Bienvenue à Sott.net
ven., 21 fév. 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte


Attention

Allemagne : neuf morts dans des fusillades visant des bars à chicha à Hanau

Neuf personnes ont été tuées dans la soirée du 19 février à Hanau, près de Francfort dans le centre de l'Allemagne, dans deux fusillades dont l'auteur présumé a ensuite été retrouvé mort à son domicile, a annoncé la police.
fusillade
© Inconnu
Ces fusillades ont visé des bars à chicha et fait également plusieurs blessés graves, selon des médias locaux. « A ce stade, la police peut seulement confirmer que huit personnes ont été mortellement blessées », ont indiqué dans la nuit les autorités dans un communiqué.

Apple Green

Les éoliennes en Allemagne : quand le rêve écologique devient un cauchemar

L'Allemagne fait face à une tendance controversée et à un problème notoire: le nombre de citoyens désirant un passage de l'économie du pays sur les "rails verts" augmente et a déjà dépassé 80%, mais en même temps augmente le nombre de ceux qui refusent franchement de faire partie de ce processus.
aeoo
© Inconnu
Ça fait du bruit ces machins-là
La presse allemande a publié un article intitulé "Nous ne voulons pas d'éoliennes devant notre porte" écrit par la journaliste Hannah Knuth, qui décrit une situation curieuse dans un village du Bade-Wurtemberg.

Commentaire: Lire aussi :


Snakes in Suits

Un confrère psychiatre lance l'alerte au sujet du Dr Le Scouarnec dès 2006

Avant de travailler à Jonzac, en Charente-Maritime où il sera jugé aux assises en mars 2020 pour une première série d'agressions sexuelles sur des patientes mineures, Joël Le Scouarnec, chirurgien digestif accusé de pédophilie, est passé par l'hôpital de Quimperlé, du 4 octobre 2004 à juillet 2007, où un psychiatre, Thierry Bonvalot, avait alerté sa direction dès 2006. C'est une nouvelle étape dans les garde-fous qui ont tenté d'empêcher ce chirurgien soupçonné de plusieurs centaines de viols et d'agressions sexuelles sur mineurs (349 victimes déclarées) à continuer d'exercer.

bloc opératoire
© inconnu
« En 2006, j'ai appris la condamnation de Joël Le Scouarnec » pour détention d'images pédo-pornographiques, en 2005, par le tribunal de Vannes, témoigne Thierry Bonvalot, alors à la tête de la commission médicale d'établissement de l'hôpital de Quimperlé. Une facette de mon activité était précisément de m'occuper d'agresseurs sexuels. D'autres éléments m'ont amené à faire un signalement au directeur de l'hôpital (André Labat, aujourd'hui décédé). »

Commentaire:
Les plus dangereux pédophiles sont effectivement « un homme sympa et un très bon [employé chez qui] il n'y a eu aucun signalement et pas de souci ».

Il est déroutant de voir le laxisme de nos instances dont une des missions est la protection des plus vulnérables de la société, notamment les enfants et les personnes en état d'impossibilité de se défendre, en l'occurrence des personnes anesthésiées !!
Pourtant, ce docteur avait déjà été condamné en 2005 pour « détentions d'images pédopornographiques », à quatre mois de prison.

On peut remercier le Docteur Bonvalot de n'avoir pas fermé les yeux. Espérons que la Justice suive.

D'autres informations ici:
Vous ouvrez le cahier et vous le refermez aussitôt, dès la première page. C'est énorme de perversion. Il considère l'enfant comme un objet sexuel, comme s'il parlait d'une rencontre faite dans le quartier de Pigalle. Il n'y a pas de prise en considération de la personnalité des gens en face. C'est un récit où il relate les excitations qui sont les siennes.
Marie avait 10 ans quand le Dr Joël Le Scouarnec l'a opérée pour une banale appendicite, à la clinique de Vannes. Les carnets de celui qui est aujourd'hui connu comme un pédophile et l'aide de médecins spécialistes ont fait ressurgir un drame que la jeune femme avait enfoui dans sa mémoire pendant 23 ans. On parle pour certaines victimes d'agressions sexuelles d'« amnésie traumatique ». Marie, elle, avait mis cela sur le compte d'un examen médical post-opératoire et ne s'en était plaint à personne. « Je suis une fille forte, je me suis tue », confie-t-elle au Point. Aujourd'hui, elle revoit des « flashs » de ce qu'elle décrit comme un viol. « La semaine dernière, j'ai revu son visage fermé et son regard froid... »

Cette jeune mère de famille, entendue par les enquêteurs en août, fait désormais partie de la soixantaine de potentielles victimes ayant porté plainte contre l'ex-chirurgien de Jonzac, aujourd'hui incarcéré à la maison d'arrêt de Saintes. Le premier volet de cette affaire hors-norme devrait être jugé devant les assises au premier trimestre 2020. Marie, défendue, comme six autres victimes, par Me Francesca Satta, devra prendre son mal en patience. En attendant un deuxième procès, cette énergique trentenaire a entamé une thérapie par l'hypnose et pris contact avec d'autres supposées victimes du chirurgien qui ont créé un groupe privé sur Facebook (Victime du chirurgien Le Scouarnec Joël).

Elle nous livre son témoignage.

« C'était au début du mois d'août, je couchais les enfants quand deux gendarmes ont sonné à la porte. J'étais un peu inquiète, ils m'ont demandé si j'habitais bien à Vannes quand j'étais petite, si j'avais des souvenirs d'une opération de l'appendicite... Ils m'ont dit : On enquête sur un chirurgien pédophile. L'affaire n'avait pas encore été médiatisée. J'avoue que je ne me sentais pas concernée avant qu'ils m'annoncent : Votre nom figure dans la liste des victimes présumées. Là, j'ai compris.

Je n'ai pas vraiment été étonnée de découvrir que j'avais été victime d'un viol. Depuis des années, j'avais des problèmes pour avoir des rapports sexuels. J'avais déjà consulté un Heilpraktiker (une sorte de naturopathe) qui m'avait dit que j'avais dû subir un traumatisme dans mon enfance. J'avais demandé à ma mère, elle ne se souvenait de rien. J'ai été ensuite voir un hypnotiseur qui m'a affirmé : « Vous avez dû subir un viol. »

Je savais maintenant d'où venait mon problème, même si je n'avais aucun souvenir du viol. Je fais depuis un travail de mémoire. Ça revient, surtout la nuit, par flash. Cette nuit, je me suis souvenue d'une sensation de soif à l'époque, quelques heures après l'opération, l'autre jour des blagues que faisaient les brancardiers quand ils m'ont amenée au bloc... Chaque détail est important, cela me permet de remettre chaque pièce du puzzle. La semaine dernière, j'ai fait une séance avec une personne qui travaille sur la mémoire du corps, et j'ai eu un flash : j'ai revu son visage fermé et son regard froid, avec les pupilles dilatées...

J'étais restée deux jours pour cette opération de l'appendicite à la clinique de Vannes, un établissement que ma famille avait déjà fréquenté et qui avait bonne réputation. J'ai été opérée l'après-midi et, le lendemain matin, il est venu dans ma chambre, et il m'a violée. Il a fait ça à neuf heures moins le quart. Je le sais car il l'a noté dans son carnet. Lors de l'audition, les gendarmes m'ont lu le passage me concernant. Ce que j'ai pu entendre était vraiment écœurant, dégueulasse, ignoble... C'est comme si on vous lisait un livre porno avec des détails bien trash et que vous comprenez que l'on parle de vous, enfant ! Il y a plusieurs passages à différents endroits de son carnet : il fait une description de moi, nue, sur la table d'opération, il s'attarde même sur certaines de mes particularités physiques, il raconte ses pulsions à la vue de mon corps... Dans un autre paragraphe, il se vante d'avoir commis d'autres attouchements sur d'autres enfants avant de venir me retrouver dans ma chambre. Ce matin-là, il a voulu revenir dans ma chambre, mais je n'étais pas là... J'ai évité une seconde agression.

On sent qu'il est fier quand il fait ce récit, il jouit de ce qu'il fait, c'est son plaisir à lui. Il n'a pas décrit ma douleur ni ma résistance, non, il décrit juste son plaisir. Il parle de pénétration ; c'est un viol ! Il a dû me faire subir cela au prétexte d'un examen post-opératoire. C'était un acte médical, il n'y avait pas de quoi s'alarmer ! Je suis une fille forte, je me suis tue. J'ai pleuré, mais je ne me suis pas plainte. Je n'en ai pas parlé à mes parents. Il profitait de l'innocence des enfants et de la confiance des parents.

En revenant chez moi, ce soir d'août, après l'audition, ça a été vraiment difficile. La nuit, j'ai revécu quatre ou cinq fois la scène de viol : j'ai ressenti physiquement la douleur intérieure, c'était horrible... Je suis suivie par une association de victimes. J'attends avec impatience le procès. Mais mon cas ne sera pas traité au premier procès (qui devrait avoir lieu au premier trimestre 2020, NDLR). Pour nous (la soixantaine de nouvelles potentielles victimes ayant porté plainte, NDLR), l'instruction n'est pas encore ouverte.

Il va falloir patienter... Ma hantise, c'est qu'il arrive quelque chose à Le Scouarnec en prison ; il faut qu'il puisse répondre de ses actes.

On tourne en rond, moralement, c'est très dur. On est en phase de dépression. Mais j'essaye de relativiser. Le fait de ne pas avoir eu de souvenirs, finalement, m'a protégée pendant des années. J'ai commencé une thérapie par l'hypnose. Et j'ai bon espoir de retrouver les pièces manquantes du puzzle. »
Et pour terminer, cet article incontournable Vers une banalisation de la pédophilie en France ? qui rappelle que : toute société qui se prétend civilisée doit en premier lieu transformer sa culture et cesser immédiatement toute forme de sexualisation des enfants, en particulier dans les médias et le système éducatif.
On peut voir la moralité d'une société à ce qu'elle fait pour ses enfants.

~ Dietrich Bonhoeffer, théologien allemand et dissident anti-nazi



Clipboard

Dictature dans les réseaux sociaux ? L'UE insiste pour que Facebook régule les propos « haineux »

face
© Inconnu
Restez connectés mais ne dites rien
Un nouveau pas vers une régulation européenne des réseaux sociaux ? A l'issue de la venue du patron de Facebook Mark Zuckerberg à Bruxelles ce 17 février, le Commissaire européen à l'Industrie Thierry Breton a appelé à nouveau les réseaux sociaux à s'auto-réguler contre les propos « haineux », illicites, ou encore les fake news. Thierry Breton a affirmé que, dans le cas contraire, l'Union européenne se chargerait de prendre des « mesures contraignantes ».

Heart - Black

Attaque terroriste au Burkina Faso : au moins 24 morts

Le colonel Salfo Kaboré, gouverneur du Sahel ( région septentrionale du Burkina Faso ), a annoncé ce 17 février qu'une attaque terroriste commise la veille contre une église avait fait au moins 24 morts.
burkina
© Inconnu
« Un groupe armé terroriste » a fait irruption dans le village de Pansi (nord) et « attaqué les paisibles populations de la localité après les avoir bien identifiées et séparées des non-résidents », a-t-il fait savoir, dans un communiqué transmis à l'AFP. « Nous déplorons également 18 blessés et des personnes enlevées », a-t-il ajouté. Un précédent bilan faisait état de 10 morts.

Pirates

Val-de-Marne : trois femmes auraient poignardé leur copine dans le RER, un guet-apens filmé en direct

Un règlement de comptes via les réseaux sociaux a dégénéré en tentative d'assassinat fin janvier à la gare RER de Villeneuve-Saint-Georges. Trois femmes viennent d'être mises en examen et écrouées.
agression
© inconnu
La jeune femme blessée, effondrée sur le quai du RER
Tout a été filmé et diffusé sur les réseaux sociaux. L'embrouille du début, la cible qui s'effondre après le guet-apens, les agresseurs qui chantent leur victoire et paradent avec les effets de leur victime... Un mauvais scénario à peine croyable. Mais tout était vrai. Après l'agression sanglante d'une mère de famille dans le RER à Villeneuve-Saint-Georges il y a deux semaines, trois femmes viennent d'être placées en détention provisoire pour tentative d'assassinat, a-t-on appris de sources concordantes.

Commentaire: La fréquence de ces agressions montre qu'il ne s'agit pas d'un simple fait divers mais d'un véritable problème dans notre société. Des auteurs d'agression qui non seulement sont fiers de leur acte répréhensible mais de plus appellent au meurtre !


Oscar

Une critique sur le documentaire « American Factory » produit par les Obama

American Factory ( l'Usine américaine ) est un long métrage documentaire réalisé par Julia Reichert et Steven Bognar ( The Last Truck: Closing of a GM Plant, 2010). Le film se concentre sur la façon dont Fuyao, une entreprise verrière chinoise, reprend et « revitalise » l'ancienne usine d'assemblage d'automobile General Motors Moraine à Dayton, Ohio.
obama
L'œuvre a remporté le prix du meilleur documentaire aux Oscars dimanche soir. Ce fut le premier film produit par la société de production de Barack et Michelle Obama, Higher Ground Productions.

Stop

Les plus sales petits secrets américains ...

Les grands perdants du Super Bowl : les garçons et les filles vendus pour le sexe vingt fois par jour.
« Les enfants sont chaque jour ciblés et vendus à des fins sexuelles en Amérique. » - John Ryan, National Center for Missing & Exploited Children
Wikileaks Podesta pédophilie
© Inconnu
Il ne peut y avoir qu'un seul gagnant sortant de l'affrontement du Super Bowl LIV de cette année entre les 49ers de San Francisco et les Chiefs de Kansas City, mais les plus grands perdants seront les centaines de jeunes filles et garçons - certains aussi jeunes que neuf ans - qui seront achetés et vendus pour le sexe au cours du grand match.

Il est courant de parler de cette pratique perverse, qui est devenue l'entreprise du crime organisé qui connaît la croissance la plus rapide et la troisième marchandise la plus lucrative, commercialisée illégalement, après la drogue et les armes à feu comme le trafic sexuel d'enfants, mais ce dont nous parlons vraiment est le viol. Aux États-Unis, des adultes achètent des enfants pour des rapports sexuels au moins 2,5 millions de fois par an. Mais ce ne sont pas seulement les jeunes filles qui sont vulnérables à ces prédateurs.

Commentaire:


Dollars

Pendant ce temps-là... Vers une disparition du cash ? Cette décision de la Banque de France « menace l'édifice »

La Banque de France poursuit sa politique visant à supprimer progressivement nombre de ses caisses utilisées comme « courroies de transmission » dans le pays, écrit le quotidien Les Échos. En 20 ans, ce chiffre a baissé de 200 à 37. Quelles en sont les conséquences?
banque
© Inconnu
Pour faire des économies et s'adapter à la situation, alors que les paiements en espèces tendent à se raréfier, remplacées par la carte bancaire et les smartphones, la Banque de France ne cesse de « se débarrasser » de ses caisses qui servent de relais entre l'établissement central et les régions, rapportent Les Échos.

L'institution financière a calculé que les paiements en billets pourraient baisser de plus de 20% d'ici à 2025, ce qui la pousse à réagir.

Commentaire: Les banques ferment un peu partout, mine de rien. Que ne feraient-ils pas pour contrôler nos vies.

Lire aussi :


Nuke

Gard. Taux anormal de cancers du cerveau autour de Salindres

Neuf cas de glioblastomes, des cancers du cerveau rares ont été décelés autour de Salindres, berceau de l'industrie chimique dans le Gard.


Commentaire : Le glioblastome est un cancer du cerveau, rare et très agressif (survie de moins de 5 pour cent)


Salindres
Le 4 février 2020, la préfecture du Gard a tenu une conférence de presse pour expliquer un rapport de Santé Publique France portant sur des cas de tumeurs au cerveau observés près d'Alès.

Une étude épidémiologique

Une étude épidémiologique sur la santé et la qualité de vie auprès des habitants de Salindres et Rousson (Gard) a été lancée sur deux périodes entre 2006 et 2010, puis entre 2011 et 2015 par l'Institut de veille sanitaire (InVS) et l'Agence régionale de santé (ARS) du Languedoc Roussillon. Neuf cas de glioblastome, une tumeur rare du cerveau, ont été décelés : 5 femmes et 4 hommes avec un âge moyen de 65 ans. Huit sont décédées depuis.

Commentaire: Il serait intéressant de rechercher d'autres sources de rayonnements, comme les ondes de télécommunication.

Lire également: