du même auteur "Le scandale ivermectine" qui apparait aujourd'hui bien prémonitoire. Cette suite d'ouvrages permet de suivre l'articulation de cette crise sanitaire entre son avant qui se préparait de longue date et son après qui court encore à ce jour.