Bienvenue à Sott.net
sam., 16 déc. 2017
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Biohazard

Des emballages alimentaires qui nous empoisonnent


Commentaire: Les pâtes, le riz et les légumes secs ne sont pas trop en odeur de sainteté, ici, sur Sott : inflammatoires, bourrés d'hydrates de carbone, affublés de nutriments peu assimilables, contaminés aux pesticides et aux OGM. Il fallait bien un emboitâge à la hauteur. Chose faite, découvrons-nous, avec des emballages saturés de produits chimiques qui imprègnent, au fil du temps, des aliments déjà particulièrement médiocres. Heureusement, et comme d'habitude, l'Anses va nous pondre une petite norme, une mesurette, un seuil. Qui nous diront que, magiquement, que nous n'avons plus rien à craindre de ces poisons que nous avalons quotidiennement, puisque les industriels sont pleins de bonne volonté, les scientifiques tout à fait honnêtes, les réglementations imprimées noir sur blanc, en bonne et due forme.

Encore une fois, on pourra prendre la mesure de l'incommensurable absurdité de notre situation, liée à une époque qui nous voit mourir, littéralement, de notre nourriture...

contamination
© Inconnu
L'agence de sécurité sanitaire a mis en évidence les risques liés aux huiles minérales et incite les fabricants à adopter de nouveaux procédés.

Pâtes, riz ou lentilles sont des produits de consommation courante, a priori sains. Pourtant, selon la manière dont ils ont été conditionnés, ils pourraient s'avérer nocifs pour la santé. Dans un avis publié le 9 mai, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a en effet révélé que les huiles minérales présentes dans les encres et adhésifs des conditionnements en papier et en carton se répandent dans les aliments qui se trouvent au contact de l'emballage.

Deux catégories d'huiles constituées d'hydrocarbures sont dans le collimateur des experts : les MOAH (« mineral oil aromatic hydrocarbons ») et les MOSH (« mineral oil saturated hydrocarbons »). « Compte tenu du caractère génotoxique et mutagène mis en évidence pour certains MOAH, l'Anses estime qu'il est nécessaire de réduire en priorité la contamination des denrées alimentaires par ces composés », écrit l'Agence dans un communiqué. Avant de mener des études complémentaires pour déterminer la composition exacte de ces huiles minérales, les auteurs du rapport appellent les fabricants à agir pour « limiter l'exposition du consommateur ». Comme première mesure, l'organisme public suggère « d'utiliser des encres, colles, additifs et auxiliaires technologiques exempts de MOAH dans le procédé de fabrication des emballages en papier et carton ».

Cheesecake

Le sucre, cette calamité qui détruit notre santé


Commentaire: L'industrie du sucre, c'est démontré, a magouillé pour que ce dernier soit considéré comme inoffensif. Le mensonge, par la suite, va bien plus loin : le sucre est devenu indispensable au bon fonctionnement de notre corps ; sans lui, point d'énergie. Devenant, ainsi, bon pour la santé. Bien sûr, les maladies liées à la consommation de sucre n'ont pas cessé de progresser. Il a donc fallu, dans la foulée et à l'aide de scientifiques sans scrupules, trouver un coupable : le gras. Celui-ci, qui était réellement bon pour nous, est devenu mauvais. En regardant de plus près la genèse de cette manipulation, on se rend compte qu'il suffit de peu pour qu'une conspiration, appelons les choses par leur nom, aboutisse et ait des conséquences incalculables pour la population toute entière. Car il s'agit bien de cela, et « il n'est pas exagéré de dire que le sucre, qui joue un rôle majeur dans l'apparition et le développement des maladies qui nous éreintent, est l'un des fléaux de l'humanité. Au même titre que les criminels de guerre que l'on juge pour leurs actes d'une gravité particulière, ne devrait-on pas condamner ces mêmes industriels et scientifiques corrompus qui ont décidé, par avidité, d'assujettir leurs semblables à la tyrannie du goût sucré ? Une tyrannie prenant la forme d'une dépendance entraînant la mort à court, moyen ou long terme, c'est selon. »

La calamité du sucre, plus en détail :

brain
© Inconnu
Chez les plus de 65 ans, une personne sur neuf est atteinte de la maladie d'Alzheimer, et on estime que la maladie est aujourd'hui la troisième cause de décès aux États-Unis, après les maladies cardiaques et le cancer. Des recherches de plus en plus nombreuses suggèrent qu'il y a un lien très étroit entre votre alimentation et votre risque de développer la maladie d'Alzheimer, par des voies similaires à celles qui provoquent le diabète de type 2.

Contrairement aux idées reçues, votre cerveau n'a pas besoin de glucose, et fonctionne même mieux en brûlant d'autres types de carburants, en particulier les cétones, que votre corps produit en réaction à la digestion des bonnes graisses. Selon certains experts, comme le Dr. Ron Rosedale, la maladie d'Alzheimer, ainsi que d'autres maladies du cerveau, seraient dues en grande partie à l'utilisation constante de glucose par le cerveau, comme source de carburant.

La maladie d'Alzheimer avait été provisoirement surnommée « le diabète de type 3 » début 2005, lorsque les chercheurs ont découvert qu'en dehors du pancréas, le cerveau aussi produit de l'insuline, et cette insuline cérébrale est nécessaire à la survie des cellules du cerveau.

Calendar

Elle arrête le sucre pendant un an, voici ce qui s'est passé

Danièle Gerkens

Six kilos de moins sur la balance, réduction de la cellulite, sinusites moins fréquentes... Danièle Gerkens, journaliste santé au magazine ELLE, a décidé de se priver de sucre pendant une année. Elle en dévoile les bénéfices dans un livre.


Commentaire : Le sucre n'était pas totalement banni de son régime puisqu'elle mangeait des fruits.


Megaphone

Prochain scandale sur le danger du stérilet hormonal Mirèna

C'est peut-être le début d'un scandale sanitaire mondial, avec des milliers de plaintes en Espagne, aux Etats-Unis, contre les effets secondaires délétères du stérilet hormonal Mirèna. En France, des témoignages arrivent par centaines chaque jour sur Internet, alors que l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé commence à reconnaître les effets secondaires du contraceptif des laboratoires Bayer.

sterilet
© Inconnu
Le stérilet Mirèna
"J'ai commencé à avoir des vertiges, puis à déprimer (...) Je me sentais très mal, déprimée, j'avais des douleurs dans un sein, j'ai demandé à mon gynécologue si ça pouvait être en lien avec mon Mirèna, il m'a dit que non, et que la déprime était purement psychologique (...) J'avais de grosses migraines, et plus de libido, des crises d'angoisse qui se déclenchaient sans aucune raison explicable, ma gynéco m'a dit que c'était normal à mon âge, qu'il ne fallait pas m'inquiéter..."

Commentaire: Avant de prendre un quelconque médicament ou de « subir » une intervention chirurgicale, il faut absolument, pour notre santé et notre survie, lire la notice/prospectus avec liste des effets dits « secondaires ». Ces effets ne sont pas imaginaires. Donc puisqu'ils risquent d'advenir, nous devons, en tant que patients, en être bien informés.

Il est de notre responsabilité d'obtenir - en questionnant ou en s'informant - toutes les informations sur une action qui peut nuire à notre santé. Il y a toujours d'autres alternatives et, là aussi, il est de notre responsabilité individuelle de les chercher afin d'être amenés à prendre les bonnes décisions.




Health

Des nanoparticules d'or pour soigner le cancer ?

L'or, matériau aux propriétés exceptionnelles, est utilisé pour créer des bijoux, mais aussi - on le sait moins - pour combattre le cancer. Plusieurs essais cliniques se déroulent actuellement aux États-Unis chez des patients traités à l'aide de nanoparticules d'or. Sous sa forme naturelle, l'or est un métal jaune, inerte chimiquement et inoxydable, ce qui fait de lui un matériau noble qui ne se dégrade pas au cours du temps. Ces propriétés, alliées à sa facilité à être façonné, en font le matériau de choix des joailliers.

Nano Particles
© Matthias Kulka/Corbis
L'or possède d'autres propriétés remarquables à l'échelle nanométrique, c'est-à-dire du milliardième de mètre. À cette échelle, les particules d'or prennent des couleurs variables, en fonction de leur forme et de leur taille. Cette propriété est utilisée depuis l'Antiquité pour colorer les verres et les faïences en leur donnant par exemple une couleur rubis intense. Lorsque les nanoparticules d'or sont éclairées par une source lumineuse, les électrons de conduction du métal sont excités par l'onde lumineuse et se mettent à osciller. Cette oscillation est particulièrement intense pour une couleur particulière du spectre lumineux. On parle alors de résonance.

En changeant la forme ou la taille des nanoparticules, il est possible de choisir la fréquence de résonance pour laquelle l'interaction avec la lumière est maximale. Les nanoparticules se comportent alors comme de minuscules antennes très efficaces et, bien qu'extrêmement petites et diluées, elles sont pourtant à l'origine des couleurs vives de nombreux vitraux. Une conséquence de cette interaction intense avec la lumière incidente est de provoquer un échauffement des nanoparticules. C'est cette propriété remarquable qui est à l'origine de l'utilisation des nanoparticules dans de nouvelles thérapies contre le cancer. Le principe est de détruire les tumeurs par photothermie, c'est-à-dire de chauffer localement les tumeurs « décorées » de nanoparticules d'or en les éclairant.

Commentaire: Le mieux est encore bien-sûr de prévenir plutôt que d'avoir à soigner. Nourriture, iode, gestion du stress...


Health

Dormons pour être plus éveillé !


Commentaire: Nous passons quelques dizaines d'années à dormir, dans notre vie. Si l'on est privé d'air, nous mourrons en quelques minutes ; si l'on est privé d'eau, en quelques jours ; privés de sommeil -le record officiel étant de 11 jours- l'issue devient probablement fatale passé ce délai. Le manque de nourriture, quant à lui, est gérable sur plusieurs semaines... On comprend donc l'importance que revêt le sommeil dans notre existence d'être humain. Comme de bien entendu, notre mode de vie moderne nous incite à négliger constamment ce qui est indispensable à notre bien-être, si ce n'est à notre survie, comme on l'a vu précédemment. Notre air est pollué, notre eau, souillée, notre nourriture, dégénérée. Il va de soi que notre sommeil est impacté, lui aussi ; sa fonction réparatrice, entre autres fonctions, largement diminuée : stress, bruit, lumières artificielles, champs electro-magnétiques perturbateurs, tout est là pour que nous ne puissions plus nous reposer convenablement.

Parmi les innombrables effets délétères du manque de sommeil, il y a cette altération de notre perception de la réalité qui est alarmante :
Les premiers symptômes qui se manifestent sont les troubles de l'humeur, comme une irritabilité et une irascibilité croissantes, la bipolarité et l'indifférence à l'environnement avec le désir de rester seul. Vient ensuite l'instabilité psychomotrice. La personne ne peut rester immobile, éprouvant le besoin de se déplacer, de changer de place, de position (debout, assis). De ce fait, elle a des difficultés à fixer son attention. Puis, apparaissent les troubles de la sphère visuelle (hallucinations, changement de forme des objets...), des troubles somoesthésiques (fourmillements, augmentation de la sensibilité à la douleur), auditifs (sifflements, bruits lointains...). Finalement, les chercheurs ont mis en avant des troubles plus graves et dangereux pour la santé : une désorganisation de la pensée (délai de réflexion augmenté, amnésies, confusion, désorientation), de nombreux troubles végétatifs (tachycardie, hyperthermie, sensation de faim...). De plus, la perception temporelle est modifiée. Ici.
Au vu de ce qui nous est tombé dessus récemment en France, nous avons sans doute tous besoin d'une bonne cure de sommeil, n'en doutons pas.

repos
© Istock
Un bon sommeil est l'un des piliers du bien-être, sans lequel vous ne pouvez pas être en parfaite santé. Un sommeil perturbé peut augmenter vos risques de contracter de nombreuses maladies et troubles, notamment :
  • Des maladies cardiaques
  • Des ulcères d'estomac
  • Des troubles de l'humeur comme la dépression
  • Le cancer
De nombreux facteurs peuvent contribuer à un mauvais sommeil, notamment les carences en vitamines et minéraux. Un article de LiveScience sur le sujet met en avant trois nutriments associés à trois troubles courants du sommeil. J'y ajouterais la mélatonine, qui est à la fois une hormone et un antioxydant :
  • Une carence en magnésium peut provoquer des insomnies
  • Un manque de potassium peut entraîner des difficultés à rester endormi toute la nuit
  • La carence en vitamine D est associée à une somnolence diurne excessive

Roses

Maca trésor des Andes : l'anti-fatigue au naturel

Le Maca (Lepidium meyenii) est le tubercule d'une plante vivace qui pousse dans les Andes Péruviennes, à une hauteur de 3000 à 4500 mètres au-dessus du niveau de la mer. La population indigène au Pérou utilisait le Maca comme aliment et plante médicinale avant même l'époque des Incas.

maca
© Inconnu
Le Maca
Ce parent robuste de la pomme de terre pousse dans un climat de soleil intense et de vents violents. Pourtant, il réussit à survivre et peut-être la force du Maca vient-elle de sa résistance ? La ténacité de cette plante a fait que sa culture s'est maintenue dans une région qui serait autrement reléguée à l'élevage des moutons et des lamas.

Brain

Soyons un peu moins psychotiques, avec les huiles de poissons


Commentaire: A voir l'état de la planète, notre aliénation mentale ne fait plus aucun doute. On peut donc user et abuser de bons acides gras d'origine animale qui permettent à notre cerveau de mieux fonctionner, et donc de mieux appréhender la réalité. C'est bien à cette dernière, peu reluisante, qu'il convient de prêter attention : la déliquescence de nos sociétés n'est-elle pas celle avant tout de notre corps et notre esprit ? La destruction que nous semons autour de nous n'est-elle pas celle initiée, en premier lieu, à l'intérieur de nous et envers nous-même ? Ainsi devient-il possible, c'est une bonne nouvelle, de renverser la vapeur. En acquérant les connaissances nécessaires à la prise de conscience que notre corps et notre esprit ne font peut-être qu'un ; en sachant qu'il y a des règles à respecter pour que ceux-ci fonctionnent bien. Force et liberté regagnée par nos assiettes ? Cela semble être en partie possible.

santé mentale
© Inconnu
En 1999, le Dr. Andrew Stoll, psychiatre à Harvard, a publié une étude montrant que les acides gras oméga-3 améliorent le cours de la maladie chez les personnes atteintes de trouble bipolaire. En 2001, il a publié le livre The Omega-3 Connection, qui est l'un des premiers ouvrages à avoir attiré l'attention et à avoir appuyé l'utilisation des acides gras oméga-3 pour traiter la dépression.

Aujourd'hui, plus de dix ans plus tard, des recherches supplémentaires ont été menées qui soutiennent l'importance des acides gras oméga-3 pour la santé mentale, notamment une étude qui pourrait se révéler révolutionnaire et qui a été présentée en novembre 2014 à l'International Early Psychosis Conference (Conférence Internationale sur les premiers stades de la Psychose) à Tokyo, au Japon. Si l'un de vos proches est atteint d'une forme quelconque de psychose ou présente des signes d'un trouble éventuel, une supplémentation en acides gras oméga-3 d'origine animale peut représenter une forme de traitement efficace et sans danger.

Health

Le corossol, un fruit aux propriétés anti-cancérigènes

corossol fruit
Le corossol est un fruit issu du corossolier, arbre originaire d'Amérique tropicale et d'Afrique très apprécié pour son goût sucré et ses nombreuses vertus thérapeutiques. Riche en nutriments, il possède de nombreuses propriétés médicinales notamment la prévention de certains cancers. C'est la raison pour laquelle de nombreux phytothérapeutes et compagnies pharmaceutiques s'y intéressent. Le corossol regorge de bienfaits

Ce fruit peut peser jusqu'à cinq kilos et mesurer jusqu'à trente centimètres ; son écorce verte est piquée d'épines et sa chair pulpeuse est blanche (attention aux graines noires elles sont indigestes). Sa forte teneur en glucides en fait un fruit sucré goûteux riche en fibre, en minéraux et en vitamine C qui facilite l'absorption de fer. Il est possible de le consommer en salade de fruits, en jus ou en sorbets, en veillant à bien le peler et retirer les graines.

Le corossol possède de nombreuses propriétés curatives grâce aux acides animés, aux vitamines et aux minéraux qui le composent et qui en font un allié thérapeutique naturel de taille. Le corossol permet de lutter contre l'insomnie, la dépression et les troubles nerveux. Il agit également comme un antibactérien efficace, un antifongique, et un stimulant pour le cœur. C'est également un puissant diurétique et un bon régulateur des fonctions de l'organisme utilisé pour nettoyer le foie et équilibrer le taux de glycémie dans le sang. Il agit aussi sur le plan digestif en facilitant le transit et en luttant contre les spasmes.

Les feuilles du corossolier, consommées en infusion, favorisent la digestion, soulagent la diarrhée et luttent contre les insomnies ; macérées dans de l'eau tiède, elles peuvent être utilisées comme un pansement pour soulager les brûlures.

Elles sont également reconnues pour leurs propriétés préventives concernant certains cancers.

Commentaire: La fiche Wikipedia du Corossol : https://fr.wikipedia.org/wiki/Corossol


SOTT Logo Media

Ce que vous ne saviez pas sur l'iode - mais qui pourrait sauver votre vie !

iodine
De tous les éléments connus à ce jour comme essentiel à la santé humaine, l'iode est facilement le plus mal compris et le plus redouté. Pourtant l'iode est le plus sûr de tous les oligo-éléments essentiels. C'est le seul qui peut être administré en toute sécurité pendant de longues périodes de temps à des doses élevées, aussi longtemps que nous comprenons les bases de ce traitement et savons comment adapter la dose à nos besoins. Chaque individu est unique - ainsi tout le monde aura des exigences différentes en ce qui concerne l'iode ou les co-facteurs.