Bienvenue à Sott.net
sam., 22 jan. 2022
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Covid

Heart - Black

« Je ne sais pas comment on en est arrivé là : mettre les cendres des morts dans des sacs plastiques »

Danielle est décédée du Covid-19. Sa fille n'a pas pu voir sa mère à l'hôpital, avant son décès. Elle n'a pas pu accompagner le cercueil de sa mère. Elle va récupérer ses cendres, dans une zone commerciale. Dans un sac en plastique.
tttt
© CC Dale C
« Le cadavre, chef. Quelqu'un l'avait recouvert. Oh ! pas grand-chose. Ils n'avaient pas eu le temps, avec nous à côté. Seulement un peu de terre... Mais assez tout de même pour le cacher aux vautours. »
Antigone, Jean Anouilh
Je ne trouve pas le sommeil. L'image me hante, elle écrase ma poitrine. Je mets ma tête sous la couette, ça m'aide à respirer. Je me lève, j'allume le portable pour revoir l'image. Je ne sais pas ce qu'elle signifie. Ce sac rouge vif, je ne comprends pas ce qu'il fait là. Je sais juste que ça me fait mal.

Elle appelle le funérarium pour aller chercher les cendres de sa mère. Elle se gare sur le parking. À l'accueil, quelqu'un lui tend des papiers et lui dit d'aller à l'arrière, qu'on lui donnera les cendres. Elle fait le tour du funérarium, trouve un lieu qui ressemble à un garage. Elle s'approche. Au fond de la pièce, il y a une table avec une nappe bleue et poussiéreuse. Un homme ouvre une porte, dépose un sac plastique rouge, presque sans un mot, et repart rapidement en refermant la porte. Elle est seule.

Elle s'approche de la table. Elle s'approche du sac. Elle ne veut pas y croire. Elle prend une photo avec son portable. Elle regarde la photo. Elle cherche une présence. Elle voit des cendriers métalliques, une poubelle marron, un sol grisâtre en PVC, des bancs décrépis. Elle prend une autre photo. Elle hésite à prendre le sac. Une angoisse s'empare d'elle. Et soudain, la colère monte.

Commentaire: Lire aussi :


Sherlock

Lock Step /Covid-19 : la Fondation Rockefeller avait tout prévu en 2010 (Vidéo)

Ça ressemble tellement à la situation actuelle , que l'on a du mal à y croire. Il faudrait lire le rapport en son entier, pour se rendre compte des réactions attendues à ces scénarii et des mesures envisagées pour y faire face.
ssss
© Youtube
Prise d'écran
C'est en tout cas troublant pour cet extrait :

X

YouTube retire la vidéo de la société de biotechnologie décrivant leur nouveau traitement à la lumière UV pour le COVID-19

Après que YouTube ait censuré sa vidéo, Twitter a suspendu le compte de la société @BioscienceAytu qui vient d'annoncer officiellement un partenariat de recherche avec les hôpitaux Cedar-Sinai pour leur traitement par lumière ultraviolette contre le coronavirus.
healight

Healight est inséré dans la trachée d'un patient intubé.
Y aurait-il un lien avec les déclarations de Donald Trump jeudi qui avait dit « Supposons que nous frappions le corps avec une énorme lumière - que ce soit une lumière ultraviolette ou simplement très puissante, en supposant que vous apportiez la lumière à l'intérieur du corps, soit à travers la peau, soit d'une autre manière. » ?

Red Pill

90 jours d'hystérie : les chiffres officiels prouvent que le COVID-19 RESTE bénin

Dans mon premier article SOTT publié le 19 avril, je comparais les statistiques relatives aux taux d'infection et de décès par COVID-19, selon les pays (% de populations entières). Décidant d'être généreux, j'étais parti du principe que les chiffres rapportés, entre autres, par l'Université Johns-Hopkins étaient tout à fait corrects et précis, tout en sachant parfaitement que cette présomption est extrêmement discutable.
hospital war zones
Dans mon article précédent, nous apprenions qu'à la date du 15 avril, à 10h du matin (AEST, Australian Eastern Standard Time), n'étaient pas infectés :
99,994 % de la population en Chine (1,4 milliard d'habitants)
99,729% de la population en Italie (60 millions)
99,817 % de la population des États-Unis (330 millions)
99,633% de la population en Espagne (47 millions)
99,842% de la population en Allemagne (83 millions)
99,910% de la population en Iran (83 millions)
99,798% de la population en France (65 millions)
99,698% de la population en Suisse (8,6 millions)
99,858% de la population du Royaume-Uni (67 millions)
99,979% de la population en Corée du Sud (51 millions)
99,889% de la population en Suède (10,3 millions)
99,974% de la population en Australie (25 millions)
99,974% de la population mondiale (7,5 milliards)

Bulb

Adopter la bonne attitude dans les moments difficiles

Cette époque apparemment orwellienne met chacun d'entre nous à l'épreuve d'une manière ou d'une autre. Il est impossible d'échapper à la peur croissante que beaucoup ressentent face à l'épidémie actuelle de Coronavirus, que ce soit en raison de la menace de la maladie elle-même ; du « confinement » imposé à la population dans le monde entier pour « assurer leur sécurité » ; du nombre croissant de chômeurs et de malades dû au confinement ; des attaques systématiques contre les droits de la personne visant à renforcer la « distanciation sociale » ou des discussions sur l'imposition éventuelle d'un programme d'identification digitale utilisant la vaccination généralisée comme plate-forme pour l'identité numérique. (1)
Réseau de groupe
© Inconnu
Ce que je vais partager ici provient de la lecture et de la synthèse d'un grand nombre d'articles de presse et de divers blogs, et surtout de messages personnels provenant des forums de ces même sites Web concernant l'actuelle épidémie de Coronavirus et ses ramifications. Presque tous les participants à ces forums ont contribué à la cristallisation d'informations qui peuvent être utiles à d'autres personnes. Je tiens à remercier toutes ces personnes anonymes pour avoir partagé des parties de leur âme et de leurs luttes qui ont très profondément résonné en moi.

Il y a une question que beaucoup de personnes sur ces forums se sont dernièrement posées : si on en arrive vraiment à ce qui précède et que les choses sont poussées jusqu'aux limites de la raison ou au-delà , ai-je une « limite » que je ne m'autoriserais pas à dépasser, quel qu'en soit le prix ?

Lorsque cette question s'est posée à moi la première fois, j'ai eu une réaction très viscérale : j'ai d'abord ressenti une colère écrasante, puis de la tristesse ; puis j'ai ressenti à travers des frissons une libération physique, accompagnée de larmes, et suivie de ce que je ne peux décrire que comme une résolution viscérale selon laquelle il y a vraiment quelque chose, ou certaines choses, auxquelles je ne consentirai pas, même si la punition pour avoir résisté impliquerait de mourir. Mais rien de concret ne s'étant alors présenté à moi, j'ai médité sur les causes de mes réactions.

Padlock

« Le confinement, l'idéal du gouvernement » français

Plus le temps passe, plus cette expression de Geoffroy de Lagasnerie (titre de l'article) s'avère justifiée. Si la Macronie a hésité à décréter le confinement, car l'UE n'en voulait pas, elle s'est vite aperçu que cela résolvait pas mal de ses problèmes, et notamment celui de l'opposition du peuple à ses contre-réformes.
ffff
Ses premiers actes Coronavirus n'ont-ils pas été de sortir le 49.3 pour faire passer sa réforme décriée des retraites, de commander des gaz lacrymogènes, et de lancer un appel d'offre pour des drones de surveillance ? Pour le reste, les masques, les tests et les respirateurs, il suffirait de mentir sans vergogne, comme d'habitude. Hélas, 76% des Français, moins bêtes que la Macronie ne le croit, se sont émus de ses mensonges, ce qui a gâché un peu la fête.

Pendant que Macron se baladait ici et là comme si de rien n'était, à la différence des autres chefs d'Etat confinés chez eux, nous, nous étions soumis à un « confinement total » comme dit Michelle Tirone. Enfin total pour certains, mais en fait « partiel et à la tête du client » selon Maître Carlo Alberto Brusa qui explique, particulièrement remonté, qu'il est en plus illégal car la procédure n'a pas été respectée (le décret du 23 mars aurait été pris et appliqué avant la publication de la loi, le 24 mars).

Arrow Up

Le Bureau national des statistiques Britannique rapporte un plus grand nombre de décès de la grippe et pneumonie que le Covid-19

De nouveaux chiffres du Bureau national des statistiques du Royaume-Uni montrent que le nombre de décès dus à la grippe et à la pneumonie est trois fois plus élevé que le nombre total de décès dus aux coronavirus cette année.
sssss
Les chiffres montrent qu'il y a eu 18 500 décès au total en Angleterre et au Pays de Galles dans la semaine qui a précédé le 10 avril, soit environ 8 000 de plus que ce qui serait considéré comme « normal » à cette époque de l'année. Environ un tiers de ces 18 500 décès sont liés au coronavirus.

Commentaire: Lire aussi :


Light Saber

USA : Une poignée de policiers résistent avec la population à la tyrannie

Certains policiers ont pris conscience du monde qui les attend pour leurs enfants et se tiennent aux côtés du peuple contre la tyrannie. Bien que ces cas soient encore peu nombreux, c'est un bon signe qu'au moins quelques-uns se rendent compte de la nature du monde qu'ils imposent à ce stade de l'histoire de l'humanité.

cops
Pendant longtemps, les policiers et les militaires n'ont fait qu'obéir aveuglément aux ordres des hommes politiques et imposer au public les lois les plus immorales. Cela semble changer, et nous pouvons toujours espérer que cela changera plus rapidement dans les jours à venir.

Selon un rapport du Fédéraliste, les chefs de police du Texas à Washington s'opposent aux ordres drastiques des tyrans locaux avides de pouvoir qui exigent une stricte adhésion à des mesures extrêmes de distanciation sociale pour freiner la propagation du nouveau coronavirus. Même avec des statiques manipulées conçues pour semer la peur dans la population, dont les médias se font l'écho, il n'y a aucune excuse à la tyrannie que nous voyons se propager sur toute la planète à un rythme bien plus rapide que ce que ce virus pourrait jamais espérer. Les gens, dans l'ensemble, ont commencé à regarder au-delà des "faits" falsifiés fournis par ceux qui ne se soucient pas de votre santé, mais seulement de vous contrôler.

Voici quelques exemples de la position de la police contre la tyrannie :

Commentaire:


Stop

Des médecins mosellans sommés de se taire par le conseil national de l'ordre des médecins

L'usage de certains médicaments contre le coronavirus leur avait déjà attiré les foudres de confrères. C'est maintenant le conseil national de l'ordre des médecins qui ordonne à deux généralistes mosellans de se tenir à carreau et de cesser de communiquer sur le sujet. Ils pourraient faire l'objet de procédures disciplinaires à l'issue de la crise sanitaire.

Erbstein
© RL /Thierry Sanchis
Jean-Jacques Erbstein, médecin à Créhange
Cessez de parler de ce protocole que je ne saurais voir. C'est le message de fermeté diffusé par le conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) à l'adresse de médecins généralistes qui utilisent un remède « maison » face au coronavirus.


Comment: Le remède « maison » en question ? Zinc et azothromycine, protocole utilisé avec succès contre le COVID. Un médecin nééerlandais administrant le même traitement a connu la même mésaventure. Les autorités médicales se comportent comme des mafieux, harcelant, menaçant et muselant des médecins qui font simplement leur boulot : soigner les gens.


«Le conseil national de l'Ordre des médecins rappelle fermement à l'ensemble des médecins qu'en cette période de vulnérabilité particulière et face à l'inquiétude de nos concitoyens, leur parole prend un sens encore plus important. [...] Le CNOM a informé l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé de ces protocoles qui s'inscrivent en dehors de la législation en vigueur et en tirera, le cas échéant, les conséquences. » Le texte vise notamment les docteurs Denis Gastaldi et Jean-Jacques Erbstein, confrontés chaque jour à une dizaine de patients malades du Covid-19, dans les secteurs de Morhange et Créhange en Moselle.

Leur protocole de soins à base de l'antibiotique azithromycine et de zinc, élaboré de façon « très pragmatique et empirique », a montré « une certaine efficacité », sans jamais plonger les deux généralistes dans un fol espoir. « Tout ce qui nous intéresse, c'est de sauver des vies », ont à chaque fois justifié les Mosellans face aux critiques d'autres confrères.

Commentaire:


Cheeseburger

Réouverture de Mc Donald's : plusieurs kilomètres de bouchons devant les drives

confinement, Mc Donald
Les vraies vidéos :