Bienvenue à Sott.net
mar., 30 nov. 2021
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Les Maîtres du Monde
Carte

Vader

Le Maroc sombre dans la dictature sanitaire

Le nouveau gouvernement marocain impose, depuis le 21 octobre 2021, une carte-vaccinale à toute la population marocaine. Le peuple marocain est pris en otage !

maroc
Presque partout dans le monde, la santé a pris le pouvoir. La soi-disant protection des citoyens contre un virus banal, supplante toute autre considération. Nous vivons depuis deux années, sous le régime d'une dictature sanitaire, qui exige ses règles, ses lois et pilote les nations. Cette dictature sanitaire s'apparente de plus en plus à la forme la plus extrême de l'impuissance des gouvernants face un virus issu des laboratoires. Quant à l'efficacité des injections (dites Vaxins, encore en expérimentation), leurs remèdes ne sont pas démontrés puisque les vaccinés attrapent aussi le virus et cela malgré, la 2ème, 3ème, voire plusieurs doses.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Bulb

Tout s'explique quand on réalise qu'ils veulent nous tuer

squelettes
« Il est maintenant évident que ces produits dans la circulation sanguine sont toxiques pour les humains. Un arrêt immédiat du programme de vaccination est nécessaire pendant qu'une analyse de sécurité indépendante est entreprise pour étudier toute l'étendue des dommages, qui, selon les données de la carte jaune britannique, comprennent la thromboembolie, la maladie inflammatoire multisystème, la suppression immunitaire, l'auto-immunité et l'anaphylaxie, ainsi que l'augmentation dépendante des anticorps (ADE) » ~ Tess Lawrie, cabinet de conseil en médecine fondée sur les preuves.

« Car nous ne luttons pas contre la chair et le sang, mais contre les dominateurs des ténèbres de ce monde, contre la méchanceté spirituelle dans les lieux élevés ». Éphésiens 6:12

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Stock Down

Le système économique occidental touche à sa fin

Produire ne permet plus de vivre en Occident, tandis que la Chine est devenue « l'atelier du monde ». Seuls les détenteurs de capitaux font de l'argent, et beaucoup d'argent. Le système est sur le point de s'effondrer. Les grands capitalistes peuvent-ils encore sauver ensemble leur fortune ?

1929

La famine se répandit en Occident à la suite de la crise de 1929. Toutes les institutions furent menacées. Elles ne survécurent qu’à la faveur de la Seconde Guerre mondiale.
Déjà, au XVIIIème siècle, les économistes britanniques du capitalisme naissant s'interrogeaient autour de David Ricardo sur la pérennité de ce système. Ce qui rapportait énormément au début, finirait par devenir commun et par ne plus enrichir son homme. La consommation ne pourrait pas éternellement justifier la production de masse. Plus tard les socialistes, autour de Karl Marx [1], prédisaient l'inéluctable fin du système capitaliste.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Handcuffs

Les Canadiens non vaccinés sont en train de devenir la nouvelle minorité discriminée et persécutée

discrimination
© inconnu
Au Canada, un pays soi-disant bienveillant qui se targue d'être inclusif, le totalitarisme du Covid est devenu manifeste avec la décision que bientôt seules les personnes entièrement vaccinées pourront voyager.

L'obligation de se faire vacciner a également été imposée aux travailleurs de la santé, aux employés municipaux et aux fonctionnaires fédéraux. En fait, dans le cadre de ce que le premier ministre Justin Trudeau a appelé l'une des politiques les plus strictes au monde en matière d'obligation vaccinale, les Canadiens non vaccinés sont de plus en plus restreints/exclus non seulement du travail, mais aussi de la vie sociale. On prétend que cela est fait pour leur bien-être et leur santé. Je soutiens cependant que ce n'est rien d'autre que du "fascisme médical".

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Gold Seal

L'histoire de Moderna — Une entreprise en quête d'une « intervention miraculeuse de la Sainte Vierge »

Note du traducteur : Il était temps de s'intéresser un peu plus en détail à l'entreprise Moderna — à l'origine baptisée ModeRNA — et à tous les aspects et acteurs qui lui ont permis de prospérer « grâce » à la plandémie de Covid-19. Cette article constitue le premier volet d'une série en trois parties. La première partie s'attache aux quelques années tumultueuses pour Moderna qui ont précédé l'arrivée de la plandémie de Covid-19. La seconde partie se concentrera sur l'histoire de Moderna depuis l'avènement de cette même plandémie. La troisième partie examinera comment le miracle tant attendu par Moderna qui s'est produit lors de la crise du Covid-19 n'était que le début de son sauvetage miraculeux, puisque l'entreprise a non seulement étendu son partenariat avec le gouvernement, mais aussi avec une entreprise liée à la CIA.

