Bienvenue à Sott.net
mer., 25 avr. 2018
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Santé et Bien-être
Carte

Health

Ces médicaments qu'il vaudrait mieux éviter de prendre

Trop anciens, trop récents, trop risqués ou encore trop méconnus... la revue médicale indépendante Prescrire dresse une liste noire des médicaments commercialisés alors que leur balance bénéfices-risques est défavorable. De 2010 à 2013, l'analyse des dossiers par Prescrire recense 68 médicaments plus dangereux qu'utiles commercialisés en France.

pharmacie
© Joël Saget/AFP
La revue médicale Prescrire publie dans son numéro de février une liste des « principaux médicaments plus dangereux qu'utiles ».
Ils sont une soixantaine et ils sont jugés plus dangereux qu'utiles. Dans son dernier bilan des « médicaments à écarter pour mieux soigner », la revue Prescrire publie une nouvelle liste de médicaments à éviter en raison de leurs risques (une précédente liste avait déjà été publiée en février 2012). Leur énumération dans la liste signifie pour les auteurs qu'ils doivent « être écartés dans l'intérêt des patients ». Il a fallu trois ans aux auteurs (entre 2010 et 2013) pour dresser cette nouvelle liste.

« Tous les médicaments ne se valent pas. Dans certaines situations, des médicaments sont utiles : ils apportent un avantage thérapeutique par rapport à d'autres options. D'autres médicaments sont plus nocifs qu'utiles et sont à écarter des soins, en attendant leur retrait du marché », explique la revue. Ceux cités dans la liste ont ainsi une « balance bénéfices-risques défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés ».

Donut

Les cellules du cancer s'alimentent de...

Image
Imaginez que vous puissiez, en arrêtant de consommer certains aliments, réduire vos cellules cancéreuses à la famine...

Votre tumeur en pleine croissance, serait brutalement stoppée. Privée de nourriture, elle se mettrait à dépérir, rétrécir, puis disparaître.

Selon certains chercheurs, ce rêve peut dans certains cas devenir une réalité. Car voici de quoi les cellules cancéreuses ont besoin pour vivre :

Les cellules peuvent fonctionner avec deux carburants différents

Les cellules ont deux carburants à leur disposition : le glucose et les acides gras.

Les cellules doivent brûler ces carburants pour les transformer en énergie cellulaire (ATP, ou adénosine triphosphate).

Elles ont pour cela besoin d'oxygène, apporté par la respiration et par le sang.

A l'intérieur de la cellule, le carburant et l'oxygène sont brûlés au sein des mitochondries, de mini-usines électriques à l'intérieur des cellules, pour produire l'énergie cellulaire.

Les mitochondries peuvent fonctionner soit avec de l'oxygène et du glucose, soit avec de l'oxygène et des acides gras.

Cookie

L'industrie du sucre va dire aux élèves ce qu'il faut manger

Image
Incroyable mais vrai : le ministère de l'Education nationale a confié à l'industrie du sucre le soin d'éduquer nos enfants à la nutrition ! La mobilisation de tous est nécessaire pour faire reculer le ministre.

Que diriez-vous si le gouvernement demandait au laboratoire Servier, le fabricant du Mediator, d'informer la population sur les moyens de traiter le surpoids et le diabète ?

S'il confiait à Monsanto une campagne d'information sur les OGM ?

C'est pourtant l'exploit qu'a réalisé le ministre de l'Education nationale le 29 octobre 2013, en permettant au CEDUS, organisme de propagande de l'industrie du sucre, de délivrer pendant 5 ans aux enseignants, aux élèves et à leurs familles une « information sur la nutrition et la santé ».

En d'autres termes, il a confié au renard la gestion du poulailler.

Beer

Boissons énergisantes : un problème de santé publique largement sous-estimé

Alors que les boissons énergisantes ont longtemps été interdites, la France a finalement accepté leur commercialisation en 2008, malgré les études alarmantes à leur égard. Focus sur les tenants et les aboutissants d'un produit plus dangereux qu'on ne le croit.

Le plein d'énergie... et de problèmes

red bull
© Reuters
Neuf millions de Français boivent aujourd'hui des boissons énergisantes, comme du Redbull par exemple.
Atlantico : Neuf millions de Français boivent aujourd'hui des boissons énergisantes comme Redbull, par exemple. Or, une canette de cette fameuse boisson contient l'équivalent de deux cafés bien serrés. L'excès de caféine ne peut-il pas être source d'une addiction à la boisson énergisante ?

Irène Margaritis : La définition de l'addiction est particulière. Il peut y avoir une dépendance psychologique à la caféine, c'est-à-dire un emballement qui fait que dès lors qu'on sent que notre état de vigilance augmente, on recherche le maintien de cet état. Cette quête peut pousser à consommer davantage de boissons énergisantes comme cela serait le cas avec le café.

La différence majeure entre café et boissons énergisantes c'est que l'on ressent une saturation au goût du café et que l'on est conscient de la quantité de caféine que l'on consomme. A contrario, avec les boissons énergisantes, on a l'impression de boire un soda tout à fait anodin, puisque c'est une boisson sucrée, facile à boire. De ce fait, nous n'avons pas conscience que nous consommons beaucoup de caféine. Ainsi, il est plus facile de boire des boissons énergisantes à l'excès que du café.

Light Sabers

Santé : Le Triclosan, bactéricide dangereux, présent dans nos salles de bain

Nous vous avons déjà signalé ce poison, à plusieurs reprise, mais il est utile de remettre à la une de temps en temps ce genre d'alerte.. L'info est dense et un clou chasse l'autre..

Perturbateur endocrinien : comment choisir un dentifrice sans triclosan« Terra eco » vous aide à décrypter les étiquettes des cosmétiques. Au tour du triclosan, présent dans les dentifrices, les produits moussants et certains déodorants.
Image
Où le trouve-t-on ?
Cette substance est utilisée dans les produits de consommation courante depuis les années 1980. Elle est présente dans 10% des dentifrices vendus en France, nous apprend l'Institut Noteo qui a enquêté sur 15 000 produits en 2013. Selon une enquête de l'UFC-Que Choisir
menée en mars dernier, le Colgate Total est de tous les dentifrices vendus en France celui qui contient le plus de triclosan. On le trouve aussi dans certains produits moussants et déodorants. Les controverses à son sujet ont toutefois conduit certains fabricants à l'abandonner petit à petit.

Magnify

La génomique du cancer n'en finit pas de progresser

Image
C'est une analyse à grande échelle de plus de 20 types de tumeurs, menée par des équipes du Broad Institute du MIT et de Harvard qui a permis d'élargir de pas moins de 25% le catalogue des gènes liés aux cancers avec la découverte de 33 nouveaux gènes clés. Cette étude de référence, publiée dans Nature, apporte certes une connaissance précieuse pour le progrès des traitements personnalisés, mais suggère que de nombreux gènes clés du cancer restent encore à découvrir.

Health

Des hôpitaux britanniques refusent de soigner certains patients cancéreux car ils sont trop vieux

Traduction: Les moutons enragés

Image
Des hôpitaux britanniques refusent de porter assistance à certains patients ayant un cancer car ils considèrent qu'ils sont trop vieux pour recevoir un traitement, suivant un organisme de bienfaisance. Les autorités reconnaissent qu'il existe des problèmes systémiques.

La Macmillan Cancer Support Organisation a mené une enquête en collaboration avec le Réseau du renseignement national du cancer et a confirmé que sur 130 000 Britanniques qui ont vécu avec la maladie pendant plus d'une décennie, plus de 8000 ont été diagnostiqués alors qu'ils avaient plus de 80 ans. Toutefois, au Royaume-Uni, de nombreux patients de plus de 65 ans sont privés de soins médicaux car ils sont considérés comme trop vieux, a expliqué l'organisme de bienfaisance, cité par la BBC .

Les personnes atteintes de certains types de cancer (y compris la prostate, du sein, du poumon, de l'estomac, de l'ovaire et du rein) au Royaume-Uni et en l'Irlande ont un taux de survie plus faible que dans le reste de l'Europe, suivant la responsable de l'organisme de bienfaisance Ciaran Devane.

Ambulance

Madagascar : 75 décès de la peste depuis le mois de novembre

Image
© HO/AFP
La peste noire est causée par une bactérie appelée, Yersinia pestis, identifiée en 1894 par Alexandre Yersin.
( Xinhua )

Soixante-quinze personnes sont mortes de la peste pendant la période épidémique, soit depuis novembre dernier, a précisé la communication du ministère de la Santé publique malgache mercredi.

319 cas suspects de peste dont 165 cas suspects de peste bubonique, 152 cas de peste pulmonaire, et 2 non précisés ont été déclarés pendant la période épidémique, a-t-on souligné.

« Parmi ces cas suspects, 75 sont décédés dont 63 décès hors formation sanitaire sans avoir eu de traitement adéquat et sans confirmation biologique», a-t-on indiqué.

Ambulance

Etats-Unis : des bus pour se débarrasser des patients psychiatriques

Image

La Nef des fous de Jérôme Bosch, exposé au musée du Louvre à Paris.
On connaît le tableau de Jérôme Bosch "La nef des fous". Il illustre cette pratique commune au Moyen-Age de se débarrasser des fous en les embarquant sur un bateau, le navire dérivait le long du fleuve vers un autre lieu, une autre ville éloignée de préférence. Bref on les envoyait ailleurs.

Durant l'année 2013, plus de 1500 patients psychiatriques de l'état du Nevada ont été placés dans un autobus Greyhound avec un billet en aller simple pour des destinations vers différents autres états. On ne leur demandait pas leur avis ! Un tiers a été envoyé en Californie par exemple. Dans tous les cas, les patients étaient livrés à eux-mêmes, sans traitement, sans dossier médical et placés dans un autobus pour aller au loin. Un article récent de l'Université de Stanford de Smita Das s'en fait l'écho (1). Il stigmatise le fait de se débarrasser des patients psychiatriques en les envoyant à distance, pratique barbare dérivée du Moyen-Age, ou en les laissant sans soins ou sans réhabilitation psycho-sociale.

Extinguisher

Epandage aérien, pourquoi des agriculteurs disent stop

2014 ne sera pas l'année de l'interdiction effective des pesticides par avion. Un récent décret autorise encore les dérogations. Mais en Champagne, les viticulteurs eux-mêmes n'en veulent plus.
Image

L'épandage aérien est interdit ? Qu'importe ! Il va continuer. C'est en substance ce que dit un décret publié par le ministère de l'agriculture le 23 décembre dernier. Malgré une directive européenne (ici en pdf) prônant une interdiction totale, malgré une lettre de cadrage de Jean-Marc Ayrault confirmant cet objectif, en 2014 les préfets devraient encore accorder des dérogations par centaines. Grâce à elles, les producteurs de riz, de maïs, de bananes et de vigne pourront continuer à asperger. Les conditions n'ont pas été durcies. Des cultures un peu trop hautes, des terrains un peu trop escarpés constituent des motifs suffisants pour que les aéronefs soient de sortie.