Bienvenue à Sott.net
sam., 06 juin 2020
Le Monde pour les Gens qui Pensent

Enfant de la Société
Carte

Bulb

Ton masque te rend haineux, con, pleutre... et tu ne seras pas plus protégé

masks
© EFE
Je vais m'efforcer de rester respectueux, mais ce n'est pas facile, parce que les masques que certains d'entre vous arborent avec tant de fierté sont le summum de l'imbécillité, et je ne sais pas comment faire passer le message de façon diplomatique.

Je sais que nous nous efforçons tous de rester positifs. Je sais que la plupart des Américains n'ont ni le temps ni l'énergie pour lire autre chose que les gros titres ou regarder les flashs infos à la télé. Je sais que les médias, le monde universitaire et Hollywood excellent dans l'art de façonner nos impressions quant aux événements sociaux et politiques. Je sais que les politiciens des deux camps vous félicitent de « contribuer » à la lutte contre le COVID-19, et que cela vous fait du bien d'entendre ça, en cette période où nous avons tous bien besoin de réconfort.

C'est un puissant cocktail, surtout quand presque tout le monde autour de vous a bu le calice jusqu'à la lie. Mais comme tout bon parent le dira à ses enfants un jour ou l'autre : ce n'est pas parce que tout le monde le fait que c'est bien.

Hourglass

Coronavirus : « La deuxième vague c'est de la science-fiction » pour le professeur Didier Raoult

Didier Raoult était ce jeudi soir ( 01/05) l'invité exceptionnel de BFM TV. Le médecin marseillais qui suscite la controverse depuis le début de la crise avec son traitement à la chloroquine a répondu aux questions d'Apolline de Malherbe pendant près d'une heure.
dddddd
© AFP
Didier Raoult
L'infectiologue s'est d'abord défendu : "Il n'y a pas beaucoup de médicaments qui révolutionnent l'espérance de vie, moi, je suis un vrai scientifique". Même s'il reconnaît que "tout est toujours très difficile à prouver", le médecin a défendu sur le plateau une nouvelle fois son traitement grâce auquel il y a selon lui "trois fois moins de morts".

Pistol

Un chercheur américain assassiné alors qu'il avait fait « des découvertes » sur le Covid-19

Le professeur Bing Liu, de l'Université de Pittsburgh, allait publier cette semaine les résultats d'une découverte sur le Covid-19. Il a été retrouvé mort chez lui, le corps criblé de balles.

bing liu

Bing Liu a été retrouvé mort chez lui, le corps criblé de balles
L'histoire fait froid dans le dos. Le corps sans vie de Bing Liu, jeune chercheur à l'Université de Pittsburgh, a été découvert chez lui, samedi 2 mai, avec plusieurs balles logées dans la tête, la nuque, le torse et les extrémités, selon une information de CNN. Alors que le scientifique allait publier cette semaine les résultats d'une découverte majeure sur le Covid-19, selon son université, la police privilégie la piste d'un meurtre déguisé en suicide.

Attention

Karim Khelfaoui, médecin : « Je suis médecin, pas flic. On me demande de violer le secret médical »

Karim Khelfaoui est un jeune médecin qui pratique sur Marseille. Il a tourné une vidéo pour pousser un énorme coup de gueule concernant la transmission des données de ses patients touchés par le Covid ainsi que des données qui, selon lui, pourraient être transmises à Microsoft.

Retrouvez sa chaîne Youtube sur ce lien, et sa page Facebook.
Et à la demande de Karim Khelfaoui, nous publions les liens suivants :
karim khelfaoui

Dominoes

Le statisticien Neil Ferguson, « conseillé en confinement » démissionne du SAGE

Neil Ferguson
Le professeur Neil Ferguson a démissionné du Scientific Advisory Group for Emergencies (conseil scientifique consultatif pour les situations d'urgence) (SAGE) britannique.

Le SAGE est un organisme dépendant du Comité COBRA (Cabinet Office Briefing Rooms) chargé de la Sécurité nationale du Royaume-Uni.

Le professeur Ferguson conseille les gouvernements britanniques depuis une vingtaine d'années. C'est lui qui, en 2001, avait conseillé au Premier Ministre, Tony Blair, d'abattre six millions de têtes de bétail par crainte de la fièvre aphteuse ; une mesure qui coûta 10 milliards de livres à l'agriculture britannique et marqua la fin de son élevage bovin [1].

Dominoes

D'après les chiffres officiels le confinement a été totalement inutile

Pr. Jean-François Toussaint

Pr. Jean-François Toussaint
« - Professeur vous venez de dire que c'est la même courbe dans tous les pays, qu'il y est eu confinement ou non-confinement c'est la même chose ?
- Absolument. Les pays qui n'ont pas confiné en Europe par exemple, sur lesquels on a une grande sécurité des données, comme la Suède, comme les Pays-Bas. Ou qui ont fait un confinement très ciblé comme ça a été fait en Corée. Et c'est le cas de l'Allemagne qui a eu une politique strictement parallèle à celle de la Corée, eh bien on voit finalement que l'ensemble de ces phases ascendantes puis descendantes ; c'est un petit peu plus lent sur la descente que sur la montée, c'est pas tout à fait symétrique, mais strictement, les pays qui ont confiné et ceux qui n'ont pas confiné, ont le même taux de mortalité à la fin de cette vague. Il est de 100 pour 1 million d'habitants dans les pays qui l'ont confiné et de 101 pour ceux qui n'ont pas confiné, ce qui montre que finalement cet effet qui arrivent tardivement probablement la mesure de confinement qui démarre en mars dans les pays européens arrivent bien après la phase de circulation virale d'on on sait qu'elle a commencé en novembre ou décembre dans le monde. »
La vidéo :

Stop

Le Covid-19 sert de prétexte pour établir une surveillance de masse et un traçage numérique de tous impossibles sans la 5G

L'aggravation effrayante de l'emprise des Technologies de l'information et de la communication (TIC) sur nos vies et son corollaire constitué par les projets de traçage électronique des populations au nom de la nécessité de limiter la contagion du Covid-19, constituent deux évolutions caractérisées par une accélération des Pouvoirs en place dans l'usage massif des technologies. Dès lors, la bascule de nos sociétés vers un nouveau régime social doublé d'un totalitarisme mortifère n'a plus rien d'une science-fiction. Notre unique fenêtre sur le monde s'ouvrira-t-elle sur nos seuls écrans, froids et inhumains ?
Tous confinés sans fil
© Inconnu
Chantage par la peur dans un monde orwellien sans contact

Pour beaucoup, les écrans deviennent un mode quasi-exclusif d'accès au monde ; le commerce en ligne explose, et même l'organisation de réseaux d'approvisionnements locaux en légumes et produits frais passe souvent par des sites Internet ; la consommation de jeux vidéo s'envole ; le nombre de consultations de « télémédecine » montent en flèche — alors qu'elles n'apportent rien de plus en général qu'une conversation téléphonique ; la « continuité pédagogique » se fait aussi par ordinateur, au mépris de toutes les recommandations médicales de limiter l'exposition des enfants aux écrans ; et des millions de personnes se retrouvent à travailler chez elles — non plus « métro-boulot-dodo », mais directement « du lit à l'ordi ».

Dans une société dont l'usage du tout numérique est devenu boulimique, la dématérialisation s'est accélérée dans un confinement forcé, non seulement parfaitement inutile mais contre-productif, anticonstitutionnel, liberticide, et dévastateur pour l'économie et le lien social vital à l'espèce humaine. Devrait-on penser que les « Grands de ce monde » qui nous imposent leurs diktats ne sont pas humains ? Nous, simples citoyens, ressentons violemment la fragilité de nos existences face à la « menace fantôme » d'un virus à corona somme toute pas plus dangereux qu'une grippe saisonnière, et d'un confinement long, l'ordre politique et économique en vigueur semble, lui, à la fois ébranlé et renforcé par la secousse en cours. Il paraît en même temps fragile, et très solide sur ses bases les plus « modernes », c'est-à-dire les plus destructrices socialement.

Dominoes

Mais où est le loup ?

Ceux qui ont suivi mes articles publiés depuis le 22 mars dernier au sujet du Covid19 auront réalisé que j'avais compris très tôt que non seulement le confinement n'a aucun sens en soi (ce que le recul nous permet de confirmer), mais que la maladie elle-même ne justifiait absolument pas de suspendre les droits qui vous sont garantis par la constitution.
eeee
© Inconnu
J'avais dès le début pointé du doigt le crash boursier majeur qui s'était produit le 9, puis le 12 mars comme étant la cause probable de cette véritable opération de guerre psychologique contre les peuples.

Attention

TYRANNIE ! Le gouverneur de l'Oregon, Kate Brown, prolonge le confinement jusqu'au 6 juillet, alors que son état se classe 40e avec 104 décès

Gov Kate Brown
Plusieurs États ont rouvert au moins partiellement le vendredi 1er mai après les six semaines de fermeture du docteur Fauci.

Mais l'Oregon, dirigé par les démocrates, n'est pas l'un d'entre eux. L'Oregon, un État de 4,14 millions d'habitants, n'a pas rouvert vendredi. En fait, l'État libéral ne rouvrira pas de sitôt.

Le gouverneur d'extrême gauche de l'Oregon, Kate Brown, prolonge le verrouillage de l'État jusqu'au 6 juillet ! DEUX MOIS DE PLUS !

L'Oregon est classé 40e pour le nombre de décès dus au coronavirus aux États-Unis. 40ÈME ! L'état a eu 104 décès et se classe à côté du Dakota du Sud, un état qui n'a JAMAIS fermé ses portes !

V

Des ex-généraux français veulent se rapprocher de la Russie et dénoncent les « ordres de Washington »

NATO,OTAN
© AFP 2020 Jean-Christophe Verhaegen
Des membres du Cercle de réflexion interarmées estiment que la France pourrait «sonner le réveil de la raison» si elle renonce à participer aux prochains exercices de l'Otan à la frontière russe.

« Que faire pour nous libérer de l'emprise américaine et initier un rapprochement avec Moscou ? », s'interrogent plusieurs ex-militaires haut gradés français, regroupés au sein du Cercle de réflexion interarmées, dans une tribune publiée sur capital.fr.

Ses auteurs s'inquiètent de la participation de la France au prochain exercice militaire de l'Otan, Defender 2020. Selon eux, l'organisation de ces manœuvres « sous le nez de Moscou» constitue une «erreur politique, confinant à la provocation irresponsable » :

« Y participer révèle un suivisme aveugle, signifiant une préoccupante perte de notre indépendance stratégique », insistent-ils, mettant en cause « un fléau planétaire» qui «rappelle le poids de notre appartenance à l'ensemble eurasiatique, dont la Russie est le pivot ancestral ».