Cette série est longue, mais il s'agit d'un travail d'investigation majeur dont le contenu révèle bien des aspects non seulement en ce qui concerne Moderna, mais aussi Big Pharma, le Forum économique mondial et le Département de la Défense des États-Unis, et surtout, il donne un éclairage sur le dangereux réseau bien structuré du Pouvoir mondial — une hydre — qui s'abat sur les populations depuis plus de 18 mois sous couvert d'une « plandémie de Covid-19 ». L'analyse de Whitney Webb est, comme bien souvent, magistrale.

Le terme « vaccin » a été changé chaque fois qu'il est question des produits transgéniques nommés « vaccins anti-Covid-19 ». Sauf indication contraire, toutes les emphases (italique et gras) sont de notre fait.

Accrochez-vous et bonne lecture.
En raison de préoccupations persistantes liées au manque de fiabilité — mais pas que — de son système capable de délivrer de l'ARNm qui menaçaient l'ensemble de son éventail de produits, l'entreprise Moderna était avant le Covid-19 sur le point de perdre des investisseurs. La peur causée par la [soi-disant - NdT] crise pandémique a largement fait disparaître ces préoccupations, même si rien ne prouve qu'elles aient jamais été résolues.
Moderna Covid-19 FEM
© Inconnu
Ceux qui ont analysé la [soi-disant - NdT] crise du Covid-19 et ses effets se sont surtout concentrés sur la façon dont sa nature perturbatrice a entraîné des transformations et des recalibrages majeurs dans la société et l'économie. Cette perturbation s'est également prêtée à une variété d'agendas qui avaient besoin d'un événement au potentiel de « réinitialisation » pour faire aboutir leurs projets. Dans le cas de l'industrie des vaccins, le Covid-19 a entraîné des transformations spectaculaires dans la manière dont les agences fédérales gèrent l'approbation des contre-mesures médicales en cas de crise déclarée, dans la manière dont les essais des vaccins candidats sont menés, dans la manière dont le public perçoit la vaccination et même dans la manière dont le terme « vaccin » est défini.

De tels transformations, bien qu'évidentes, ont suscité des éloges de la part de certains et de vives critiques de la part d'autres, cette dernière catégorie étant largement censurée du discours public à la télévision, dans la presse écrite et en ligne. Cependant, en analysant objectivement ces transformations radicales, il est clair que la plupart de ces réformes dans le développement et la politique des vaccins favorisent de façon spectaculaire la rapidité et la mise en œuvre de technologies nouvelles et expérimentales au détriment de la sécurité et d'études approfondies. Dans le cas des « vaccins », on peut affirmer que personne n'a davantage profité de ces transformations que les développeurs des produits transgéniques nommés « vaccins anti-Covid-19 » , en particulier l'entreprise pharmaceutique et biotechnologique Moderna.

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Document

La presse est morte, vive la presse

En un demi-siècle, le journalisme est passé d'une réalité de liberté, voire « libertaire », à celle de l'obéissance où sa fonction essentielle est de propager la parole des maîtres. Un récent communiqué de la première organisation professionnelle, le Syndicat National des Journalistes, confirme cette réalité française devenue universelle. Le SNJ évoque la « confiscation de la ligne éditoriale par les éditeurs, porte-voix de leurs actionnaires ». Les donneurs d'ordre, comme on le dit en bourse, sont des financiers propriétaires de médias ou des dirigeants d'États, leurs fondés de pouvoir.
kiuj
Ainsi, pendant vingt ans Rupert Murdoch, milliardaire australien ultra réactionnaire, s'est comporté en propriétaire du « 10 Downing street », le siège du Premier ministre britannique et organisé la rupture du Brexit. Blair, Brown et Cameron ont été les obligés d'un implacable ami : « Rupert ». Aux États-Unis le même monstre de presse a facilité l'arrivée de Trump à la Maison-Blanche. L'impressionnant documentaire du réalisateur anglais Jamie Roberts, The Rise of the Murdoch Dynasty, suffit à dépeindre le Tchernobyl de presse qu'a provoqué ce tueur de journaux venu des antipodes.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Boat

La Chine ou les navires de guerre US/CAN dans le détroit de Taïwan

Une guerre avec la Chine est plus proche qu'on le pense, surtout depuis vendredi 15 octobre. Deux navires de guerre, le destroyer américain USS Dewey suivi de la frégate canadienne HMCS Winnipeg, ont pénétré dans des eaux territoriales chinoises en passant du sud au nord dans le détroit de Taïwan.
ghjk
Cette action militaire a été vivement dénoncée par la Chine alors que Washington parle d'une « percée » (Breakthrough). Percée parce que c'est la première fois de l'histoire qu'une telle action militaire coordonnée par deux pays alliés a été effectuée dans ces eaux chinoises. Jamais auparavant deux « alliés » l'avaient fait. Bien sûr, le Canada y est entre autres parce qu'il a une dette envers l'administration Biden pour avoir réglé l'histoire de Mme Meng et les 2 Michaels.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Attention

Coup de théâtre : la fin du secret médical est votée !

Le secret des affaires, c'est sacré ! Le secret médical, c'est terminé !

Le Code de santé public prévoit que toute personne a droit « au respect de sa vie privée et du secret des informations la concernant ». Oui, mais... le Code de santé précise « excepté dans les cas de dérogation expressément prévus par la loi ».

secret médical
La dérogation au secret médical a été dûment votée le 20 octobre 2021. Elle concerne non seulement les enfants, mais aussi leurs parents et contacts, dont les dossiers médicaux de vaccination passent des mains des parents dans celles des directeurs des établissements d'enseignement et de quiconque aura été délégué par eux.

Commentaire: Masqués, confinés, harcelés, fichés, discriminés, accusés de tuer leurs grands-parents, et bientôt injectés de force et/ou internés dans des camps de rééducation ? Voilà l'avenir de nos enfants ?
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Clock

La Chine est sérieusement effrayée par les tambours de guerre de Washington

Eh bien, tout cela s'est passé remarquablement vite. Après avoir quitté l'Afghanistan d'une manière chaotique, laissant des amis et des milliards de dollars de bagages sur le tarmac de l'aéroport alors que le dernier avion s'envolait vers l'horizon, les États-Unis ont commencé à dérouler impitoyablement leur nouvel « ordre mondial » : les défenses aériennes ont été retirées d'Arabie saoudite ; « Israël » a reçu l'ordre d'expulser les Chinois qui construisaient son port de Haïfa ; et la France et l'UE ont été « entubées » par le nouvel accord AUKUS, négocié dans le plus grand secret pendant de nombreux mois.
hyujki
L'Europe a été prise de court. La France aurait appris l'existence de l'accord par les médias. Le Drian et le ministre français des Armées, Parly, ont publié une déclaration furieuse qualifiant l'accord de « coup de poignard dans le dos ». Pour ne rien arranger, l'annonce est intervenue un jour seulement avant que l'UE ne présente sa propre stratégie pour l'Indo-Pacifique, mettant les Européens dans l'embarras au moment même où ils cherchaient à renforcer leur puissance géopolitique. « Je suppose qu'un tel accord n'a pas été préparé avant-hier », a ironisé Josep Borrell, lors d'une conférence de presse destinée à dévoiler la stratégie de l'UE, qui a été totalement éclipsée par l'accord AUKUS.

Commentaire:

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :


Calculator

Véran parjure ? Ces plus de 900 morts du vaccin dénombrés par l'ANSM

Olivier Véran est-il parjure et, à ce titre, doit-il démissionner ? On peut le conclure de la comparaison entre ses déclarations devant l'Assemblée Nationale le 15 octobre 2021 et les chiffres de l'ANSM en bonne et due forme, qui disent, et en profondeur, l'inverse de ce que le ministre soutient. Il semblerait en effet que les vaccins, selon les chiffres officiels eux-mêmes (probablement sous-estimés) le vaccin soit particulièrement meurtrier. Mais dans la dictature pharmaceutique qui s'est installée, avons-nous encore le droit de le dire ? Dans tous les cas, si le ministre a menti à la représentation nationale, il doit démissionner, et surtout il doit être jugé et sévèrement sanctionné.

vaxxx

Commentaire: Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :