Bienvenue à Sott.net
ven., 23 fév. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Extinguisher

Epandage aérien, pourquoi des agriculteurs disent stop

2014 ne sera pas l'année de l'interdiction effective des pesticides par avion. Un récent décret autorise encore les dérogations. Mais en Champagne, les viticulteurs eux-mêmes n'en veulent plus.
Image

L'épandage aérien est interdit ? Qu'importe ! Il va continuer. C'est en substance ce que dit un décret publié par le ministère de l'agriculture le 23 décembre dernier. Malgré une directive européenne (ici en pdf) prônant une interdiction totale, malgré une lettre de cadrage de Jean-Marc Ayrault confirmant cet objectif, en 2014 les préfets devraient encore accorder des dérogations par centaines. Grâce à elles, les producteurs de riz, de maïs, de bananes et de vigne pourront continuer à asperger. Les conditions n'ont pas été durcies. Des cultures un peu trop hautes, des terrains un peu trop escarpés constituent des motifs suffisants pour que les aéronefs soient de sortie.

Gingerbread

Arôme « naturel » de fraise...

strawberry
© inconnu
Telle est l'appellation trouvée sur certains yaourts ou crèmes glacées à la fraise, du commerce (non bio).

Or, il faut savoir qu'il n'y a pas assez de fraises pour couvrir les besoins en laitages et crèmes glacées à la fraise, et de loin, puisque la récolte mondiale suffirait à peine à satisfaire 5% des besoins des Etats-Unis... (ce qui n'empêche pas les producteurs de fraises français de devoir détruire régulièrement une partie de leur récolte...).

Mais par quel tour de passe-passe les industriels résolvent-ils donc ce problème ?
En fabricant l'arôme « naturel » de « fraise » à partir de copeaux de bois australien, d'eau, d'alcool et de quelques ingrédients top secrets. L'ensemble forme une pâte liquide, qui est cuite pour donner ce fameux parfum naturel de fraise (le bois utilisé est naturel, c'est l'astuce légale !).

Sun

Fibromyalgie : les compléments de vitamine D réduiraient la douleur chez certaines personnes

Image
Une étude, publiée dans la revue Pain, a comparé l'effet de compléments de vitamine D à un placebo chez des personnes atteintes de fibromyalgie et ayant un niveau faible niveau sanguin de la vitamine.

De faibles niveaux de calcifédiol (forme que prend la vitamine D dans la circulation sanguine) sont particulièrement fréquents chez les personnes souffrant de douleur sévère et de fibromyalgie, indiquent les chercheurs.

Florian Wepner et ses collègues de l'Hôpital orthopédique de Speising (Vienne, Autriche) ont mené cette étude avec 30 femmes atteintes de la maladie et ayant de faibles niveaux de calcifédiol (moins que 32ng/ml). La moitié recevait, pendant 25 semaines la vitamine D et la moitié un placebo. Le but était d'atteindre des niveaux sanguins variant entre 32 and 48ng/ml en ajustant les doses de compléments de vitamine D3 (cholécalciférol).

Cow

Germes tueurs : Le fléau de l'élevage intensif

A force de gaver les animaux d'antibiotiques, l'élevage industriel donne naissance à de redoutables bactéries que nous retrouvons dans nos assiettes et qui résistent à ces médicaments. De quoi, à terme, remettre en cause l'existence même des antibiotiques.


Si un nombre croissant d'individus subissent l'assaut de bactéries multirésistantes, la faute en revient en partie à l'utilisation excessive des antibiotiques par les êtres humains. Le phénomène est désormais bien connu et dénoncé en France par la campagne sanitaire: "Les antibiotiques, c'est pas automatique".

Mais aussi, on le sait moins, par l'administration massive des antibiotiques aux animaux élevés industriellement. Avec le risque d'une transmission de bactéries résistantes des animaux aux hommes. L'enquête de Frank Bowinkelmann et Valentin Thur lève le voile sur un phénomène méconnu et inquiétant, qui fait froid dans le dos.

Smoking

Malgré la propagande anti-tabac, il y a de plus en plus de fumeurs dans le monde

C'est un fait: le nombre de fumeurs dans le monde ne cesse d'augmenter. Il y a deux raisons à ce constat. Tout d'abord, la croissance démographique de la population mondiale (2,55 milliards d'hommes en plus en 30 ans) mais aussi, et ce n'est pas négligeable, la démocratisation de la cigarette dans les pays jusqu'ici épargnés. En effet, la cigarette continue de séduire les nouvelles grandes puissances comme la Chine, l'Inde, la Russie ou bien encore le Bangladesh.

Résultat: sur plus de 7 milliards d'humains, 1 milliard fument. Soit une personne sur 7. C'est plus qu'en 1980 où le nombre de fumeurs atteignaient les 721 millions.

Mais le tableau n'est pas si noir. Selon l'étude menée par l'Institute for Health Metrics and Evaluation de l'Université de Washington publiée dans le «Journal of the American Medical Association» (JAMA), la prévention et l'information sur les dangers du tabagisme ne sont pas vains dans les pays développés. Dans les 187 pays étudiés, les fumeurs habitués ont baissé de 42% chez les femmes en 30 ans et de 25% chez les hommes au cours de la même période. Par exemple, au Canada ou en Islande les fumeurs ont été réduits de moitié. Ce n'est pas le cas de la France où les fumeurs ont augmenté de 2 millions depuis 1980 - 14 millions en 2012 soit 27% de la population.

Cookie

Le sucre, l'ennemi « numéro 1 » de l'humanité

Image
Les médecins ont déclaré la guerre au sucre. Cette substance nuit gravement à la santé et provoque des maladies comme l'obésité ou le cancer. Pour éviter tous ces dangers, il faut réduire la consommation de cet aliment et manger équilibré.

Des sources affirment qu'il y a plusieurs siècles, le sucre était fabriqué à partir de la canne à sucre en Inde ancienne, dans l'actuelle province du Bengale. Ensuite, les marchands indiens et perses ont apporté le sucre en Egypte, qui faisait alors partie de l'Empire romain. Son commerce s'est peu à peu développé en Europe. Selon une autre version, le sucre en tant que produit de consommation serait apparu plus tôt, en Assyrie et à Babylone.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé récemment son intention de réduire le niveau recommandé de la consommation de sucre. Une discussion très vive a éclaté sur les pages des journaux et magazines occidentaux. Selon de nombreux médecins, l'obésité, qui a pris une forme de l'épidémie dans le monde, est liée directement avec les produits que fabriquent les géants de l'agro-alimentaire. En même temps le sucre provoque une forte addiction chez les consommateurs, comme le tabac, explique l'expert de l'épidémiologie Simon Capewell sur les pages de l'Independent.

Health

Canada : La grippe aviaire « H5N1 » fait une victime en Alberta

Une ressortissante canadienne de retour d'un voyage en Chine est morte de la grippe aviaire de type H5N1, le 3 janvier dernier, a annoncé, mercredi soir, la ministre canadienne de la santé, Rona Ambrose.

Virus H1N1
© Inconnu
« Je suis ici pour confirmer le tout premier cas de H5N1, aussi connu comme la grippe aviaire, en Amérique du Nord », a déclaré Mme Ambrose lors d'un point de presse, ajoutant que le décès de cette habitante issue de la province de l'Alberta (ouest du pays) demeure un « cas isolé ».

Cookies

Manger trop sucré réduirait la production de sperme chez l'homme

Manger trop de donuts rendrait les hommes infertiles? C'est en tout cas ce qu'affirme un article du Daily Mail sur les effets qu'une mauvaise alimentation peut avoir sur la qualité du sperme.

Mais il n'y a pas que les pâtisseries trop sucrées qui sont pointées du doigt. Plusieurs autres facteurs, plus déroutants les uns que les autres, sont également responsables d'une baisse de la production de spermatozoïdes chez les hommes.

Fin 2012, une importante étude française révélait un déclin "évocateur" de la concentration en spermatozoïdes du sperme et sa qualité entre 1989 et 2005 en France, soit une baisse de 33%. En clair, un homme de 35 ans, en 17 ans d'existence, a vu le nombre de ses spermatozoïdes passer de 73,6 million/ml à 49,9 million/ml en moyenne.

Syringe

Les plaintes se multiplient contre le Gardasil et ça ne fait que commencer

nadeige-godefroid, victime du Gardasil
© RT
Nadeige Godefroid, victime du Gardasil
Encore un autre visage, une autre victime, d'autres souffrances après l'arnaque monumentale appelée « GARDASIL ».

Vaccin. Une Landivisienne accuse le Gardasil

Accablée par la fatigue, Nadeige Godfroid s'apprête à porter plainte contre le Gardasil. Pour la Landivisienne, aucun doute : le vaccin anti-cancer est à l'origine de ses souffrances physiques qui durent depuis six ans.

C'était il y a cinq ans, à l'automne 2008. En consultant un médecin, Nadeige Godfroid apprend qu'elle souffre d'une mononucléose. Une maladie qui se caractérise, notamment, par une grande fatigue et des douleurs musculaires. Des symptômes qui collent parfaitement à ses maux de l'époque. Problème, aujourd'hui encore son état de santé demeure très précaire. « En fait, c'est comme si ma mononucléose ne s'était jamais arrêtée », résume la jeune femme âgée de 22 ans, originaire de Landivisiau (29).

La fatigue. Voilà ce qui empoisonne sa vie. « Il me faut au moins quinze heures de sommeil par jour », raconte-t-elle, en expliquant être incapable de répéter les efforts. « Il m'est parfois arrivé de devoir être portée au bout de 200 m de marche », illustre la Landivisienne, embauchée comme serveuse dans un restaurant l'été dernier. Mais contrainte de se limiter à un mi-temps. « Car il m'a fallu trois jours pour récupérer de ma première journée de travail ».Pour Nadeige Godfroid, le coupable est tout trouvé : selon elle, il s'agit du Gardasil, le vaccin anti-cancer du col de l'utérus. Après chacune de ses trois injections, elle a ressenti des effets secondaires. Notamment lors de la deuxième, en novembre 2007. « J'ai fait un malaise avec perte de connaissance ».

Cookie

Fibromyalgie et côlon irritable : pourquoi le régime sans gluten peut soulager

Image
Les personnes souffrant à la fois de fibromyalgie et de côlon irritable pourraient être des cœliaques qui s'ignorent. Dans tous les cas, un régime sans gluten peut les améliorer.

Si vous souffrez de syndrome du côlon irritable (irritable bowel syndrome ou IBS dans la littérature médicale internationale) et de fibromyalgie, vous pourriez avoir la maladie cœliaque. Un régime sans gluten peut alors soulager vos symptômes, et pas seulement digestifs.

C'est le message contenu dans une nouvelle étude. Les chercheurs ont examiné 104 personnes qui souffraient de fibromyalgie et de l'IBS, et les ont comparées avec 125 personnes qui avaient un diagnostic d'IBS mais pas de fibromyalgie. Dans les deux groupes, les femmes étaient très largement majoritaires. L'âge moyen était de 51 ans.

L'étude a révélé que les personnes atteintes à la fois d'IBS et de fibromyalgie ont les moins bons scores dans les tests mesurant la qualité de la vie, la fatigue et les troubles gastro-intestinaux que celles qui ne souffrent que d'IBS.

Sept personnes du groupe IBS/fibromyalgie ont reçu un diagnostic positif de maladie cœliaque, soit 6,7% du groupe étudié. Ils n'avaient jamais reçu ce diagnostic auparavant. Ce pourcentage peut sembler faible. Mais il faut rappeler que la prévalence de la maladie cœliaque dans la population générale n'atteint pas 1%. Ce qui signifie que les personnes souffrant à la fois de fibromyalgie et de syndrome du côlon irritable ont près de 9 fois plus de risque d'avoir cette maladie.