Bienvenue à Sott.net
jeu., 08 déc. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Covid

Ambulance

Alors que l'épidémie de coronavirus s'accélère, les ressources limitées pour le combattre pourraient s'avérer catastrophiques

Selon le CDC (Center for disease control) chinois, plus de 30 000 personnes sont observées pour une éventuelle infection par le Coronavirus. Au moment où nous écrivons ces lignes, il y a eu 5 974 infections confirmées et 132 décès en Chine continentale, principalement à l'épicentre de l'épidémie, dans la province du Hubei.


Commentaire : L'article original a été publié le 29 janvier 2020.


chine
© Reuters
Le Premier ministre chinois Li Keqiang s’adresse à des travailleurs médicaux à Wuhan
Au total, 6 053 personnes ont été infectées dans le monde, l'Allemagne confirmant ses trois premiers cas ainsi que la France. Aux États-Unis, bien qu'il n'y ait que cinq cas confirmés, plus de 100 personnes dans 22 États sont sous surveillance. Il y a un cas confirmé au Canada.

Les révélations des autorités chinoises ont provoqué la panique sur les marchés boursiers lundi, lorsqu'elles ont révélé qu'environ 5 millions d'habitants avaient quitté Wuhan avant l'application de la fermeture de la ville. Les responsables de la santé et les épidémiologistes prévoient qu'il pourrait y avoir un individu infecté pour 500 à 600 personnes. En d'autres termes, près de 9.000 personnes qui ont quitté Wuhan risquent de se trouver infectées du virus sans le savoir.

Les modèles épidémiologiques construits par le Centre MRC d'analyse des maladies infectieuses mondiales (MRCGIDA - MRC Centre for Global Infectious Disease Analysis) indiquent qu'en moyenne, chaque cas a infecté 2,6 autres personnes. Cela signifie que les mesures de contrôle doivent bloquer plus de 60 pour cent des transmissions pour être efficaces afin d'endiguer l'épidémie.

Stock Up

Comparaison des précédentes épidémies avec le coronavirus

Les courbes d'évolution pour comparaison avec les précédentes épidémies de SRAS et de grippe porcine avec le coronavirus.

coronavirus comparaison épidémies, sras

Health

Bond sans précédent du nombre quotidien de décès liés au coronavirus chinois

Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale s'est alourdi pour atteindre les 170 morts ce 30 janvier en Chine après un bond sans précédent du nombre quotidien de décès, l'annonce de la contamination de trois Japonais évacués de Wuhan entretenant par ailleurs les craintes d'une propagation mondiale.

coronavirus, courbe progression

Le nombre de patients contaminés a bondi à environ 7.700 en Chine continentale (hors Hong Kong), dépassant désormais largement le nombre (5.327) de personnes infectées en 2002 et 2003 par l'épidémie du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère). Ce coronavirus avait alors fait 774 morts dans le monde, dont 349 en Chine continentale.

Commentaire: Lire aussi :


Bulb

Ne vous laissez pas influencer par le battage médiatique sur le nouveau virus chinois

Un journaliste de CNN émet depuis Wuhan, en Chine, sur la récente épidémie virale. Il n'y a personne près de lui qui pourrait l'infecter - à moins que le cameraman ne soit dans le Livre Guinness des records pour ses toux et ses éternuements. Alors pourquoi insiste-t-il pour porter un masque chirurgical bleu tout en parlant ?
china
© Inconnu
C'est ce qu'on appelle la « dramatisation », qui est absolument nécessaire, car il ne semble y avoir rien de très spécial dans cette épidémie du virus 2019-nCoV ou virus de Wuhan. En fait, il devrait être appelé le Vdv, ou Virus déjà vu, car nous avons déjà subis ce genre d'hystéries. Et ça se répète encore et encore. Ils nous ont fait le coup du SIDA pour les hétérosexuels, d'Ebola à plusieurs reprises, de la grippe porcine H1N1 qui était en fait beaucoup moins forte que la grippe ordinaire et, en particulier, du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en 2003.

