Bienvenue à Sott.net
mar., 30 nov. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Syringe

Vaccins : le paradoxe du réfractaire !

paradoxe refractaire
La vaccination est un moyen de prévention efficace pour lutter contre de nombreuses maladies infectieuses. On ne se vaccine pas contre une maladie si on l'a déjà "attrapée".

Je vais tenter de donner quelques éléments suite à une discussion que j'ai eue (en roumain) avec une psychologue roumaine également spécialiste des mécanismes de fonctionnement du cerveau, de la médecine quantique et de la médecine chinoise (rien que ça...). La discussion a démarré sur le sujet suivant, question posée par moi-même : que faire face au « vaccin » et aux « vaccinés » ?

En préambule je me permets de rajouter que "ma psychologue est chrétienne orthodoxe et "créationniste", moi je suis athée et "évolutionniste" et qu'elle a aussi conclu avec ceci :

" ils ont séparé l'homme de Dieu, puis ils ont séparé l'homme de l'homme, et maintenant ils s'attaquent à séparer l'homme de lui-même" ... ça donne a réfléchir, non ?

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Brain

Itinéraire d'une démarche de questionnement

décode l'éco
Cela fait bientôt 2 ans que nous vivons au rythme de nouvelles mesures dites sanitaires. Nous avons déjà beaucoup discuté de ces mesures sur cette chaîne1 et de leurs impacts sur la mortalité. Le gouvernement soutient que nous vivons une catastrophe planétaire avec une épidémie mortelle qui ferait beaucoup plus de morts, si les mesures n'étaient pas appliquées.

Dans cet article, nous allons revenir sur les différents évènements survenus depuis 2 ans, en étudiant les différents épisodes de mortalités appelés « vagues » par le gouvernement et la presse. Nous mettrons en face de ces évènements l'hypothèse gouvernementale (la mortalité observée est entièrement due à la Covid-19 et limitée grâce aux mesures), et nous la confronterons à l'hypothèse opposée (la mortalité observée ne peut pas être imputable à la Covid-19 seule et les mesures ont un impact négatif sur la mortalité). Nous ferons le bilan des indices statistiques à notre disposition et nous proposerons des pistes d'études qui pourraient nous permettre de trancher.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Camcorder

Conférence de Philippe Bobola & Jean-Dominique Michel sur la crise sanitaire

Philippe Bobola & Jean-Dominique Michel
Dans cette conférence, Jean-Dominique Michel (anthropologue de la santé) et Philippe Bobola (physicien et anthropologue), nous livrent leur analyse croisée sur l'épidémie de coronavirus et la gestion sanitaire.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Cross

Les psychopathes contre le peuple : nous sommes en guerre... oui mais

En lisant ce matin l'excellent article de Serge Charbonneau (Réseau International le 16/11/2021, « Nous sommes en guerre ! » — publié sur Sott.net ICI - NdSott]), les trois phrases clés de sa conclusion m'ont frappée et interpellée, au point de les développer un peu ici.
église
© Inconnu
« Des malades mentaux nous gouvernent. »

Pour avoir lu quelques articles, visionné quelques vidéos à ce sujet, et pour avoir eu une certaine expérience dans mon entourage immédiat à ce sujet, je suis aujourd'hui tout à fait convaincue que leur pathologie est telle qu'ils n'en guériront jamais, tant elle leur est intimement et irrémédiablement liée.

Le génie confine à la folie...

« C'est une guerre comme nous n'en avons jamais vue. »

La guerre qu'ils ont sciemment, délibérément et aujourd'hui ouvertement engagée contre l'humanité en 2020, est une guerre comme jamais nous n'en avons encore vue.

Il serait donc vain et illusoire de se préparer une fois de plus à la dernière guerre que nous avons vécue sur notre sol.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Caesar

Discours de Robert F. Kennedy, Jr. et de Catherine Austin Fitts à Milan, Italie le 13 novembre

Robert F Kennedy Jr : « Aucun gouvernement, dans l'histoire de l'humanité n'a jamais renoncé volontairement au pouvoir. Le pouvoir qu'ils nous ont pris, au cours de ces 20 derniers mois, ils ne le rendront jamais. Ils nous ont enlevé notre liberté d'expression. Ils ont fermé les églises. Ils ont supprimé les procès avec jury contre les entreprises, peu importe leur négligence, peu importe leur imprudence, peu importe la gravité de votre blessure, vous ne pouvez pas poursuivre cette entreprise.
fghjk
ls ont supprimé nos droits de propriété aux États-Unis, ils ont fermé un million d'entreprises, pendant un an, sans compensation équitable et sans procédure régulière. Ils ont supprimé notre droit d'être libre, à l'abri des perquisitions et des saisies sans mandat, et de la surveillance par le gouvernement. Aux États-Unis, tous ces droits sont énumérés dans notre Déclaration des droits de la Constitution des États-Unis.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bell

L'Autriche se soulève contre « la dictature sanitaire »

La police et l'armée refusent de contrôler les pass sanitaire au nom de « la liberté et la dignité humaine ». Elles se joindront à une grande manifestation contre le confinement obligatoire le 20 novembre 2021 à Vienne.
kiujhy
Quelques jours seulement après que le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a décidé le confinement des personnes non vaccinées, des hommes politiques et des syndicats, appellent à un vaste soulèvement contre cette mesure liberticide unique au monde. Le leader du Parti de la Liberté(FPÖ) Herbert Kickl, a appelé à une « méga-manifestation » le 20 novembre à Vienne.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Black Cat

Covid et fanatisme

La science, l'honnêteté et l'humanisme ont été remplacés par le fanatisme. Définition du Larousse[1] : « dévouement absolu et exclusif à une cause qui pousse à l'intolérance religieuse ou politique et conduit à des actes de violence. »
gtyhj
Le fanatisme repose sur plusieurs fondamentaux : La peur qui est son moteur. LE coupable désigné. L'objectif (unique). L'obligation de non-réalisation de l'objectif par la dictature. La disqualification de toute autre thèse. La disqualification de l'auteur de tout autre thèse. Le miroir et l'inversion de la réalité. Le transfert de culpabilité. La déshumanisation du coupable désigné. La fin justifie les moyens. L'appauvrissement de la société.

Commentaire: Il y a des vaccinés et des vaccinés. Il faut le dire, ce ne sont pas tous les vaccinés qui sont des fanatiques. Et cette image excessive des vaccinés fanatiques pourrait faire partie d'une propagande, pour diviser.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Newspaper

Les médias « consensuels » s'abreuvent aux agences de presse des milliardaires

medias français
Trois agences de presse internationales occidentales produisent l'essentiel du discours dominant sur les sujets controversés, qu'elles propagent ensuite sur tous les continents. Les médias mainstream diffusent intégralement les textes de ces agences ce qui assure l'uniformité de la nouvelle dite « consensuelle ». Il est superflue d'imaginer un complot mondial pour produire une rhétorique unique sur ces sujets controversés.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Map

L'humanité est à un carrefour décisif de son histoire évolutive !

carrefour
Ce n'est pas la première fois que nous entendons ce genre d'avertissement ou de prophétie. Nombre d'évènements tragiques ou radicaux dans notre histoire ont fait naître cette sentence sous la plume de philosophes ou d'historiens. Ce qu'on nomme « révolution informatique » et
« révolution industrielle » sont les deux plus récentes étapes en date de ces jalons majeurs. Mais elles sont loin d'être les seules.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Play

René Chiche : « Depuis deux ans, on instille dans la population la peur, la déraison »

Dans l'émission Bercoff dans tous ses états (15/11) :

- La députée Martine Wonner, députée Bas-Rhin, décrypte le rapport de l'ATIH sur les vrais chiffres d'hospitalisation pour COVID-19

- Le coup de gueule de Rene Chiche, Professeur de philosophie, Vice-président Action & Démocratie CFE-CGC, membre du Conseil supérieur de l'éducation, sur l'idée de confiner les non-vaccinés qui germe dans le discours politique

Martine Wonner : « J'ai le rapport demandé par le Pr Fischer à neuf experts sur l'intérêt de vacciner les 0-25 ans. Il y a un intérêt dans seulement trois situations très précises. Une proportion infime. »

René Chiche : « Dans le rapport de l'ATIH, on apprend que dans les morts du Covid-19, entre 84% et 92% avaient des comorbidités. (...) Depuis deux ans, on instille dans la population la peur, la déraison. »
Sur V. Pécresse et X. Bertrand qui accepteraient de reconfiner les non-vaccinés : « Ces gens complètement ignorants de la réalité de la situation osent dire cela ! Cela signifie que nous avons franchi un pas. »

bercoff

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :