Bienvenue à Sott.net
mer., 28 juil. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

SOTT Logo Media

Première consultation : Pr Christian Perronne

Vous avez des troubles auditifs, des problèmes de digestion, des nausées ou des maux de tête suite à un trop plein de désinformation médiatique ?

perronne
Le professeur Christian Perronne, démis de ses fonctions de chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de Garches en décembre dernier, est d'accord pour vous recevoir les 20 prochaines minutes dans son cabinet.

Bonne consultation.


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Apple Red

L'auto-défense immunitaire, un espoir et une piste

Les maladies du système immunitaire sont en nette augmentation ainsi que les maladies chroniques dites de « civilisation ». Une méthode permet de mobiliser les ressources propres de l'organisme pour lutter contre elles.
olñp
Notre corps dispose de ses propres défenses contre ce qui entrave son bon fonctionnement ou ce qui menace son intégrité comme sa survie. Le terme « immunité » désigne cette capacité du corps à se défendre contre les agents pathogènes qui l'envahissent . Ces pathogènes sont légion dans notre société hyper industrialisée, hyper complexifiée et hyper fragilisée qui suractive et épuise notre système immunitaire... Ce dernier peut être comparé à une armée qui défend son château, c'est-à-dire notre organisme dont il assure la bonne régulation.

Notre corps est mis à mal dans une « civilisation » sursaturée de toxines en tous genres (métaux lourds, perturbateurs endocriniens, etc.).. Ces dernières nous pénètrent sans répit, jour après jour, par la pollution de l'air, de l'eau, de l'alimentation dénaturée et même de nos habitats. De pire en pire : les nanotoxiques produits par l'ingénierie moléculaire des nanotechnologies envahissent notre quotidien, des aliments humains et animaux jusqu'aux cosmétiques, vêtements, prothèses, médicaments et même compléments alimentaires.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Magnify

Covid-19 - Rapport de situation planétaire du 17 juillet 2021

Observations factuelles : La contamination et la mortalité sont, à l'été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées (à très peu près, le double) de ce qu'elles étaient à l'été 2020 sans vaccination.

Les pays les plus pauvres, dont 1% seulement de la population est vacciné, sont ceux qui affichent les taux de mortalités Covid les plus faibles (inférieurs à 1, mais le plus souvent à 0,5 pour mille).

monde covid
Les pays les plus riches, les plus « avancés », les plus vaccinés (de 30% à 70%), les plus assistés médicalement, mais aussi les plus âgés, les plus fragiles, les plus touchés par le surpoids et l'obésité, sont ceux qui continuent d'afficher les taux de mortalité les plus élevés au monde. (supérieurs à 1, voire à 2 ou 3 pour mille).

Commentaire: La suite de l'article fait un point de situation détaillé pour chaque continent : lien

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Le groupe d'experts D4CE exige l'arrêt immédiat des vaccins Pfizer pour les adolescents

Dans un rapport de 20 pages, trois médecins, tous membres fondateurs de D4CE Doctors for COVID Ethics, exposent en détail les arguments convaincants qui expliquent pourquoi les vaccins COVID sont non seulement inutiles et inefficaces, mais aussi dangereux pour les enfants et les adolescents.

pfizer
Depuis des mois, Doctors for COVID Ethics, une alliance internationale basée en Europe regroupant des centaines de médecins et de scientifiques concernés, lance des avertissements urgents sur les risques à court et à long terme des vaccins COVID, en particulier pour les enfants.

En mai, la Food and Drug Administration (FDA) américaine et l'Agence européenne des médicaments (EMA) ont étendu l'autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) de Pfizer - précédemment accordée pour les 16 ans et plus - aux jeunes de 12 à 15 ans.

Pfizer a été la première société à tester les vaccins expérimentaux COVID chez les enfants, et est le seul fabricant à avoir obtenu jusqu'à présent l'autorisation de l'UE pour les vaccinés de moins de 18 ans.

En plus d'avoir envoyé trois lettres d'avertissement à l'EMA - le 10 mars, le 1er avril et le 20 avril, Doctors for COVID Ethics a envoyé le 18 mai des avis de responsabilité à tous les membres du Parlement européen pour les dommages et les décès d'enfants liés au vaccin COVID.

Aujourd'hui, trois des signataires fondateurs du groupe - le Dr Michael Palmer (Canada), le Dr Sucharit Bhakdi (Allemagne) et Stefan Hockertz, docteur en sciences (Allemagne) - ont rassemblé dans un seul document des preuves d'experts irréfutables montrant que les vaccins COVID sont non seulement inutiles et inefficaces, mais aussi dangereux pour les enfants et les adolescents.

Commentaire: Lire aussi : Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Ambulance

États-Unis : plus de 9 000 morts du vaccin et 438 000 effets indésirables

CDC : Les décès dus aux vaccins ont augmenté de 2 000 en une semaine et près d'un demi-million d'effets indésirables ont été signalés.

vaux
Les données publiées récemment par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) font état de plus de 9 000 rapports de décès liés aux vaccins COVID, tous groupes d'âge confondus, aux États-Unis. Les derniers chiffres montrent une augmentation de plus de 2 000 par rapport à la semaine précédente. Les données proviennent directement des rapports soumis au Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) des CDC.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


2 + 2 = 4

Analyse des assertions scientifiques d'Emmanuel Macron par le Pr Peter McCullough

Lors de son allocution en date du 12 juillet 2021, le président Macron a fait état d'un certain nombre d'assertions scientifiques : "le variant Delta est trois fois plus contagieux que la première souche" ; "les vaccins divisent par 12 le pouvoir de contamination et évitent 95 % des formes graves" ; pourtant il faut "vivre avec le virus"... Toutes avaient pour objectif d'établir sa décision de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants, ainsi que la mise en place d'un passe sanitaire, qui correspond peu ou prou à une obligation vaccinale. En effet, les Francais non vaccinés ont de grandes chances - sous réserve de votes - de se voir interdire l'accès aux restaurants, bars, commerces, voyages, etc. Une des mesures les plus coercitives d'Europe.

macron mccullough
Pour autant, la charge de la preuve incombe à celui qui énonce un fait scientifique, mais Emmanuel Macron n'a pas eu le temps d'étayer son propos dans le cadre de son discours.

Nous avons donc demandé à un spécialiste, le Dr McCullough, qui a témoigné sous serment devant le Sénat américain de revoir chacune de ces assertions et de les commenter.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Message Urgent du Dr Sucharit Bhakdi : D-dimères et caillots suite à la vaccination

Le Dr Sucharit Bhakdi, médecin spécialiste en infectiologie et microbiologiste, a travaillé en tant qu'enseignant-chercheur pendant de nombreuses années, notamment au « Max Plank Institute », avant de prendre sa retraite.

sucharit bhakdi
Dans ces deux vidéos, il explique la réaction de notre système immunitaire face au Sars-CoV-2 et comment la vaccination détruit ce processus naturel :


... D-Dimères et caillots suite à la vaccination :
"Il y a 7 jours, j'ai reçu un appel"

Un collègue avait décidé de doser les D-Dimères avant et 7 jours après la vaccination (Adeno / ARNm).

"Je vous appelle parce que j'ai les résultats et qu'ils sont étonnants."

"Oui, il y a coagulation, même pour des symptômes légers"

"Cela se produit dans 10% des cas?"

"Non, plus"

"20% alors?"

"Non, plus"

"30%?"

"Non. Plus."

"Alors j'ai dit, on arrête tout de suite"

"C'est une nouvelle incroyablement importante."

Un groupe de médecins rassemble ces analyses et va les présenter.
« La bonne nouvelle aujourd'hui, c'est que des publications scientifiques viennent de paraître qui mettent un terme à tout ce narratif » :


Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Ambulance

« Risque accru » de rare maladie neurologique avec le vaccin de Johnson & Johnson

L'Agence américaine du médicament a mis en garde lundi 12 juillet contre un «risque accru» de développer le syndrome de Guillain-Barré, une rare atteinte neurologique, associé au vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson.


Commentaire : Suite à l'avertissement de l'Agence américaine du médicament, l'Agence européenne des médicaments (EMA) est en train d'analyser les données relatives à des cas de syndromes de Guillain-Barré chez des personnes ayant reçu le vaccon J&J. (midilibre)


johnson
© AFP 2021 Kamil Krzaczynski
Les autorités sanitaires américaines ont identifié 100 cas rapportés de personnes ayant développé le syndrome de Guillain-Barré, sur près de 12,5 millions de doses administrées du vaccin Johnson & Johnson.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Blackbox

Novavax, bientôt un vaccin « classique » contre la Covid ?

Beaucoup de personnes du grand public et du monde médical se méfient des vaccins à ARNm et à ADN anti-Covid car ils sont issus de nouvelles technologies. Qu'en est-il des vaccins « dits classiques »? Novavax™ (NVX-CoV2373, société basée aux USA) vient de publier les essais cliniques d'un vaccin nanoparticulaire à protéine recombinante et adjuvant Matrix-M®.
loik
Si ce vaccin est destiné aux « hésitants à la vaccination » et qu'il est présenté comme un vaccin classique, voici ce qu'il en est vraiment. Bonne lecture.

Ambulance

Robert Malone, pionnier des « vaccins à ARNm », déclare que « la protéine Spike native est toxique »

Robert Malone, biologiste moléculaire, épidémiologiste, spécialiste des maladies infectieuses et inventeur de la technologie de l'ARN messager, est notre invité pour un nouveau debriefing. Il est également consultant pour l'industrie et le gouvernement américain notamment pour le ministère de la défense.
Robert Malone
© Inconnu
Depuis la pandémie de Sras-CoV-2 et surtout depuis la mise en œuvre de la vaccination, le docteur Robert Malone reçoit beaucoup de messages du monde entier venus de scientifiques qui attirent son attention sur des phénomènes inquiétants que provoquent les différentes thérapies vaccinales génétiques contre le virus. Estimant qu'en tant qu'inventeur de la technologie de l'ARN messager, il a une certaine responsabilité morale, il décide d'accepter de répondre à la presse, aux médecins mais également aux patients victimes d'effets secondaires graves.

Dans la première partie de cette vidéo, Robert Malone revient en détail sur sa carrière de scientifique et sur l'histoire de l'invention de cette technologie de l'ARN messager il y a 30 ans. Jeune diplômé, il travaille dans un laboratoire qui s'intéresse aux rétrovirus chez les primates non-humains entraînant un syndrome d'immunodéficience ce qui l'amène rapidement à s'intéresser aux thérapies génique, pas seulement à l'ARN mais également à l'utilisation de vecteurs adénoviraux pour les vaccins.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :