Covid


Folder

#COVID19 : Un cabinet d'avocats somme le ministre de la Santé de produire des preuves des commandes de masques et de tests

surgical mask
Représentés par le Cabinet Di Vizio, 92 professionnels de santé représentant le collectif C19 ont adressé aujourd'hui une sommation interpellative au ministère des Solidarités et de la Santé pour recevoir :·les contrats et « commandes » de masques, quel que soit leur type, qui ont été conclus par l'État depuis le 20 décembre 2019 ; -les contrats relatifs aux tests de dépistage du COVID-19, qui ont été conclus par l'État depuis 20 décembre 2019.

En effet, qu'ils soient infirmiers, praticiens hospitaliers, chirurgiens-dentistes, urgentistes ou encore médecins généralistes, ils sont tous inquiets de ne pas voir les masques et les tests arriver, en quantité, malgré les annonces de l'État.

Or, comme l'indiquait Olivier Véran lui-même dans son tweet du 3 mars , « à tous ceux qui ont été en contact rapproché avec un malade, et notamment aux professionnels de santé ».


Quant aux tests, leur usage massif est recommandé par l'Organisation Mondiale de la Santé.

Il est ainsi urgent de pouvoir en disposer pour faire face efficacement à la pandémie en France.

Stormtrooper

Coronavirus : un homme porte plainte pour violences policières en Essonne, après un contrôle durant le confinement

Ce salarié d'Amazon, interpellé mardi après avoir tenté d'échapper aux policiers, a déposé plainte notamment pour "violences volontaires aggravées".

Essonne
Un jeune homme qui accuse des policiers de "violences aggravées" lors d'un contrôle lié au confinement aux Ulis (Essonne) a porté plainte, vendredi 27 mars, auprès du parquet d'Evry, a-t-on appris auprès de l'avocat du jeune homme.

La plainte contre X, que l'AFP a pu consulter, a notamment été déposée pour "violences volontaires aggravées par personne dépositaire de l'autorité publique, en réunion, avec usage ou menace d'une arme" et "non-assistance à personne en danger".

Il n'avait pas son attestation sur lui

Mardi 24 mars en fin d'après-midi, Sofiane, agent logistique chez Amazon et habitant des Ulis, se rendait du domicile de son père à celui de sa mère avant de se rendre à son travail de nuit, selon le récit de cette dernière.

"Le tort qu'il a eu, c'est de partir en courant lorsqu'il a vu les forces de l'ordre. Il a expliqué qu'il avait fait ça parce qu'il avait peur de se faire tabasser et qu'en plus, il n'avait pas son attestation sur lui", raconte sa mère, Aïcha.

Violences policières, encore

Bad Guys

SOTT Focus: Dépression nerveuse de masse : des millions d'américains au bord du gouffre tandis qu'une pandémie de stress ravage la société


Commentaire : Cet article que nous avions publié il y a 7 ans, est ô combien d'actualité et amène à une vision complémentaire devant l'épidémie virale que nous traversons actuellement.

Il s'agit ici d'une autre pandémie : celle du stress et de la dépression de masse. Le confinement planétaire actuel exacerbe le niveau de stress d'une manière inédite jusqu'ici. En outre, les conseils prodigués dans l'article sont plus que jamais vitaux.

Fort heureusement pour nous, nous ne sommes pas démunis face a ce stress qui tue ; nous avons même un champ d'action assez vaste. La région de l'hippocampe peut-être protégée, voire même stimulée — au niveau de la production de neurones, par exemple par la pratique du sport (même chez soi à défaut de pouvoir le faire à l'extérieur) — , d'une diététique appropriée et/ou de la méditation. Quelques pistes : Bonne lecture !


En tant que médecin, je peux vous dire que le stress a atteint des niveaux pandémiques, même si beaucoup se retiennent de se l'avouer ou à leurs pairs.
Image
La population américaine représente cinq pour cent de la population mondiale, pourtant, les deux tiers des médicaments psychiatriques utilisés dans le monde entier leur sont prescrits. Si ce n’est pas un signe de menace d’effondrement de la santé mentale, nous ne savons pas ce que c’est !
Notre préjugé de normalité nous empêche de prendre en compte que des dizaines de millions de personnes dans les pays occidentaux tombent comme des mouches de maladie, de dépression et d'autodestruction. Je suis tombée sur cet article de David Kupelain, à propos de la santé des Américains et je suis d'accord avec certaines des observations faites au sujet de l'état désastreux des choses :
  • une nouvelle recherche percutante des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) [Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies - N.D.T.] montre qu'un lycéen sur cinq a été diagnostiqué aux États-Unis avec le TDAH [Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité - N.D.T.], et de même une nouvelle étude étendue des résidents de New York, montre, malheureusement, qu'un préadolescent sur cinq - des enfants âgés de six à douze ans - ont été médicalement diagnostiqués avec soit le TDAH, l'anxiété, la dépression ou le trouble bipolaire ;
  • une nouvelle recherche conclut que le stress rend les gens vulnérables à une maladie grave, et un nombre croissant d'études confirment maintenant que le stress chronique joue un rôle important dans la progression du cancer, le deuxième plus grand tueur du pays. Le plus meurtrier de tous - la maladie cardiaque, qui provoque un décès sur quatre aux États-Unis - est également connu pour être causé par un énorme facteur de stress ;
  • de façon incroyable, onze pour cent de tous les Américains âgés de douze ans et plus prennent actuellement des antidépresseurs ISRS [Inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine - N.D.T.] - ces médicaments psychotropes très controversés avec l'étiquette d'avertissement « tendances suicidaires » de la FDA [Food and Drug Administration - Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux - N.D.T.] et de corrélation inquiétante avec les tireurs de l'école [référence est faite à la tuerie de l'école primaire de Newtown - N.D.T.]. Les femmes sont particulièrement sujettes à la dépression, avec un stupéfiant vingt-trois pour cent de toutes les femmes américaines de quarante à soixante ans - presque une sur quatre - qui prennent des antidépresseurs, selon une importante étude menée par la CDC ;
  • ajoutez à cela des dizaines de millions d'utilisateurs de tous les autres types de médicaments psychotropes, y compris (il suffit d'en choisir un) les 6,4 millions d'enfants américains entre quatre et dix-sept ans, diagnostiqués avec le TDAH, et à qui l'on prescrit du Ritalin ou des psychostimulants similaires. Ajoutez à cela les vingt-huit pour cent des adultes américains ayant un problème d'alcool, c'est plus de soixante millions, plus les vingt-deux millions qui consomment des drogues illicites comme la marijuana, la cocaïne, l'héroïne, les hallucinogènes et les inhalants, et bientôt une image émerge d'une nation de drogués, avec des centaines de millions de dépendants d'une substance toxique ou autre - légale ou illégale - pour « aider » à faire face au stress et aux problèmes de la vie.

Commentaire: Voir aussi :


Books

Osez affronter des grandes oeuvres littéraires pendant le confinement ... qui risque de s'allonger, profitez-en !

Le confinement imposé pour endiguer l'épidémie de coronavirus devrait durer six semaines, voire plus, estiment les médecins. Dans ce contexte, avez-vous pensé à ces livres auxquels vous n'avez jamais osé vous attaquer parce qu'ils sont très longs, ou parce qu'ils ont la réputation d'être difficiles ? C'est le moment où jamais de s'y plonger, ou de s'y replonger.
llll
Pour ceux qui ont la chance de s'ennuyer durant cette période de confinement, on a sélectionné huit livres qui réclament d'avoir du temps devant soi. Vous pouvez retrouver ces livres en version numérique, la plupart sont libres de droits, donc trouvables en accès libre. Pour les autres, sur les sites de vos librairies.

Corona

Conte de Pâques

Or doncques, il advint que le royaume du jeune et sémillant monarque Manu-Henri III et de la reine-mère Catherine de Macaron fut frappé par la peste venue des Indes et du Royaume de Siam. Les sujets de Sa Majesté n'en mouraient pas tousse, mais tousse étaient frappés.
raoult
© Maxppp - Valérie VrelLe professeur Didier Raoult, directeur de l'IHU à Marseille
Le couvre-feu fut bientôt déclaré sans que cela ralentît la diffusion du fléau : en effet, dans les faubourgs des grandes cités du royaume, les jeunes revêtus de houseaux Nike et portant un chaperon en guise de couvre-chef continuaient à circuler en toute impunité pour se livrer à leurs activités favorites — pillages, commerce de poudre du Levant, incendie de carrosses et lapidation de la maréchaussée — sous l'œil paternel et bienveillant des magistrats.

Comme le royaume manquait de gantelets et de heaumes pour se protéger des miasmes mortels, le nombre des victimes s'accroissait chaque jour, surtout parmi les vieillards déjà affaiblis par le jeûne consécutif à la baisse des retraites décidée par Sa Majesté, dans sa grande sagesse.

Devant l'urgence de la situation, le royaume réagit comme il l'avait toujours fait : on convoqua les États Généraux des carabins chargés de nommer commissions et sous-commissions afin d'aboutir à la constitution d'un collège d'experts qui rendrait un rapport préliminaire d'ici 2 à 3 ans.

Commentaire: Le prof. Raoult confirme que son traitement contre le coronavirus fonctionne et qu'il reçoit des menaces


Attention

La peur engendrée par le battage médiatique sur le Covid-19 pourrait précipiter la mort de personnes vulnérables

suicide covid
La peur irrationnelle et généralisée de la pandémie de Covid-19 génère son lot de victimes, à un rythme parfois plus effrené que la maladie elle-même. Une infirmière italienne a récemment rejoint les rangs toujours plus nombreux des suicidés du Covid-19.

Daniela Trezzi, une infirmière travaillant dans une unité de soins intensifs à l'hôpital San Gerardo, en Lombardie - région durement touchée par le virus - s'est suicidée dimanche dernier après avoir été testée positive au Covid-19 début mars. Elle était terrifiée à l'idée d'avoir pu infecter les patients qu'elle tentait désespérément de sauver, a déclaré la Fédération nationale des infirmiers d'Italie dans un communiqué publié le mardi 24 mars à la suite du décès de l'infirmière. Trezzi était en quarantaine depuis le 10 mars, date de son diagnostic.

La terreur de répandre le Covid-19

Il n'est pas difficile d'imaginer qu'une mise en quarantaine soudaine et prolongée, en particulier lorsqu'elle fait suite à des journées et des nuits de travail longues et éreintantes passées au chevet des malades, ait pu entraîner l'infirmière dans un cycle toxique d'auto-culpabilisation et de remords. Les autorités ont ouvert une enquête, mais même les plus résistants d'entre nous, psychologiquement parlant, peuvent être rapidement minés par des conditions d'isolement extrême ; ce n'est pas sans raison que, dans presque tous les pays, le confinement solitaire est interdit en milieu carcéral, pour motifs humanitaires.

Commentaire: Lire aussi : « Le confinement va entraîner une hausse des comportements agressifs et des suicides » - Entretien avec Hélène Romano, psychologue


Cult

L'ancien premier ministre britannique Gordon Brown appelle à un gouvernement mondial pour lutter contre le coronavirus

Et voilà... c'était écrit. Et c'est encore la même chanson : sous prétexte d'une réponse mondiale « coordonnée », il faudrait abolir la souveraineté d'Etats pourtant parfaitement aptes à se coordonner quand on ne leur met pas de bâtons dans les roues... OD

Gordon Brown
L'ancien Premier ministre du Royaume-Uni Gordon Brown a appelé les dirigeants mondiaux à créer « une forme temporaire de gouvernement mondial » pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

M. Brown souhaite que des organisations internationales comme l'OMS (Organisation mondiale de la santé) et l'ONU soient dotées de pouvoirs exécutifs qui l'emporteraient sur la souveraineté nationale dans le cadre d'un nouveau système supervisé par les dirigeants mondiaux et les experts de la santé. Il a déclaré :
« Ce n'est pas quelque chose qui peut être traité dans un seul pays », a-t-il déclaré. « Il faut une réponse mondiale coordonnée ».
Un groupe de travail international « veillerait à ce que les efforts des banques centrales soient coordonnés », aiderait à trouver un vaccin et empêcherait les profits, selon M. Brown, qui souhaite que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international reçoivent plus d'argent et de pouvoir. Il a poursuivi :

Health

Les médias occidentaux discutent de la recherche d'un vaccin contre le coronavirus par les grandes entreprises pharmaceutiques tout en ignorant l'utilisation de la vitamine C pour sauver des vies en Chine

Les médias occidentaux discutent de la recherche d'un vaccin contre le coronavirus par les grandes entreprises pharmaceutiques tout en ignorant l'utilisation de la vitamine C pour sauver des vies en Chine.
vitamine C
Note de SLT : les méta-analyses concernant l'utilisation de la vitamine C dans la septicémie n'ont pas montré d'efficacité probante (voir ci-dessous). On manque pour le moment d'essais cliniques suffisants pour juger de l'efficacité clinique dans le traitement du coronavirus. Comme pour la chloroquine, plus d'études devraient être publiées pour juger d'une éventuelle efficacité.

Lire aussi :
- Live Science Pourquoi la vitamine C ne renforce pas votre système immunitaire contre le coronavirus
Les essais cliniques utilisant une thérapie à haute dose de vitamine C en Chine sont ignorés par les médias occidentaux. Les hôpitaux de New York utilisent désormais la thérapie à la vitamine C pour traiter les patients atteints de coronavirus.

Il ne se passe pas un jour sans que les médias n'en disent long sur la course de l'industrie pharmaceutique au secours de l'humanité dans sa recherche d'un vaccin contre le coronavirus. Plus de 40 entreprises sont actuellement à la recherche d'un vaccin. Collectivement, elles dépensent d'énormes sommes d'argent, soutenues par l'argent des contribuables. Les estimations concernant la date de production d'un vaccin varient énormément, mais la plupart des estimations s'accordent à dire que cela ne se produira probablement pas cette année. Il va sans dire que le premier à commercialiser un vaccin utilisable devrait rapporter des milliards de dollars.

Clipboard

Le décompte des cas de Covid-19 par l'IHU de Marseille

décompte cas coronavirus, Marseille, Raoult
© IHU Marseille
Retrouvez sur notre site, à partir de demain, le Southern France Morning Post : mise à jour quotidienne de la situation épidémique dans le Monde et à Marseille. Ici, la situation au 26 mars 2020. @SCMPNews

Le Tweet :

Water

Coronavirus : du chlore en plus rajouté dans l'eau potable, danger pour la santé ?

La Société des eaux de l'Ouest parisien a augmenté la dose pour lutter contre le virus au moment du lavage des mains.

Water study
© AFP Photo/Alastair Pike
Depuis quinze jours, la Société des eaux de l'Ouest parisien (SEOP), fournisseur de l'eau potable de plus d'un million d'usagers franciliens a augmenté la dose de chlore dans l'eau du robinet. « Nous avons anticipé une diminution de la consommation avec l'arrêt de nombreuses entreprises, explique François Doussin, directeur général de la SEOP. L'eau reste plus longtemps dans les canalisations des clients, le chlore permet de garantir sa qualité. »

La contamination de l'eau potable par le Covid-19 est improbable, mais la chlorer davantage est toutefois utile pour tuer le virus lors du lavage des mains. Alors que le confinement a été prolongé au 15 avril prochain, la SEOP dispose de 30 jours de stocks de chlore pour traiter l'eau. Il n'y a pas de difficultés d'approvisionnement.

Commentaire:
« Le chlore réagit avec les matières organiques d'origine naturelle présentes dans l'eau, comme les feuilles en décomposition. Cette réaction chimique produit une famille de composés appelés sous-produits de la chloration. Ceux qu'on rencontre le plus souvent sont les trihalométhanes (THM), notamment le chloroforme. La concentration de THM dans l'eau potable peut dépendre de plusieurs facteurs, dont la saison et la source de l'eau potable. Plusieurs études chez l'homme ont également révélé un lien entre l'exposition prolongée à des concentrations élevées de sous-produits de la chloration et une incidence accrue de cancer (cancer de la vessie et peut-être du côlon) chez les sujets ayant consommé de l'eau chlorée pendant trente-cinq ans ou plus. Les concentrations élevées de THM peuvent également avoir un effet sur la grossesse. [...]

Une étude sur les femmes ayant eu le cancer du sein, réalisée par des chercheurs de l'Université d'Hartford au Connecticut, a montré que « les femmes ayant un cancer du sein avaient, dans les tissus de leur poitrine, une concentration en composants organochlorés 50% à 60% plus élevée que les femmes sans cancer du sein ».

source : DDASS Pays de Loire

---

L'institut national de recherche et de sécurité (IRNS) dit ceci : « Le chlore possède une forte capacité d'oxydation qui se traduit par une déshydrogénation de l'eau des tissus. Celle-ci provoque une libération d'oxygène naissant - ce qui produit la plupart des lésions tissulaires - et d'acide chlorhydrique, ce qui en augmente l'effet.

A savoir que l'acide chlorhydrique est rapidement transformé dans l'organisme en acide hypochloreux (HOC), qui perméabilise les membranes cellulaires, et réagit avec les protéines cellulaires pour former des chloramines. Or ce sont ces dernières qui détruisent la structure cellulaire, induisant des lésions corrosives et des œdèmes.


---

Au contact de l'eau, les produits chlorés génèrent de l'acide hypochloreux (HClO), aussi appelé Chlore Libre

Lorsque le Chlore pur entre en contact avec l'eau, il réagit de la manière suivante.

Cl2 + H2O -> HClO + HCl
Chlore + Eau -> Acide hypochloreux + Acide Chlorhydrique

Les réactions chimiques qui se produisent avec les autres désinfectants à base de Chlore sont les suivantes.
Eau de Javel (chlore non stabilisé)

NaOCl + H2O -> HClO + NaOH
Hypochlorite de Sodium + Eau -> Acide hypochloreux + Soude
Hypochlorite de Calcium ou HTH (chlore non stabilisé)

Ca(OCl)2 + 2 H2O -> 2 HClO + Ca(OH)2
Hypochlorite de Calcium + Eau -> Acide hypochloreux + Chaux
Dichlore, Trichlore (chlore stabilisé)

DCCNa + 2 H2O -> 2 HClO + CCNa
DiChloroIsoCyanurate de Sodium + Eau -> Acide hypochloreux + Acide IsoCyanurique

ATCC + 3 H2O -> 3 HClO + ACC
Acide TriChloroIsoCyanurique de Sodium + Eau -> Acide hypochloreux + Cyanurate de Sodium

Lire ou relire l'article sur les différentes formes de Chlore de piscine pour plus de détails sur les composés chlorés utilisés en piscine (Hypochlorite de Sodium, Hypochlorite de Calcium, DiChloroIsoCyanurate de Sodium, Acide TriChloroIsoCyanurique).

Quelque soit la source de chlore utilisée, la réaction génère de l'acide hypochloreux, également appelé Chlore libre, dont une partie seulement (le chlore actif) est active pour la désinfection.

La réaction chimique génère par ailleurs des dérivés chlorés secondaires appelés chloramines ou chlore combiné.
Ces dérivés naissent de l'interaction entre :
- chlore libre et particules introduites dans l'eau par les baigneurs (sueur, crèmes solaires, résidus textiles) et l'environnement (feuilles, insectes, déchets divers)
- chlore libre et micro-organismes en cours de prolifération dans l'eau (bactéries, virus, algues, parasites...).

On peut résumer cette équation par Chlore total = Chlore libre + Chlore combiné.
Le pouvoir désinfectant du chlore baisse lorsque le pH monte

Le pH (potentiel Hydrogène) et le Chlore libre interagissent.

La dose de Chlore libre qui est générée par la réaction chimique est liée au pH. Lire ou relire l'article sur le rôle clé du pH dans le traitement de l'eau pour plus de détails.

L'eau (H2O) est composée de 2 atomes d'hydrogène et 1 atome d'oxygène.
Les atomes d'hydrogène contiennent des ions Hydrogènes positifs (H+) et négatifs (H-). Un pH à 7 indique une eau neutre, équilibrée en ions positifs / négatifs. C'est celui d'une eau naturelle et pure.

Comme tous les acides au contact de l'eau, l'acide hypochloreux est régit par un équilibre de dissociation :
HClO ClO- + H+
Acide Hypochloreux ion hypochlorite négatif + ion hydrogène positif

L'eau et l'acide hypochloreux sont donc tous les 2 composés d'ions hydrogènes.
Leur interaction va donc déséquilibrer le potentiel Hydrogène de l'eau : le fameux pH.

A mesure que l'on ajoute du Chlore, le pH augmente. Et dans le même temps, la présence plus ou moins importante d'ions hydrogènes va rendre le rapport acide hypochloreux/ion hypochlorite plus ou moins actif contre les micro-organismes.

En clair :
- Plus on ajoute de Chlore, plus le pH augmente.
- Plus le pH augmente, moins le Chlore libéré (Acide Hypochloreux) est actif contre les micro-organismes.

Plus le pH monte, moins le Chlore est actif ! Même si on en rajoute !

Cela montre bien l'importance que l'on doit attacher au pH.

Les abaques ci-dessous permettent d'avoir une idée de la concentration du chlore actif dans le chlore libre quand le pH monte.

La puissance bactéricide de l'HClO sera sensiblement la même avec :
- 0,5 mg/l de chlore à pH 7
- 0,7 mg/l de chlore à pH 7,4
- 1 mg/l de chlore à pH 7,7
- 1,4 mg/l de chlore à pH 7,9
- 2 mg/l de chlore à pH 8,2

On peut résumer cette équation par
Chlore total = Chlore libre + Chlore combiné
Chlore libre = HClO + ClO-
Chlore actif = f(Chlore libre, pH)

Il ne faut pas tomber dans la fausse bonne solution d'augmenter inutilement les doses de chlore. Bien au contraire, l'augmentation du dosage est néfaste car le chlore combiné généré est irritant pour l'organisme humain (pique les yeux, muqueuses), les textiles (maillots de bain) et les équipements du bassin (revêtement), sans pour autant augmenter fortement l'action du chlore actif contre les micro-organismes.

source : piscineinfoservice