Bienvenue à Sott.net
sam., 06 juin 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Che Guevara

La police attaque les Indignés pacifiques et provoque de nombreux blessés à Barcelone

Il semble que les élites en Espagne, après avoir tergiversé durant plusieurs jours, aient décidé de lancer la répression contre le Mouvement pacifique et démocratique des Indignés, et c'est la capitale catalane, Barcelone, qui a ouvert le bal :

Prenant prétexte d'un important match de football entre le Barça et Manchester au stade de Barcelone, la police a survolé par hélicoptère ce matin la place de Catalogne occupée par les nombreux « campeurs » anti-NWO qui ont pris possession de nombreuses places dans les villes espagnoles, dans le cadre d'un Printemps espagnol visant à renverser les élites néo-mondialistes et le Système qui se met en place à coup de chômage et de faillites en cascades :


Nuke

Fukishima : 3000 milliards de doses létales potentielles

L'Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants. L'AIPRI a pour but la divulgation scientifique dans le domaine de la physique nucléaire et des dangers radiologiques de la contamination interne.

Sans attendre les dix ans que prendront le prochain rapport de l'Onu, l'AIPRI anticipe son second inventaire des produits de fission et d'activation des 6 réacteurs de Fukushima d'une puissance globale de 4696 MWe.

L'AIPRI, rappelant que quasiment tous les carburants « actifs » et « éteints » sont là en probable fusion, considère qu'au moins 8 tonnes de matière ont été fissionnées à Fukushima dans les 577 tonnes de combustible utilisées.

Ceci signifie qu'au moins 13,8 kg de matière ont été fissionnés par tonne de carburant pour un burnup putatif moyen d'environ 13 GwJ/t.

Info

Gaz de schiste: le Sénat autorise « des projets à des fins scientifiques »

Cher Monsieur,

vous n'êtes pas hébergeur mais éditeur, votre site est éditorialisé, je
vous invite donc à faire vous-même une recherche sur vos propres pages.

la publication sans accord ni autorisation d'articles de notre fond
constitue un acte de contrefaçon. Ces activités peuvent faire l'objet de
poursuites pénales sanctionnées par deux ans d'emprisonnement et 150 000
Euros d'amende.

Par ailleurs, l'usage non autorisé de notre marque constitue de la même
manière une contrefaçon de nos droits de propriété intellectuelle.
La publication de nos articles ne vous étant pas autorisée, nous vous
demandons expressément de cesser immédiatement toute utilisation de nos
contenus, et d'enlever toute référence à nos marques sur tous les
documents émanant de vos services.

Il nous semble toutefois préférable, avant d'entamer de quelconques
poursuites judiciaires, que nous tentions de trouver ensemble les base
d'un accord économiquement viable pour les deux parties, dans le strict
cadre des dispositions légales en vigueur et comprenant l'antériorité.
Vous voudrez bien vous mettre en rapport avec moi sans délai afin de
discuter des termes d'un tel accord.

A défaut de réaction de votre part dans un délai de une (1) semaine à
compter de la réception de la présente, nous reprendrons notre entière
liberté d'action de manière à faire cesser cette violation de nos droits
de propriété intellectuelle.

En tant que de besoin, nous vous précisons que la présente vaut mise en
demeure au sens notamment des dispositions de l'article 1153 du Code
civil, et fait donc courir les intérêts légaux sur les sommes que nous
serions amenés à vous réclamer à titre de réparation du préjudice que
nous subissons.

Je vous prie d'agréer, chère Monsieur, l'expression de mes salutations
distinguées.

USA

Pluie de bombes sur les (civils) libyens. Qui espèrent encore.

Traduit par Marie-Ange Patrizio pour Mondialisation.ca

Image
« Est-ce possible : bombarder l'après-midi, juste à côté d'une université ? Heureusement qu'il n'y avait pas d'étudiants : nous avions fermé, ce jour-là, à cause d'un problème survenu la veille ». Ali Mohamed Mansour, originaire de Ajdabiya et recteur de la faculté d'économie et de sciences politiques de l'université Al Fateh, explique que c'est un camp militaire hors d'usage qui a été visé et touché, mais que le déplacement d'air a endommagé les salles de l'université. Il nous montre les lourds plafonds de ciment écroulés, les vitres brisées : « Quels Libyens protège-t-on et quels sont ceux qu'on veut éliminer ? ».

A l'Académie des études supérieures, le directeur Milad Salad Milad nous montre sur son ordinateur la photo de sa fille Safà, deux ans et demie. La première nuit de bombardements, deux missiles sont tombés à 500 mètres de chez eux. En deux mois, Safà s'est plus ou moins habituée. Son père par contre ne s'est pas habitué à un autre fait : « Je me sens trahi par nos amis universitaires d'avant. Nous avions des contacts avec des centaines d'entre eux. Et deux seulement se sont manifestés, de l'étranger, depuis que la guerre a commencé. L'establishment ne m'intéresse pas, les Berlusconi qui passent du baisemain au poignard, mais mes collègues... pourquoi ? A cause, je crois, des mensonges quotidiens de la plupart des medias ».

Nuke

Grave contamination marine au Japon révélée par Greenpeace

Montréal, le 26 mai 2011 - Greenpeace révèle aujourd'hui les résultats des analyses effectuées sur des échantillons marins en provenance de la côte de Fukushima. Le taux de radioactivité constaté dans les algues, pourtant prélevées en dehors des eaux territoriales japonaises (à plus de 22 km des côtes), est 50 fois supérieur à la limite autorisée.

« Ces résultats montrent que la contamination se propage sur de longues distances, et que la radioactivité ne diminue pas par dilution ou dispersion comme le prétendent les autorités », explique Jan Vande Putte, expert en radiation de Greenpeace International qui a participé à l'expédition scientifique sur le Rainbow Warrior. « Le gouvernement a fait une grave erreur en supposant que l'absence de données signifiait qu'il n'y avait pas de problème. Le Japon doit maintenant prendre ses responsabilités et mettre en place un programme de surveillance global et continu de l'environnement marin et rendre l'information accessible à tous. »

No Entry

Arabie saoudite : campagne pour « frapper » les femmes qui osent conduire

Image
Une campagne a été lancée en Arabie saoudite pour inciter les hommes à "frapper" les Saoudiennes qui oseront braver l'interdiction de conduire lors d'une manifestation prévue le 17 juin. Parallèlement, des activistes continuent d'exiger la libération d'une femme ayant bravé cette interdiction, Manal al-Charif, tandis que la presse reflétait généralement un point de vue favorable aux femmes.

Nuke

La CRIIRAD dénonce un « nouveau Tchernobyl » dans le ciel français

Le communiqué reçu ce jour de la CRIIRAD est inquétiant. La Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité publie la carte qui prouve que la France a été contaminée dès le 22 mars 2011 par les masses d'air contaminé venant des rejets radioactifs de la centrale nucléaire de Fukushima. Soit deux jours avant la date indiquée par l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

Ces masses d'air contaminé ont affecté les trois quarts du pays avec une activité d'iode 131 particulaire 20 fois supérieure à celle annoncée pour le 24 mars. Pour établir sa cartographie, la CRIIRAD s'est basée sur les chiffres de l'IRSN et de certains exploitants, chiffres qui ne figurent pas sur le site CRITER où se trouve, de source officielle, « l'ensemble des résultats de la surveillance spécifique du territoire français effectuée par l'IRSN dans le cadre du suivi de l'impact à très longue distance des rejets radioactifs de l'accident de Fukushima » mais sur le site du Réseau National de Mesure de l'environnement (RNM), curieusement délaissé au profit du premier en pleine gestion de crise.

Arrow Up

Les grandes surfaces déguisent la flambée des prix en promotions

Depuis un peu plus d'un mois, les prix alimentaires ont augmenté de façon sensible dans les grandes surfaces, révèle le magazine 60 millions de consommateurs dans une enquête à paraître demain. Il s'agirait des premiers signes d'une flambée des prix générale. Mais pour éviter les chutes de ventes, les distributeurs tentent de masquer les augmentations... avec des promotions.

Vous êtes une chaîne de super ou d'hypermarchés et vous voulez augmenter vos prix ? Faites donc une campagne de promotions. Le magazine 60 millions de consommateurs attire l'attention des acheteurs dans une enquête à paraître demain, sur les ficelles de la grande distribution pour faire valser ses étiquettes, sans effaroucher ses clients.

L'enquête révèle que depuis la mi-avril, les hausses de prix sont déjà supérieures à 3% en moyenne. Les produits touchés sont essentiellement la farine, le café, les jus de fruits, les produits laitiers, les poissons surgelés ou en conserve. Et les limiers de 60 millions de consommateurs ont même repéré des hausses de 20% sur des lardons fumés, dans certains magasins.
Pour le magazine, ces augmentations ne marquent le début d'un mouvement de "flambée générale" des prix.

Pistol

Les opposants au président Saleh attaquent des bâtiments publics

Image

Photo: La Presse Canadienne /AP/Hani Mohammed

Des hommes armés défendent la maison du cheikh Ahmar, dans le nord de Sanaa.
Le bras de fer en cours depuis quatre mois entre partisans et détracteurs du président Ali Abdallah Saleh menace plus que jamais de faire basculer le Yémen dans un conflit armé, mercredi.

Pour une troisième journée d'affilée, des affrontements entre partisans du chef tribal Sadek Al-Ahmar sont rapportés dans le quartier d'al-Hasaba, dans le nord de la capitale, Sanaa.

La confédération tribale des Hached est considérée comme la mieux armée et donc la plus puissante du pays. Le président Saleh, au pouvoir depuis 32 ans, en est issu.

Mardi, 24 partisans du cheikh Ahmar et 14 soldats ont été tués dans ces combats, qui ont éclaté après des semaines d'importantes manifestations populaires dans les rues de la capitale. Plusieurs militaires sont portés disparus.

Sheeple

USA : le Jugement dernier reporté à octobre

WASHINGTON - La fin du monde, initialement prévue samedi dernier, est toujours d'actualité: elle a simplement été repoussée au mois d'octobre, a déclaré Harold Camping, le prédicateur américain qui avait prédit le "Ravissement" ou la montée des bons chrétiens au ciel le 21 mai.

Après trois jours de silence, cet homme de 89 ans, propriétaire de Family Radio, une station évangéliste entièrement dévouée à sa cause, s'est exprimé lundi soir pendant 90 minutes sur les causes de ce report.

Samedi 21 mai, à l'heure prévue du Ravissement, M. Camping s'était dit "troublé" à la chaîne télévisée CNN alors que ses prédictions apocalyptiques ne se réalisaient pas.

Mais la chose n'est en fait que reportée à plus tard, a-t-il expliqué.