Histoire SecrèteS


Boat

En pleine Première Guerre Mondiale, une histoire de bateau : « Lusitania 1915 - La dernière traversée » : le récit tragique d'un naufrage

Dans Lusitania 1915 - La dernière traversée, l'écrivain et journaliste américain Erik Larson nous raconte l'histoire tragique du Lusitania, un paquebot parti, le 1er mai 1915, de New York pour Liverpool et coulé par un sous-marin allemand le dernier jour de sa traversée.
fghj
© Francis Imossi
Écrivain et journaliste américain, historien et conteur inspiré, auteur, entre autres, du remarquable Diable dans la ville blanche, Erik Larson a gardé toutes ses qualités. Malgré une mise en scène spectaculaire et un suspense digne des meilleurs thrillers, son nouveau livre Lusitania 1915 - La dernière traversée consacré au naufrage du Lusitania n'a rien d'un roman.

Bell

Ils pensaient qu'ils étaient libres


Commentaire : Traduction d'un extrait des pages 166-73 de They Thought They Were Free : The Germans, 1933-45 ("Ils pensaient qu'ils étaient libres : Les Allemands, 1933-45 ) de Milton Mayer, publié par l'University of Chicago Press. ©1955, 1966 par l'Université de Chicago. Tous droits réservés


« Ce que personne ne semblait remarquer, » a dit un de mes collègues philologue, « c'était l'écart toujours plus grand, après 1933, entre le gouvernement et les gens. Pensez seulement à l'immensité de cet écart dès le début, ici, en Allemagne. Et il n'a cessé de grandir. Vous savez, les gens proches de leur gouvernement parce qu'on leur dit que c'est un gouvernement du peuple, une vraie démocratie, ou d'être enrôlé dans la défense civile, ou même de voter. Tout ça a peu de chose -en réalité rien - à voir avec savoir qui gouverne.

fghj
« Ce qui s'est passé ici, ce fut une accoutumance graduelle des gens, petit à petit, à être gouverné par surprise ; à recevoir des décisions délibérées en secret ; à croire que la situation est si complexe que le gouvernement devait agir sur des informations que les gens ne pouvaient pas comprendre, qu'elles ne pouvaient pas être diffusées à cause de la sécurité nationale. Et leur sentiment d'identification avec Hitler, leur confiance en lui, a facilité l'ouverture de cette brèche et rassuré ceux qui, sans ça, se seraient inquiétés.

Commentaire:




Book 2

« Dans le jardin de la bête » d'Erik Larson : Un ambassadeur au cœur du nazisme

Des centaines de romans, essais et documentaires ont été écrits sur la dernière guerre mondiale, mais le roman-documentaire d'Erik Larson jette un œil nouveau sur cette période. L'auteur retrace la vie de William E. Dodd, un Américain qui fut envoyé comme ambassadeur à Berlin en juillet 1933 et y resta jusqu'en décembre 1937.
juyh
Historien et professeur d'université, William E. Dodd n'était pas du tout formé pour le poste d'ambassadeur ni n'avait aucune connaissance des arcanes diplomatiques. Personne ne voulant de ce poste difficile, et il fut directement choisi par le président Roosevelt, qu'il connaissait personnellement (un peu), et il est donc tombé comme un cheveu sur la soupe au milieu des nazis,

Bullseye

Les élites économiques favorisèrent le nazisme, et en furent récompensées

Dans son livre Nazi Billionaires : The Dark History of Germany's Wealthiest Dynasties, David de Jong explore les liens historiques entre le Troisième Reich et les actuels capitaines d'industrie allemands. Ce n'est pas seulement de l'histoire ancienne.
kiuj
Hitler en compagnie de Ferdinand Porsche
Au cours des deux dernières décennies, une forme insidieuse de révisionnisme historique a émergé au sein de la droite étasunienne. Menée par le commentateur politique conservateur et criminel condamné Dinesh D'Souza, la droite a colporté une fiction commode : les nazis, parce que leur nom complet était « national-socialiste », appartenaient à la gauche et Adolf Hitler était un produit de « l'étatisme » qui a mal tourné.

USA

Fête du Canada 2022 : Le plan insidieux de Washington pour envahir le Canada et bombarder Montréal, Vancouver, Halifax et Québec (1930-39)

Cet article a été publié pour la première fois en anglais le 30 juin 2013. Fête du Canada, 1er juillet 2022. Note de l'auteur et mise à jour :

En tant que « Leader du monde libre », les États-Unis ont mené de nombreuses guerres contre des pays souverains depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, faisant des millions de morts. Les atrocités et les crimes commis sont répertoriés.
fghj
Les médias corporatifs ont soutenu TOUTES ces interventions militaires (sans exception), en commençant par la guerre de Corée en 1950, comme des « opérations de rétablissement de la paix » visant à « répandre la démocratie » dans le monde.

