Bienvenue à Sott.net
mer., 12 déc. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Whistle

Les 12 salopards, ces fruits et légumes saturés de pesticides

Les Douze Salopards, ce n'est pas juste le nom d'un grand classique du cinéma où des criminels sont chargés de tuer des nazis dans une mission suicide, c'est aussi un best-of annuel de fruits et légumes qui contiennent le plus de traces de pesticides... et vous devriez en être informé.

salop
© Inconnu
L'information nous vient du Environmental Working Group, un think-tank nord-américain qui lutte pour une alimentation plus saine. Chaque année, le groupe édite une liste de fruits et légumes qui contiennent des traces anormalement élevées de pesticides. En boutade avec le titre du film The Dirty Dozen, la liste représente ces 12 salopards dont la consommation pourrait s'avérer problématique à long terme, sans qu'il existe d'étude approfondie sur les causes à effet d'une telle consommation.

Commentaire: Lire aussi :


Coffee

Bienfaits et propriétés du thym pour votre santé

Grâce à son apport en vitamines, minéraux et autres nutriments, le thym peut être d'une grande aide lorsqu'il s'agit de combattre différents troubles qui peuvent affecter votre santé et votre bien-être. Découvrez tous les bienfaits que le thym peut vous apporter au quotidien.

thyme
Connu depuis la nuit des temps, le thym est une plante couramment utilisée dans la cuisine méditerranéenne. Mais connaissez-vous l'ensemble de ses propriétés médicinales ?

Véritable concentré de bienfaits pour la santé, le thym possède de multiples bienfaits pour la santé. Il combat, entre autres, les infections respiratoires et la fatigue hivernale. Il aide également au confort digestif et possède des vertus extraordinaires pour la santé et la beauté.

Découvrez dans cet article tous les bienfaits du thym et différentes infusions pour profiter de toutes ses propriétés.

Les bienfaits du thym

Le thym possède des composants très intéressants qui favorisent notre santé et notre bien-être. Parmi eux, les plus importants sont ses huiles essentielles qui renferment des phénols tels que le thymol et le carvacrol, des flavonoïdes et des terpénoïdes. Ces composants apportent, entre autres, des propriétés antibactériennes, hypotensives, antivirales ou anti-inflammatoires au thym.

Info

Deux populations distinctes de globules blancs trouvées dans le cœur

Heart
© PM Images / Getty Images
La population de globules blancs à l'intérieur du cœur humain n'est pas aussi uniforme qu'on le pensait auparavant.
Les chercheurs ont montré que deux types de macrophages génétiquement et fonctionnellement distincts - les globules blancs qui engloutissent les matières étrangères - existent dans le cœur humain.

La découverte, par une équipe dirigée par Geetika Bajpai de l'Université de Washington dans le Missouri, aux États-Unis, est présentée dans un article publié dans la revue Nature Medicine. Elle a des implications importantes pour le développement de traitements immunitaires ciblés pour les patients atteints d'une maladie cardiaque particulièrement insidieuse.

Les macrophages sont les cellules mammouth qui détectent, aspirent et détruisent les microbes et autres envahisseurs. Les cellules ne sont toutefois pas uniformes et sont classées en sous-types. Deux d'entre eux - appelés CCR2-plus et CCR2-moins - ont été identifiés dans le cœur des souris dans les années 1960 et ont fait l'objet de recherches exhaustives depuis.

Différents sous-types de macrophages ont déjà été trouvés dans des organes humains, y compris la peau, les poumons et les yeux, mais c'est la première étude à prouver que CCR2-plus et CCR2-moins se trouvent dans le cœur humain.

Flashlight

Lorsque Moscou est synonyme d'espoir pour les Français atteints de sclérose en plaques

En septembre prochain, un 8e Français souffrant de sclérose en plaques se rendra en Russie pour y subir une autogreffe de cellules souches à l'hôpital Maximov de Moscou. Sputnik est allé à la rencontre de l'hématologue en chef du service où sera pris en charge le Français pour l'interroger sur ce traitement qui n'a pas d'équivalent en France.
sclerose
© Archives personnelles
Jean-Christophe Chartier
Aujourd'hui âgé de 52 ans, le Nantais Jean-Christophe Chartier s'apprête à effectuer en septembre prochain un déplacement dans la capitale russe pour y recevoir une autogreffe de cellules-souches hématopoïétiques (ACSH). Quoique accompagnée d'une chimiothérapie et nécessitant un suivi médical de plusieurs mois, cette opération très complexe se présente pour le moment comme la seule solution susceptible d'améliorer l'état de santé de celui qui dit « en avoir marre de se voir décliner ».

Commentaire: Lie aussi :


Pills

L'usage perpétuel de médicaments antiépileptiques peut augmenter le risque de démence de 30 %

pills
Selon une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society, les personnes qui utilisent continuellement des médicaments antiépileptiques sont plus susceptibles d'être atteintes de la maladie d'Alzheimer et de démence.

Dans cette étude, des chercheurs de l'Université de Finlande orientale et du Centre allemand pour les maladies neurodégénératives (DZNE) se sont penchés sur les effets de l'utilisation continue de médicaments antiépileptiques et le risque qu'ils entrainent de démence de tout type et de la maladie d'Alzheimer à l'aide de deux ensembles de données.

L'ensemble de données finlandaises faisait partie de l'étude nationale MEDALZ, qui comprend les 70 718 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer en Finlande de 2005 à 2011 et leurs 282 862 témoins. D'autre part, les chercheurs allemands ont étudié le lien entre l'utilisation de médicaments antiépileptiques et la démence dans les données de 20 325 personnes ayant reçu un diagnostic de démence en 2004-2011, et leurs 81 300 témoins. L'échantillon provenait d'une grande compagnie d'assurance maladie allemande.

Brain

Des cellules sanguines directement transformées en neurones

nervenzellen,neuronen,gehirn
Des chercheurs de Stanford ont transformé des cellules immunitaires en neurones, sans passer par le stade de cellule pluripotente. Ce protocole, qui utilise la « transdifférenciation », pourrait favoriser l'étude de pathologies au laboratoire, comme l'autisme ou la schizophrénie.

D'un côté, vous avez les neurones, ces cellules qui transmettent des messages électriques le long de leur axone. De l'autre, des lymphocytes de forme arrondie qui participent aux défenses de l'organisme. A priori, ils n'ont pas grand-chose en commun dans leur forme et leur fonction. Et pourtant, des chercheurs de Stanford annoncent que ces cellules sanguines peuvent être transformées en neurones en trois semaines, en ajoutant simplement quatre protéines. Grâce à ce processus appelé transdifférenciation, le lymphocyte devient directement neurone : il n'a pas besoin de se transformer d'abord en cellule pluripotente, un stade au cours duquel une cellule est capable de donner différents types cellulaires.

Pills

Cancer du sein : Une patiente à un stade avancé guérie grâce à l'immunothérapie

REVOLUTIONNAIRE Il s'agit d'une première mondiale dans le traitement des cancers sans chimiothérapie...

mammographie
© SERGE POUZET/SIPA
Illustration d'une mammograhie de dépistage du cancer du sein.
Une femme atteinte d'un cancer du sein à un stade avancé a été soignée par immunothérapie, là où la chimiothérapie n'avait aucun effet - une première mondiale.

La patiente a bénéficié d'un traitement expérimental. Elle est considérée comme rétablie depuis deux ans, selon une étude publiée ce lundi dans la revue Nature Medicine.

Trier les cellules immunitaires

L'état de santé de la patiente, alors âgée de 49 ans, était critique. Son cancer métastasé avait atteint d'autres organes, dont le foie, quand a commencé cette « nouvelle approche en immunothérapie ». Il s'agit d'un procédé qui stimule les défenses immunitaires. Il a déjà fait ses preuves pour certains cancers comme celui du poumon, du col de l'utérus, du sang, de la peau et de la prostate.

Health

Bientôt un test sanguin pour diagnostiquer le cancer avant les premiers symptômes ?

blood donor
© iStock
Un test sanguin pour 10 types de cancers différents pourrait un jour aider les médecins à dépister la maladie avant même que les patients ne présentent des symptômes, révèle une équipe d'oncologues. Appelé biopsie liquide, le test détecte le cancer en décelant de minuscules fragments d'ADN libérés par les cellules cancéreuses dans le sang.

C'est un peu le « Saint-Graal » de la médecine : trouver un moyen de vaincre le cancer. L'une des solutions pour le faire est de le diagnostiquer le plus tôt possible. Plus la maladie sera décelée tôt chez le patient, plus celui-ci aura de chance de le vaincre. Le problème, c'est que la plupart des cancers sont reconnus une fois les premiers symptômes apparus. Ce nouveau test pourrait ici permettre aux médecins de dépister la maladie avant que les patients ne présentent ces symptômes. L'expérience a donné des résultats particulièrement bons pour les cancers de l'ovaire et du pancréas, bien que le nombre de cancers détectés était faible.

Info

Abricots : faut-il choisir des bio ?

Photo: Taralee Orchard's apricot harvest was a seventh of the normal size crop after the unseasonally wet spring.
© Courtney Fowler
L'abricot est un fruit de fête et un beau compagnon santé, riche en vitamines et autres nutriments. Mais comme d'autres fruits à noyaux (pêches, cerises...), sa culture exige des traitements chimiques.

L'abricot annonce l'été et les beaux jours. C'est une source remarquable de vitamine A (1,5 à 3 mg aux 100 g), soit quasiment 50 % de l'apport conseillé par jour. Il est riche en minéraux (potassium, calcium, phosphore, magnésium) et en oligo-éléments. C'est donc un bel allié de la santé et de la forme.

Orangered, Rouge du Roussillon, Bergeron, Orangé de Provence...

Il existe une quarantaine de variétés mais les principales présentes sur le marché de mai à août sont l'Orangered (orange cuivré, face rouge), le Rouge du Roussillon (fruit teinté d'orange clair et de petites taches rouges), le Bergeron (variété tardive, gros fruit rouge à maturité), le Bergarouge, l'Orangé de Provence...

Pills

Les antibiotiques oraux fragilisent-ils les reins ?

kidney
Selon des scientifiques, les antibiotiques oraux augmentent le risque de calculs rénaux. Notamment dans la population infantile.

L'argument le plus souvent avancé pour justifier la modération de la consommation d'antibiotiques est la lutte contre l'antibiorésistance. Mais une autre raison pourrait bien être invoquée : l'impact sur la formation de calculs rénaux.

Point de départ des chercheurs de l'Hôpital pour enfants de Philadelphie, la hausse de 70% de l'incidence des calculs rénaux ces 30 dernières années, avec un pic particulièrement accru dans la population infantile et adolescente.