Bienvenue à Sott.net
jeu., 28 juil. 2016
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Feu dans le Ciel
Carte

Fireball 4

Un météore traverse le ciel de la Californie

Plus de 125 personnes ont vu un météore dans le sud de la Californie le 26 avril à 21h40.


Fireball 5

Un brillant météore filmé au Brésil

Le 31 mars, un brillant météore a été filmé par le SONEAR meteor camera, une station astronomique du BRAMON.


Fireball 5

Un impressionnant météore en Espagne

Ce météore a été observé au-dessus de l'Espagne le 31 mars à 4h36. L'événement a été produit par l'impact d'un fragment cométaire avec l'atmosphère à une vitesse de 90 000 km/h.


Fireball 4

Un bolide traverse les cieux du Nord-Pas-de-Calais

Dans la nuit de vendredi à samedi, entre 22 h 30 et minuit, à Caudry et à Solesmes, des personnes ont assisté à un drôle de phénomène. Ils décrivent la chute d'un « gros objet en fusion », brève et silencieuse. Interpellé par ce qu'il a vu, un Caudrésien en a fait part à « La Voix du Nord » pour obtenir d'autres témoignages, voire des explications...

« Je viens de voir un gros objet en fusion venant du ciel tomber vers l'URMA de Caudry. Trop bizarre ! » Il est à peine plus de minuit, ce vendredi soir, quand Antoine poste ce message sur sa page Facebook. Depuis le pas de la porte de sa maison caudrésienne, en raccompagnant des amis, il vient tout juste d'assister à un phénomène étrange.

« On regardait tous dans la même direction, et on a vu une boule de feu tomber du ciel. À vue de nez, on aurait dit que ça se passait au niveau du talus situé derrière l'URMA. » À vol d'oiseau, Antoine habite « à deux cents mètres » de l'université des métiers de l'artisanat.

Fireball 2

Une boule de feu au-dessus de Grenade

Le 20 mars à 23h36 heure locale, une boule de feu a été filmé au-dessus de Grenade.


Fireball 4

Deux comètes passent près de la Terre les 21 et 22 mars : plus courte distance depuis 246 ans


Parcours de 252P/Linear dans le ciel boréal entre le 24 mars (juste au-dessus de l’horizon) et le 20 avril (tout en haut). À noter que le 30 mars, la Lune gibbeuse décroissante s’affichera à côté — Crédit : Chris Marriott, SkyMap
Exceptionnel : les 21 et 22 mars, deux petites comètes vont passer à proximité de la Terre en toute sécurité. L'une à quelque 5,4 millions de km et l'autre à 3,5 millions de km. On n'avait pas vu ça depuis 246 ans ! Découverte en janvier 2016, P/2016 BA14 est vraisemblablement liée à 252P/Linear qui la précède de quelques heures.

Il y a deux ans et demi, C/2012 S1 Ison présentait un fort potentiel pour devenir la comète du siècle. Mais les espoirs se sont malheureusement évaporés avec l'astre lors de son passage à moins d'un million de kilomètres du Soleil. Si elle avait survécu, sans doute que, vu de la Terre, le spectacle aurait été magnifique au cours des jours suivants. Mais comme ces petits corps venus des confins du Système solaire ont des comportements imprévisibles, il y a souvent des surprises. Bonnes ou mauvaises.

252P/Linear pourrait en être une bonne. Ces dernières nuits, ses observateurs ont vu sa luminosité être multipliée par 100, passant ainsi de la magnitude 11 à la magnitude 6. Autrement dit, si on se trouve dans certaines régions de l'hémisphère sud où l'astre est actuellement visible, se frayant un chemin à travers des constellations proches du pôle, on pourrait apercevoir sa pâle lueur à l'œil nu (c'est plus facile avec une paire de jumelles). Des astronomes amateurs qui la suivent de près rapportent que depuis le 7 mars, elle a gagné une demi-magnitude chaque jour et, cela va de pair, sa chevelure ne cesse de s'étendre... C'est plutôt encourageant, car elle vient de passer le point de son orbite de 5,3 ans le plus proche du Soleil (périhélie). Le 15 mars en effet, un peu moins d'une unité astronomique - la distance moyenne entre la Terre et le Soleil - la séparait de notre étoile. Son activité est à son paroxysme pour les prochains jours. Et tant mieux...

Fireball 3

Un météore aperçu au-dessus de la Belgique et de l'Angleterre

Si vous étiez sur la route très tôt ce jeudi matin, vous avez peut-être été témoin d'un étrange phénomène dans le ciel. Une sorte de "lumière verte", comme nous l'ont décrit plusieurs auditeurs de Vivacité, habitant un peu partout en Wallonie. C'était vers 4h15. Nous avons mené l'enquête et l'événement n'a rien de paranormal. Il n'a rien à voir non plus avec la Saint-Patrick, comme ont pu le titrer les médias anglais.

Le phénomène n'a duré que quelques secondes. Ramazan était à hauteur de Crisnée, en Province de Liège: "J'ai vu une boule jaune au départ qui est devenue verte avec des traînées jaune. Cela a duré 5 secondes puis je ne l'ai plus vue. A ce moment-là, j'avais beaucoup de pression dans ma tête mais c'était beau à voir" nous explique-t-il.

Des interrogations auxquelles Rodrigo Alvarez, peut facilement répondre. Il est le directeur du planétarium de Bruxelles: "Cette lumière verte était certainement un bolide, qu'on appelle aussi météore ou petit caillou, qui a traversé le ciel et est rentré dans l'atmosphère. En entrant, à cause des frottements, il se consume et devient très brillant dans le ciel".

Fireball 2

Un météore déchire le ciel au-dessus de la mer Noire

© Youtube/asteroid457
Un météore brillant à déchiré le ciel au-dessus de la mer Noire et a été capturé par la station d'observation vidéo à Mayaki et Odessa, Ukraine le 9 mars 2016.

Fireball 2

De mystérieuses boules de feu rayonnantes déconcertent les habitants de Las Vegas

Quelle était cette brillante lumière brûlante frappant le ciel de Las Vegas et de la Californie du Nord le 6 mars 2016 ?

Elle ressemble à une boule de feu géante se désintégrant dans le ciel ... Mais attendez une minute ...

Fireball 5

L'astéroïde 2013 TX68 passera près de la Terre le 8 mars

Avec 30 mètres de diamètre, il fait à peu près la taille d'une maison. L'astéroïde 2013 TX68 doit passer près de notre planète mardi 8 mars, indique la Nasa dans un communiqué (en anglais). L'agence spatiale américaine avait dans un premier temps prévu le passage de l'objet céleste à proximité de la Terre pour le samedi 5 mars.

Pas de panique : le risque de voir 2013 TX68 s'écraser sur le sol terrestre est nul. Après avoir recalculé sa trajectoire, le centre d'études de la Nasa a estimé que l'astéroïde devrait passer à environ 5 millions de kilomètres de la surface terrestre. "Il reste toujours une chance de le voir s'approcher davantage, mais certainement pas à moins de 24 000 kilomètres", précise la Nasa.