Target

Traîtres et patriotes

traitre ou patriote
Le prolifique auteur nationaliste russe ayant écrit 91 livres, Oleg Platonov (né en 1950), raconte dans son ouvrage sur la chute de l'Union soviétique comment, dans les années 1980 à la veille de l'effondrement du pays, les Occidentaux, que The Saker appelle à juste titre les « euro-atlantistes », ont trahi l'URSS. Ces « euro-atlantistes » étaient les « communistes » qui, dans les années 1990, sont devenus du jour au lendemain des super-capitalistes, ont acheté des parts pour presque rien dans des entreprises nationales précieuses, sur le point d'être privatisées, et sont ainsi devenus des « oligarques ». Leurs actes honteux, en fait des vols de biens nationaux par des initiés, ont créé une sous-classe de sans-abri. Ils révèlent comment ces blanchisseurs d'argent ont vendu leur propre pays, leur peuple et leur âme, allant ensuite souvent vivre à Tel Aviv, New York, Londres, Nice, Marbella, Nicosie, etc.

Black Cat

Juan Donoso Cortés : « Les voies sont préparées pour un tyran gigantesque, colossal, universel, immense; tout est préparé pour cela » (1849)

Récemment, en parlant de mon nouveau livre L'Arche de Gabriel, une certaine Madame CL m'a fait le reproche suivant : « Vous vous êtes éloigné de votre judicieux et excellent livre "La Société Fabienne". Je le constate depuis un certain temps et j'en suis déçue. Je trouve bien malheureux que dans la situation extrêmement grave dans laquelle nous sommes plongés que l'on mêle hypothèse, fantasme et supposés faits concrets. »
hyuj
En tant qu'être sensible, ces propos m'ont marqué et m'ont profondément choqué et attristé. Comment peut-on écrire cela à une personne comme moi qui s'investit en permanence pour partager des informations pertinentes sur mon site internet. Comme je l'expliquais dans un précédent article, il n'y a pas que les problèmes actuels comme la Covid-19 qui m'intéressent. Il y a bien d'autres sujets très variés qui piquent ma curiosité naturelle. C'est pourquoi j'écrivais que je suis sur la même longueur d'onde avec Alain Mosséri lorsqu'il écrit dans sa dernière lettre d'information (l'hygiéniste souverain) :

USA

Elon Musk : désormais républicain, il voit Ron DeSantis à la Maison-Blanche

Elon Musk
Elon Musk
Elon Musk s'est converti, ça y est. Qui suit l'entrepreneur à succès, et homme le plus riche du monde, selon le classement Forbes 2022, aurait pu détecter quelques signaux faibles à ce virement politique. Car c'est désormais chose faite. Libertarien, adepte du festival californien Burning Man regroupant, chaque année, les start-uppers branchés dans le désert du Nevada, et pourtant fidèle soutien démocrate, Elon Musk vient d'annoncer, sur Twitter, avoir voté républicain pour la première fois de sa vie, ce 14 juin. Annonce, s'il n'en était pas assez, rapidement suivie d'un tweet présageant une victoire de Ron DeSantis, actuellement gouverneur républicain de Floride, aux prochaines élections présidentielles.

Pharoah

Une ville engloutie découverte en Irak

ville englouti irak
© Université de Tübingen
Il y a plus de 3.000 ans, un tremblement de terre a détruit une importante cité irakienne. Celle-ci est restée anonyme depuis lors et est ensevelie depuis 40 ans dans le réservoir d'eau de Mossoul. Des archéologues découvrent aujourd'hui des murs et tablettes cunéiformes très bien préservés dans cette cité engloutie.

Binoculars

Histoires 14-18 : Les pigeons voyageurs

À Lille un monument aux morts, unique en France, honore la mémoire des pigeons-voyageurs. Ces oiseaux, héros malgré eux de la Grande Guerre. Ce monument a été érigé, en 1936, ici dans le Nord, terre à forte tradition colombophile. Il rend hommage aux 20 000 pigeons-voyageurs, morts pour la Patrie.

fghj
Sur ce monument en pierre, un serpent monstrueux représente la guerre, écrasé par un bouclier, et en son centre, ressort la sculpture d'un pigeon. Au-dessus, une femme, allégorie de la Paix, accueille une nuée de pigeons venus de tous les coins du monde pour répondre à son appel. Sur le bas-relief, à gauche, un groupe de soldats dans une tranchée, lâchent un pigeon-voyageur porteur d'un message.