Commentaire: Alors, dangereux, pas dangereux le nouveau virus ? À ce point de sa progression et vu que, a priori, des porteurs peuvent rester sans symptômes pendant 15 jours tout en contaminant d'autres personnes pendant ce temps, il est difficile d'avoir des certitudes.


Hearts

Se protéger du coronavirus avec la vitamine C

Depuis plusieurs décennies, les médecins ont démontré la puissante action antivirale de la vitamine C. Cette approche efficace et réussie contre les virus en général, et les coronavirus en particulier, n'a pas été suffisamment couverte par les médias.


Commentaire : On ne sait pas encore si le coronavirus constitue l'énième fausse alerte d'une pandémie mondiale majeure, mais il n'y a certainement aucun mal à s'y préparer en suivant le protocole proposé ci-dessous. À noter que l'utilisation préventive des compléments alimentaires sous-mentionnés ne présente aucun risque d'effets secondaires.


Vitamine C
© Inconnu
Il faut treize oranges pour obtenir un seul gramme de vitamine C ; les compléments sont donc indispensables.
La pandémie de coronavirus peut être considérablement ralentie, voire stoppée, grâce à l'utilisation immédiate et généralisée de fortes doses de vitamine C. Pour prévenir et minimiser les symptômes lorsqu'un virus attaque le corps humain, il est très important de maximiser la capacité antioxydante et l'immunité naturelle de l'organisme.

Prévenir une maladie grave est évidemment plus facile que de la soigner, encore faudrait-il le faire avec sérieux. La vitamine C peut être utilisée parallèlement à une prescription médicamenteuse lorsqu'elle est indiquée, donc, n'hésitez pas à consulter un médecin ; il n'y a pas à choisir entre les deux.
« Je n'ai encore jamais vu une grippe qui n'ait pas été guérie ou nettement améliorée par des doses massives de vitamine C. »

~ Robert F. Cathcart, Docteur en médecine
Les médecins de l'Orthomolecular Medicine News Service et de l'International Society for Orthomolecular Medicine préconisent une méthode à base de nutriments pour prévenir ou minimiser les symptômes d'une future infection virale. Les compléments alimentaires suivants, peu coûteux, sont recommandés pour les adultes ; pour les enfants, ils doivent être réduits en fonction du poids corporel :

Commentaire: La Vitamine C en poudre est bien moins chère si vous la commander en gros. Quelques adresses : En magasins bio on trouve souvent les marques Solaray et Solgar qui sont un peu plus chères.

Attention à l'arnaque des boîtes « aCerola 1 000 » : le chiffre 1 000 correspond au poids d'une gélule en mg et ne contient que 180 mg de vitamine C par gélule !


Top Secret

Bill Gates a « prédit » le coronavirus chinois il y a un an avec une simulation disant que 33 Millions de personnes pourraient mourir dans les six premiers mois

Bill Gates a « prédit » une pandémie de super-virus se déclarant en Chine pouvant tuer 33 millions de personnes dans le monde au cours des six premiers mois.
Bill Gates
© Getty - Contributor
Bill Gates a averti lors d'une conférence organisée par la Massachusetts Medical Society qu'une pandémie était probable dans un avenir proche.
Le grand manitou de Microsoft a averti que le monde était menacé par la propagation rapide de super-pathogènes sur notre planète - et que nous devions nous y préparer comme nous le ferions pour une guerre.

Lors d'une conférence organisée par la Massachusetts Medical Society, M. Gates a déclaré qu'il était optimiste mais qu'il y avait un domaine dans lequel le monde ne faisait pas "beaucoup de progrès".

Il a déclaré :
« Et c'est la préparation à la pandémie.
Dans le cas de menaces biologiques, ce sentiment d'urgence fait défaut.
Le monde doit se préparer aux pandémies de la même manière sérieuse qu'il se prépare à la guerre. »
Au cours de la conférence, le milliardaire philanthrope a dévoilé une étude exhaustive de l'Institut de modélisation des maladies qui a révélé à quelle vitesse une nouvelle maladie pouvait se propager.

Commentaire: La localisation sur la simulation du départ de l'épidémie est impressionnante de précision. Les propos originaux et complets de Bill Gates datent du 26 avril 2018 et sont présents sur son blog : Gates Notes - The next epidemic is coming. Here's how we can make sure we're ready.

La simulation en question :




Ambulance

Un quatrième cas de coronavirus détecté En France : Un touriste chinois âgé, hospitalisé "dans un état sévère" à Paris

Il s'agit du quatrième cas avéré de coronavirus 2019-nCoV en France. L'homme est âgé "d'environ 80 ans", a annoncé le directeur général de la Santé lors d'une conférence de presse, ce mardi 28 janvier.

coronavirus
Un quatrième cas de coronavirus 2019-nCov a été identifié en France, a annoncé le directeur général de la Santé lors d'une conférence de presse, mardi 28 janvier. Il s'agit d'un touriste chinois "âgé d'environ 80 ans" et originaire de la province de Hubei, a précisé le professeur Jérôme Salomon. Cet homme, hospitalisé en réanimation à Paris, se trouve dans "un état sévère" et "nécessite des soins continus". Des recherches ont été lancées pour identifier d'éventuels "cas contact", chez des personnes qui auraient été en contact avec ce patient.

Health

La Chine des masqués : le coronavirus, problème sanitaire ou psycho-politique ?

Dix ans après la pandémie H1N1, le coronavirus de Wuhan inquiète les autorités planétaires. Faut-il d'ailleurs l'associer à Wuhan, au risque de donner une image négative à cette ville, comme ce fut le cas pour de l'image du Mexique lorsqu'au début de l'épidémie, les médias parlaient de grippe mexicaine ?
chine
© REUTERS/Kim Kyung-Hoon
Faut-il s’inquiéter ?
Ayant suivi de près l'odyssée du H1N1 et même publié un livre, je peux donner un avis sur cette épidémie.

Il y a dix ans, je fus un lanceur de non alerte qui, à l'inverse du lanceur d'alerte, signale qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Début novembre 2009, le livre sortait dans l'indifférence médiatique, analysant la mécanique sanitaire en livrant des conclusions qui depuis n'ont pas été démenties. La machine s'est bien emballée, comme elle semble le faire actuellement, mais est-ce justifié ?

Black Cat

Honteux : un député LREM dérape en disant « espérer un coronavirus » qui toucherait « les plus de 70 ans »

Tandis que le coronavirus sévit en Chine et se propage à d'autres pays, le député LREM Dominique Da Silva a fait en direct une remarque qui en a surpris plus d'un sur la Toile. En parlant de la réforme des retraites, il est parvenu à la conclusion qu'il fallait soit travailler plus longtemps soit espérer qu'une épidémie frappe les personnes âgées.
dominique
© Inconnu
Da Silva a gauche de l'écran

Commentaire : Très gentil de dire des choses comme ça. Avait-il toute sa tête ?


Le nombre de morts a bondi pour atteindre les 80 et 2.744 cas ont été confirmés en Chine, alors que des étrangers sont en attente d'évacuation de l'épicentre de l'épidémie... Pendant ce temps, le député de la majorité Dominique Da Silva a laissé passer une phrase polémique alors qu'il discutait de la réforme des retraites en plein direct sur BFM TV pour défendre le projet d'Emmanuel Macron.

Selon lui, il ne serait pas possible de financer la retraite à 60 ans à taux plein, à moins d'« espérer un coronavirus qui viendrait atteindre les plus de 70 ans ».

Health

Coronavirus : cinq cas confirmés aux Etats-Unis

coronavirus
© AFP
Cinq cas d'infection au coronavirus ont été confirmés aux Etats-Unis ont annoncé dimanche les Centres de contrôle de prévention des maladies (CDC). Des analyses sont en cours auprès de 100 patients, dans 26 Etats.

Les cinq personnes contaminées par le virus se trouvent en Californie, dans l'Arizona, l'Illinois et l'Etat de Washington. Elles sont toutes hospitalisées. Le risque de contagion pour les Américains est qualifié de «faible», toutes les personnes contaminées ayant voyagé à Wuhan, l'épicentre de l'épidémie en Chine.